Vous êtes ici : Vaping Post » Economie » Un fabricant de e-liquide défie la loi en Suisse

Un fabricant de e-liquide défie la loi en Suisse

Un fabricant suisse de liquide électronique a commencé à produire des flacons contenant de la nicotine, alors que cette pratique n’est pas autorisée dans la Confédération.

Insmoke provoque la justice avec des e-liquides contenant de la nicotine

Alors que la loi de son pays le lui interdit, une société Suisse commercialise des e-liquides avec nicotine.

Alors que la loi de son pays le lui interdit, une société Suisse commercialise des e-liquides avec nicotine.

L’entreprise Insmoke, implantée à Aadorf au nord-est de Zurich, a en effet démarré la production de liquide électronique contenant de la nicotine selon son directeur Stefan Meile dont l’histoire est relatée par le journal 20 minutes. Cet entrepreneur a indiqué que l’interdiction en vigueur était illégale, se référant à une expertise juridique commandée par Helvetic Vape, l’équivalent de l’AIDUCE en Suisse. Cette association a conclu que les produits qui s’évaporent ne pouvaient pas être classifiés comme des denrées alimentaires, comme c’est actuellement le cas en Suisse pour les vaporisateurs.

Une autorisation possible dans cinq ans

La porte-parole de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) a déclaré que la vente de la cigarette électronique contenant de la nicotine était bien illégale, jusqu’à l’instauration d’une nouvelle loi. Son organisme reste néanmoins en faveur de ce dispositif, il propose de le considérer de la même manière que la cigarette papier. La nouvelle loi ne devrait toutefois pas entrer en vigueur avant 2018.

Reste à savoir quels distributeurs suisses prendront le risque de commercialiser les flacons fabriqués par Insmoke.

Review Author:Review Date: