Vous êtes ici : Vaping Post » Humour » Faut-il bâtir une mythologie de la vape ?

Faut-il bâtir une mythologie de la vape ?

    Annonce

On y est presque : la science nous est acquise, les pouvoirs publics vacillent sur leurs certitudes, le grand public sait désormais que la vape existe, même les médias aujourd’hui corrigent leurs erreurs ou celles des autres. Il manque un petit quelque chose pour que la vape fasse partie du paysage, et ce petit quelque chose, c’est une grande mythologie. Bâtissons notre légende, camarades !

Mythologie. Ensemble des croyances d’un peuple primitif concernant ses origines, sa préhistoire, ses héros, ses dieux, etc… à ne pas confondre avec les récits véridiques qui sont inventés par la suite. – Ambrose Bierce

Du bon usage des mythologies pour élever les esprits et se faire un paquet de pognon

Comment les égyptiens ont-ils fait pour faire des pyramides, des tas de cailloux pointus en plein désert, un des plus hauts lieux touristiques du monde ? Et les Grecs, on en parle des Grecs, le Parthénon, tout aussi visité mais tellement mal entretenu qu’il tombe en ruines ? Comment Fender a réussi à fourguer une guitare qui ne ressemblait pas à une guitare ? Comment JK Rowling, une chômeuse anglaise, a-t-elle réussi à devenir milliardaire en racontant des histoires de sorciers capables de sauver le monde mais infoutus de guérir la myopie ? Et bien entendu, comment Tolkien a-t-il réussi à nous expliquer qu’une bague pouvait semer un désordre innommable avant même que le mot “divorce” n’ait été prononcé ?

La réponse tient en un mot : mythologie.

La mythologie, c’est un corpus d’histoires qui unit. C’est grâce à la mythologie que l’âme du fan de Star Trek s’élève vers l’espace, frontière de l’infini, et se sublime en allant jusqu’aux tréfonds de ce qu’il y a de meilleur en lui-même, c’est aussi grâce à la mythologie que le portefeuille du fan de Star Wars se vide et plonge vers le découvert, frontière des fins de mois difficile. C’est surtout grâce à la mythologie que tout le monde a entendu parler de tout ça.

Et la vape n’a pas de mythologie. Il lui en faut une. 

Comment reconnaître une mythologie quand vous la croisez dans la rue ?

Bon, évidemment, pour faire une bonne mythologie, il faut une histoire épique. Avec des héros. Qui en bavent si possible. Et là, pour rendre la vape spectaculaire, c’est coton, je vous le dis d’emblée.

Parce que pour faire une bonne mythologie, il faut un enjeu de taille. Empêcher le méchant de retrouver son bijou magique et de faire régner sur le monde des siècles d’oppression sanguinaire et de noirceur désespérée (Le Seigneur des Anneaux), faire savoir qu’on ne va pas se laisser piquer sa femme comme ça (L’Iliade).

Là, c’est facile à trouver : l’enjeu de la mythologie vapotesque, c’est de réussir un atomiseur bottom coil coton par le dessus sans fuite ni glouglous. Euh, non, attendez… Je suis sûr qu’il y a mieux. On finira par trouver.

La mythologie de la vape, on peut marcher dedans, ça porte bonheur

Est-ce que vous croyez que Sisyphe se disait qu’il était un héros mythologique, genre “Hey, salut, je suis Sisyphe, je suis un des mythes fondateurs de la civilisation occidentale, aide-moi à pousser ce caillou pendant que je te raconte mon histoire ?”

Est-ce que vous croyez que Ulysse disait à ses marins “Va quand même falloir songer à se magner d’arriver à la maison avant que quelqu’un invente le GPS, sinon on va passer pour des crétins” ?

Est-ce que vous croyez que les vikings passaient leur temps à se dire “Écrivons nos sagas pour que dans des siècles un obscur chef de clan appelé Ragnar devienne le héros d’une série télévisée ?” oh, attendez, mauvais exemple, les vikings avaient effectivement un ego assez démesuré, mais vu qu’ils étaient aussi puissamment armés, personne n’osait leur faire la remarque.

Nous avons nos Sisyphe, les amateurs de genesis qui, inlassablement, refont leur montage en mesh, nous avons nos Ulysse qui, désespérés, un dimanche soir, cherchent une boutique de vape ouverte en n’écoutant pas le chant des carottes. Nous avons notre guerre de Troie avec les associations de vapoteurs qui font le siège du Ministère de la Santé. Nous avons des armées d’Hercules qui, jour après jour, enchaînent les travaux qui semblent impossibles, faire quitter le tabac à des fumeurs.

Toi, vapoteur, ce héros mythologique du quotidien

Vous, vapoteurs, n’avez pas besoin de mythologie, vous êtes la mythologie. Oui, toi, là, tu es mythologique. Moi aussi je le suis. C’est fou, ça, c’est la première fois que je rencontre une authentique légende. J’ose à peine m’adresser la parole, je m’intimide. C’est malin. Avec tous ces héros, le prochain Vapexpo, ce sera le Walhalla. 

Et un jour, quelqu’un écrira : “Ils avaient contre eux les états, l’industrie du tabac et l’industrie pharmaceutique. Contre les menaces et l’intimidation, contre les puissances du pouvoir et de l’argent, contre l’ignorance des foules et le mépris des puissants, ils se sont battus. Malgré leurs doutes, malgré leur désunion, malgré toutes leurs différences, et surtout malgré le manque d’argent à cause des modeurs qui vendent des atomiseurs hors de prix en organisant une pénurie, ils ont vaincu. Voici leur légende”.

En attendant, il va falloir y retourner, parce que les poumons des fumeurs, ils ne vont pas se nettoyer tout seuls, et les écuries d’Augias, à côté, c’est de la blague.

Annonce