Vous êtes ici : Vaping Post » Société » France : le nombre de fumeurs et de vapoteurs, par région

France : le nombre de fumeurs et de vapoteurs, par région

    Annonce
  • Calumette
  • le petit vapoteur
  • Pulp
  • Vaporesso
  • Innokin

Si de grandes disparités existent entre chaque région de France, le nombre de fumeurs diminue presque partout. Le vapotage, lui, dépasse les 5 % d’utilisateurs dans la plupart des localités.

Une baisse globale du tabagisme…

Il y a deux jours, Santé Publique France a publié plusieurs rapports dénombrant le taux de prévalence tabagique dans différentes régions de France. Spécificité propre à ces publications, l’agence de santé s’est également intéressée au vapotage, preuve que la cigarette électronique commence à être véritablement prise en compte par les autorités du pays.

… plus ou moins marquée selon les régions

Malgré les diminutions successives du nombre de fumeurs en France au cours des dernières années, le tabagisme reste la première cause de mortalité évitable dans l’Hexagone. Comme le rappellent les auteurs des différents rapports, la consommation de tabac reste toujours supérieure parmi les personnes au chômage, celles ne possédant pas de diplôme ou un diplôme inférieur au bac, et celles aux plus faibles revenus. 

Globalement, la volonté d’arrêter de fumer serait surtout associée aux hommes âgés de plus de 35 ans, au fait de ne pas sentir à l’aise financièrement, à la survenue d’un épisode dépressif au cours de l’année précédente, et à l’absence « d’alcoolisation ponctuelle importante », décrite comme le fait de consommer plus de six verres d’alcool en une seule occasion. 

Les tentatives de sevrage tabagique au cours de l’année passée seraient quant à elles associées aux hommes âgés de moins de 35 ans, possédant un diplôme supérieur ou égal au bac, et à l’absence de consommation d’alcool quotidienne déclarée. 

Bien que l’envie et les tentatives d’arrêt de fumer chez les femmes soient décrites comme « significativement moins fréquentes », l’écart entre les deux sexes resterait « modeste ».

Tabagisme et cigarette électronique par région en France

La France continue de voir son nombre de fumeurs diminuer.

Le nombre de fumeurs et de vapoteurs, par région

Auvergne-Rhône-Alpes

Taux de fumeurs quotidiens en 2017 : 26,1 %

Taux de fumeurs quotidiens en 2021 : 24,9 % (- 1,2 %)

Taux de vapoteurs quotidiens en 2021 : 4,9 %

Bourgogne-Franche-Comté

Taux de fumeurs quotidiens en 2017 : 28,5 %

Taux de fumeurs quotidiens en 2021 : 26,7 % (- 1,8 %)

Taux de vapoteurs quotidiens en 2021 : 3,1 %

Bretagne

Taux de fumeurs quotidiens en 2017 : 26,1 %

Taux de fumeurs quotidiens en 2021 : 25,5 % (- 0,6 %)

Taux de vapoteurs quotidiens en 2021 : 8,5 %

Centre-Val de Loire

Taux de fumeurs quotidiens en 2017 : 27,8 %

Taux de fumeurs quotidiens en 2021 : 21,7 % (- 6,1 %)

Taux de vapoteurs quotidiens en 2021 : 6,3 %

Grand Est

Taux de fumeurs quotidiens en 2017 : 29,8 %

Taux de fumeurs quotidiens en 2021 : 26,8 % (- 2%)

Taux de vapoteurs quotidiens en 2021 : 4,4 %

Guadeloupe

Taux de fumeurs quotidiens en 2014 : 14,7 %

Taux de fumeurs quotidiens en 2021 : 11,7 % (- 3%)

Taux de vapoteurs quotidiens en 2021 : 0,5 %

Hauts-de-France

Taux de fumeurs quotidiens en 2017 : 29,7 %

Taux de fumeurs quotidiens en 2021 : 26,4 % (- 3,3 %)

Taux de vapoteurs quotidiens en 2021 : 5 %

Martinique

Taux de fumeurs quotidiens en 2014 : 12,6 %

Taux de fumeurs quotidiens en 2021 : 11,7 % (- 0,9 %)

Taux de vapoteurs quotidiens en 2021 : 0,7 %

Normandie

Taux de fumeurs quotidiens en 2017 : 25 %

Taux de fumeurs quotidiens en 2021 : 25,3 % (+ 0,3 %)

Taux de vapoteurs quotidiens en 2021 : 5,3 %

Nouvelle-Aquitaine

Taux de fumeurs quotidiens en 2017 : 28 %

Taux de fumeurs quotidiens en 2021 : 25,3 % (- 2,7 %)

Taux de vapoteurs quotidiens en 2021 : 5 %

Occitanie

Taux de fumeurs quotidiens en 2017 : 30 %

Taux de fumeurs quotidiens en 2021 : 28,5 % (- 1,5 %)

Taux de vapoteurs quotidiens en 2021 : 5,1 %

Pays de la Loire

Taux de fumeurs quotidiens en 2017 : 23 %

Taux de fumeurs quotidiens en 2021 : 22,4 % (- 0,6 %)

Taux de vapoteurs quotidiens en 2021 : 6,2 %

Provence-Alpes-Côte d’Azur

Taux de fumeurs quotidiens en 2017 : 31,6 %

Taux de fumeurs quotidiens en 2021 : 29,1 % (- 2,5 %)

Taux de vapoteurs quotidiens en 2021 : 5,4 %

Réunion

Taux de fumeurs quotidiens en 2017 : 25,1 %

Taux de fumeurs quotidiens en 2021 : 20,7 % (- 4,4 %)

Taux de vapoteurs quotidiens en 2021 : 1,7 %

De grandes disparités régionales

Comme le montrent les chiffres ci-dessus, de grandes différences existent entre certaines régions de France. Par exemple, alors que les régions Centre-Val de Loire et Pays de la Loire enregistraient respectivement 21,7 % et 22,4 % de fumeurs en 2021, soit les niveaux les plus faibles de la Métropole, les régions Occitanie et Provence-Alpes-Côte d’Azur faisaient figure de mauvais élèves avec 28,5 % et 29,1 % de taux de prévalence tabagique quotidien la même année.

Des disparités que l’on retrouve également pour la cigarette électronique puisque si la Bretagne comptait 8,5 % de vapoteurs quotidiens en 2021, ils n’étaient que 4,4 % dans le Grand Est, soit presque moitié moins. Des chiffres qui seraient probablement supérieurs si 80 % des Français ne continuaient pas de penser que vapoter peut être responsable de cancers.

L’autre information à relever de ces rapports concerne la double utilisation, c’est-à-dire le fait de vapoter quotidiennement tout en continuant de fumer. Là encore, les chiffres divergent selon les localités. Si les nombres d’anciens fumeurs passés au vapotage exclusif et les doubles utilisateurs sont bien souvent très proches, dans certaines régions, de grandes différences existent. C’est par exemple le cas du Centre-Val de Loire où il y aurait 12 % de doubles utilisateurs pour 7,2 % d’ex-fumeurs, soit une différence de près de cinq points lorsqu’elle ne dépasse que rarement trois ailleurs, et se retrouve même généralement inférieure à deux.

Dans les régions PACA, Bourgogne-Franche-Comté, Occitanie, Hauts-de-France et Normandie, cette différence tombe même sous la barre des 1 %, démontrant qu’environ la moitié des utilisateurs de cigarettes électroniques sont d’anciens fumeurs ayant réussi à totalement arrêter de fumer.

Les dernières infos en France

Les commentaires sont fermés.