Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Atomiseurs » Test : Haar RTA – MT Essential/Van & Del

Test : Haar RTA – MT Essential/Van & Del

  • Par , le 27/10/2020 à 18h58
    Annonce
  • Vaze
  • Vaporesso

Le Haar RTA est né de la collaboration entre le fabricant Van & Del et le Youtubeur Mark Todd. C’est un atomiseur de qualité destiné à l’inhalation directe restreinte. La première série a rencontré un franc succès. Le second opus ne saurait tarder.

Du DL de premier choix

Le Haar est un atomiseur de 22 mm de diamètre pensé par le reviewer Mark Todd. Il est discret, bien fabriqué et intelligemment pensé. Par exemple, son plateau de montage est toujours accessible lorsque l’atomiseur est rempli d’e-liquide. Enfin, il restitue excellemment les saveurs pour une vape indirecte restreinte.

Caractéristiques techniques

Diamètre22 mm
Hauteur40
Contenance4 ml
Poids58.5 g
Remplissagepar le haut
Type de montagesimple et complexe
Plateau de montagesimple coil
Plage d'utilisationselon montage
Arrivée d'airpar le bas
Drip Tip510
Matériauxacier inoxydable, PEEK

Le coffret comprend :

  • Pièces de rechange
  • Drip tip
  • Outil

Finement pensé

Le haut du réservoir est gravé du nom du modèle. Un dessin entoure la gravure et fait penser à un nuage en mouvement. Ce n’est pas innocent : Haar est le nom d’un brouillard marin de l’est de l’Écosse.  Mark Todd, le reviewer à l’origine de l’atomiseur, est écossais. La gravure est assez profonde, sans bavure. Malgré son gros nuage et l’évocation de la brume, le Haar agit tout en finesse dans la vape qu’il procure.

Le top cap se dévisse aisément. Il comprend un gros joint qui assure une parfaite étanchéité. Le drip tip est au format 510. Il est relativement court sans pour autant chauffer pendant l’inhalation. Un second embout de drip tip qui se visse sur la base est fourni. Son alésage est légèrement plus petit pour plus de restriction.

Le Haar peut être vapoter en inhalation indirecte, mais il est plus performant dans l’inhalation directe restrictive.

L’accès au remplissage se fait en dévissant le top cap. Le filetage est impeccable. On a ensuite accès à 4 grandes ouvertures. Elles ne sont pas les plus larges mais on peut utiliser la plupart des embouts de flacon pour remplir le réservoir. Il faut être un peu délicat lors de l’opération pour éviter tout débordement.

Le bas du réservoir comporte deux ouvertures aplaties. C’est par cet espace que le liquide passe du réservoir vers le plateau.

 

En haut de la partie basse de l’atomiseur, deux encoches coïncident avec les ouvertures du réservoir. Idéalement placées, juste au dessus du coton, l’hydratation est sans faille. Ce système permet d’accéder au coil et au coton lorsque le réservoir est plein. Il suffit de fermer l’arrivée de liquide en un tour de main. Il faut veiller à fermer l’arrivée d’e-liquide lors du remplissage pour éviter toute fuite intempestive.

Lorsque les deux points sont alignés, la partie supérieure du réservoir est alignée avec le plateau. Le liquide s’écoule sur le coton pour une hydratation parfaite. La bague du réglage du flux d’air reprend en série le design gravé du réservoir. C’est discret et cela participe à l’équilibre visuel du Haar. L’airflow propose différentes ouvertures : trou unique, série de trois trous ou ouverture plus large ouverts d’un côté ou des deux.

Ces nombreuses possibilités font passer le Haar d’un tirage direct très restreint à bien plus ouvert. Ainsi, on passe d’une vape tiède à chaude avec plus ou moins de concentration aromatique. C’est là tout l’avantage de cet atomiseur qui s’avère pertinent à faible puissance et jusqu’à plus de 40 W sans jamais décevoir.

Vape de qualité

Le plateau de montage se retire du reste de l’atomiseur. Il est maintenu par deux excroissances qui correspondent avec le bas de l’atomiseur. Aucun jeu n’est à déplorer. C’est pratique et simple d’accès.

Le plateau, monocoil, est fait de deux posts. Une encoche de chaque côté du plateau permet de placer le coil à la bonne hauteur, face aux arrivées d’air. Rien de plus simple !

Le Haar est numéroté sur le plateau de montage. On aperçoit sur un pôle, les trois trous pour refroidir la résistance. La cuve est assez profonde pour un atomiseur de 22 mm.

Un coil de 3 mm de diamètre trouve sa place aisément. Les pôles ont une petite glissière qui facilite la mise en place de la résistance. Nul besoin d’être un spécialiste dans le reconstructible pour réussir son montage. Le coton doit être dosé correctement bien que la place soit importante. Mais comme pour tout RTA, il ne faut avoir la main trop lourde pour une hydratation optimale.

Nous avons observé quelques suintements à la base du réservoir. Le remplacement des joints est indispensable sur le premier batch. La seconde série qui bénéficie d’une finition premium (DLC pour Diamond Like Carbon) est plus résistante (anti-rayure) et se voit agrémentée d’un joint supplémentaire à la base du réservoir.

En résumé

On aime

  • Superbes saveurs
  • Accès au montage réservoir rempli
  • Plateau facile
  • Usinage de qualité
  • Vape directe resteinte polyvalente

On n’aime pas

  • Joints trop lâches

Conclusion

4,5 /5

Le Haar de MT Essential est un très bon RTA de 22 mm de diamètre. Il passe facilement d'une vape MTL à DL où il excelle. Sa précision d'airflow fait varier les plaisirs pour délivrer une vape directe restreinte. Les amateurs de gros nuages passeront leur chemin. Le Haar est savoureux et efficace jusqu'à 45 W environ. On regrette le changement de joints quasi obligatoire.

Le Haar RTA en images

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.