Vous êtes ici : Vaping Post » Société » France : des lycéens intoxiqués par un e-liquide frauduleux

France : des lycéens intoxiqués par un e-liquide frauduleux

    Annonce
  • Calumette
  • le petit vapoteur
  • Pulp
  • Vaporesso
  • Innokin

Celui-ci contiendrait du THC très concentré, à tel point que plusieurs d’entre eux ont du être hospitalisés.

3 hospitalisations, autant de gardes à vue

Voilà qui ne va pas arranger l’image du vapotage auprès du grand public. La semaine dernière, six lycéens de Marseille ont fait un malaise dans leur lycée. Alors que 2 sont tombés dans les pommes le premier jour, 4 autres ont suivi le lendemain. 3 d’entre eux ont même dû être hospitalisés. En cause, le vapotage d’un e-liquide contenant une substance en cours d’analyses par les enquêteurs, mais qui s’apparenterait à du THC « très concentré », selon les premiers résultats.

D’après France 3, les lycéens se seraient procuré le produit auprès de deux autres jeunes âgés de 16 ans, fréquentant le même établissement. Eux-mêmes l’ayant acheté à un adolescent de 14 ans, qui se le serait procuré à Noailles, quartier situé dans le 1er arrondissement de la ville, à la réputation parfois sulfureuse.

Les trois jeunes ont été mis en garde à vue. Le parquet précise qu’une « réponse pénale » sera décidée lors de la fin des analyses du e-liquide toxique. De son côté, le lycée dit avoir engagé une procédure disciplinaire, afin de comprendre comment ces faits ont pu se dérouler dans l’enceinte de l’établissement.

Ce n’est pas la première fois qu’un produit frauduleux contenant du THC pose des problèmes. Aux États-Unis, la panique autour du vapotage étant survenue l’année dernière avait démarré par des faits similaires.

Ces faits ne peuvent se produire qu’en cas d’inhalation d’un produit frauduleux. Afin d’éviter tout problème, prenez toujours soin de vous procurer vos e-liquides dans un vape shop ou sur un site en ligne reconnu.

Le reste de l’actualité en France