Vous êtes ici : Vaping Post » Tabagisme » France : 82 % des « gros fumeurs » auraient arrêté la cigarette grâce au vapotage

France : 82 % des « gros fumeurs » auraient arrêté la cigarette grâce au vapotage

    Annonce
  • Vaze
  • Vaporesso

À quelques jours du lancement du Mois Sans Tabac, Le Petit Vapoteur a conduit une enquête dont les résultats confirment que la cigarette électronique est un véritable outil de sevrage tabagique.

Le Petit Vapoteur prépare le Mois Sans Tabac

Le 1er novembre prochain, comme chaque année, la France lancera son opération Mois Sans Tabac, pour une durée de 30 jours. Destinée à accompagner les fumeurs ayant la volonté de se sevrer du tabagisme, cette édition compte, pour l’instant, plus de 87 000 participants.

L’opération propose diverses aides destinées à soutenir les consommateurs de tabac, comme un « programme 40 jours » contenant divers éléments tels qu’un défi quotidien, la « roue des économies », ou encore de nombreux conseils afin de s’éloigner du tabagisme dans les meilleures conditions.

La cigarette électronique, véritable aide au sevrage tabagique

À l’occasion du lancement prochain de cette opération, le site de vente en ligne de produits de vapotage, Le Petit Vapoteur, a réalisé une enquête, en partenariat avec Viavoice.

Conduite sur internet du 15 au 28 juillet 2020, elle a réuni un échantillon représentatif des clients du site, composé de 6 048 personnes. Toutes ont été classées parmi 4 catégories distinctes :

  • Les vapoteurs exclusifs
  • Les vapoteurs mixtes (qui vapotent et fument en même temps)
  • Les anciens fumeurs/vapoteurs
  • Les fumeurs

Après avoir posé diverses questions aux répondants, dépendantes de la catégorie à laquelle ils appartenaient, cette enquête permet de tirer différents enseignements :

  • Près de deux tiers des répondants seraient fumeurs depuis 10 ans ou plus. Parmi eux, près de 70 % auraient réussi à arrêter de fumer grâce à la cigarette électronique. Un chiffre qui monterait jusqu’à 82 % pour la catégorie des « gros fumeurs », c’est-à-dire les personnes qui ont fumé plus de 10 cigarettes par jour, pendant plus de 10 ans.
  • Les vapoteurs semblent avoir la volonté de diminuer dans le temps, le taux de nicotine contenu dans les e-liquides qu’ils consomment. La consommation de ceux qui ont commencé le vapotage à moins de 6 mg/ml resterait stable dans le temps, alors que ceux qui ont démarré à un taux supérieur l’auraient diminué au fil du temps.
  • Enfin, concernant les motivations des vapoteurs, 49 % auraient déclaré être passé à la vape pour être en meilleure santé, et 40 % dans un but de sevrage.

En France, on estime le nombre de vapoteurs à près de 3 millions. Un chiffre qui pourrait en partie expliquer pourquoi le pays a vu son nombre de fumeurs drastiquement diminuer entre les années 2014 et 2019.

Le reste de l’actualité en France

France : une étude est lancée pour étudier le possible...

  • Publié le 23/11/2020

Une hypothèse avancée depuis près d’un an en Chine Souvenez-vous, en février dernier, nous vous parlions de la nouvelle rumeur qui commençait à circuler en Chine, à propos d’un potentiel …

France : le marché de la vape devrait continuer de...

  • Publié le 5/11/2020

Augmentation prévue de 5 % à 10 % chaque année Hier, l’institut d’études privé Xerfi, a publié une nouvelle étude baptisée « les perspectives du marché de la cigarette électronique …

France : les produits de la vape passés au crible...

  • Publié le 28/10/2020

Une analyse inédite Depuis l’entrée en vigueur de la Tobacco Products Directive (TPD), les fabricants de produits de la vape ont pour obligation de déclarer certaines informations relatives à la …

Annonce

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.