Vous êtes ici : Vaping Post » Juridique » Juul attaque en justice 4 nouvelles sociétés

Juul attaque en justice 4 nouvelles sociétés

    Annonce
  • Vaze
  • Vaporesso

Le célèbre fabricant de pods Juul a récemment fait savoir qu’il portait plainte contre 4 sociétés américaines qu’il accuse de tenter de faire des profits à l’aide de sa marque.

Le monstre Juul

Source : Juul Monster

Il y a quelques jours, Juul a officiellement intenté un procès aux sociétés américaines Juul Monster, K&R Products, Status Distribution et Status Vapes. Les accusant de tenter de gagner de l’argent à l’aide de la sa marque, le fabricant a également mis en avant sa volonté de protéger les jeunes par le biais de cette action.

Plusieurs faits sont reprochés aux quatre entreprises.

Le premier est l’utilisation par le site de vente en ligne Juul Monster (qui a été fermé depuis) du logo ci-dessus. Pour le fabricant de pod, la petite taille et l’expression malicieuse du monstre suggère que le personnage est lui-même un enfant ou un adolescent rebelle qui aime utiliser le produit. Juul étant accusé par la FDA d’être en grande partie à l’origine de l’épidémie de vapotage des jeunes que connaissent les États-Unis, le fabricant de pod a depuis pris de nombreuses mesures afin d’éloigner les plus jeunes de son produit. Ainsi, dans la plainte déposée contre cette entreprise, Juul fait valoir que ce logo pourrait nuire à sa réputation en raison de son attrait potentiel pour les mineurs.

Les autres entreprises sont quant à elles accusées de vendre des pods compatibles avec le Juul, dans des saveurs que le fabricant a depuis retiré du marché. Wayne Sobon, vice-président de la propriété intellectuelle chez Juul Labs, confirmait pour le site The Verge :

« Nous avons pris plusieurs entreprises en flagrant délit de vente agressive et illégale de pods contrefaits ou non autorisés compatibles avec le Juul, souvent non réglementés et potentiellement destinés aux jeunes ».

Dans un récent article, le fabricant allait jusqu’à les qualifier d’illégaux, fabriqués avec des produits chimiques inconnus et potentiellement dangereux, et avec des normes de qualité non réglementées.

Tout savoir sur le phénomène Juul

La contre-attaque de Juul

Il y a quelques semaines, la marque Juul avait publié un billet de blog dans lequel elle annonçait qu’elle allait prendre des mesures contre les produits illégaux et dangereux dont elle était victime. 

Les qualifiant comme étant capables de miner la santé publique et les efforts de tous ceux d’entre nous qui tentons d’empêcher les jeunes d’avoir accès à des systèmes de distribution de nicotine, le fabricant expliquait avoir déjà commencé à examiner de près le paysage en effectuant des milliers de visites secrètes dans les magasins et en effectuant des contrôles en ligne afin de détecter les éventuels vendeurs de ces produits.

Ainsi, ces quatre entreprises semblent faire partie des premières à être prises pour cible par le fabricant qui s’est dit prêt à continuer de prendre des mesures énergiques et à faire ce que nous pouvons pour empêcher que ces produits contrefaits n’inondent les marchés.

Les dernières infos concernant Juul

L’ancienne ministre de la santé du Canada rejoint Juul

  • Publié le 26/10/2020

Une nomination qui fait parler Début juillet, le PDG de Juul, K.C. Crosthwaite, a annoncé la nomination de Rona Ambrose au sein du conseil d’administration. Il a souligné que durant …

L’Allemagne dit à son tour auf wiedersehen à Juul

  • Publié le 22/10/2020

Il n’y aura plus de pods Juul en Allemagne à la fin de l’année. Ce sixième abandon européen marque l’échec du fabricant dans l’ancien monde.

La chute de Juul s’accélère

  • Publié le 4/09/2020

Chute des ventes, durcissement de la réglementation, une période compliquée pour l’entreprise américaine Après la suppression de plus de 500 emplois à la fin de l’année 2019, puis le nouveau …

Annonce

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.