Vous êtes ici : Vaping Post » News cigarette électronique » Attila Danko : “J’ai un rêve et il est en train de se réaliser”

Attila Danko : “J’ai un rêve et il est en train de se réaliser”

    Annonce

L’intervention du Dr Attila Danko, médecin australien, a été l’un des moments les plus marquants du “Global Forum on Nicotine 2015”. Dans un discours passionné, il a appelé professionnels de santé et vapoteurs à travailler ensemble pour rendre le tabac obsolète. Son discours a déclenché un tonnerre d’applaudissements.

Au delà des craintes et des peurs, l’e-cigarette pourrait rendre le tabac obsolète

attila-danko-standing-ovation

Attila Danko, médecin australien, ovationné par le public au GFN 2015

En préambule d’un discours qui marquera les mémoires, Attila Danko a demandé aux vapoteurs présents dans la salle de lever la main et ils étaient nombreux dans le public. Pour poursuivre sa démonstration, le médecin australien a demandé aux seuls vapoteurs utilisant majoritairement une cigarette électronique produite par l’industrie du tabac de garder la main levée. Il a constaté en souriant qu’elles se sont presque toutes baissées sauf deux.

Le professionnel de santé a expliqué la raison de sa question «l’Australie c’est le pays de la prohibition de la cigarette électronique», le pays où les pouvoirs publics « essaient de faire de faire croire que la cigarette électronique est synonyme d’industrie du tabac. »

La possession de e-liquides nicotinés y est punissable des mêmes peines que celles liées à la possession d’héroïne.

Le docteur australien a expliqué qu’il a commencé à s’intéresser à ce phénomène lorsqu’il a constaté que certains patients, « gros » fumeurs, se sevraient de la cigarette grâce à ce dispositif. Il est devenu ”fasciné par l’idée d’un changement de paradigme” à portée de main : le sevrage tabagique peut devenir enthousiasme et plaisir plutôt que manque et renoncement.

Mais hélas, en Australie, a-t-il poursuivi, les acteurs de la lutte anti-tabac “semblent dégoutés  et offusqués que des personnes puissent consommer de la nicotine sans redouter la mort”. Ces gens là “ont convaincu le gouvernement de rendre la nicotine illégale” la nicotine est soit dans le tabac, soit dans les produits pharmaceutiques”. Il dénonce une position qui condamne les consommateurs de nicotine à utiliser le produit le plus dangereux pour satisfaire leur besoin : la cigarette.

Le professionnel de santé explique qu’il comprend l’inquiétude des responsables de santé publique d’une entrée des industriels du tabac dans ce marché et leur crainte que le vapotage soit une incitation au tabagisme chez les jeunes. Mais, dit-il la politique de santé “doit être basée sur des éléments factuels, pas sur des ressentiments ou des inquiétudes” et “jusqu’ici, les éléments sont de plus en plus clairs”, ce que redoutent les autorités ne se produit pas et il martèle “l’e-cigarette est une porte de SORTIE du tabac”

Pour le praticien australien, “c’est comme ça que l’on va aller vers un monde sans tabac non pas par la prohibition, mais par la perspective d’un plaisir, de quelque chose de mieux”.

Encourager la “réduction des risques a le potentiel de sauver des centaines de millions de vie”, et dans une harrangue passionnée Attila Danko appelle les acteurs des politiques de santé publique à parler aux vapoteurs, à les écouter, à les comprendre.

“J’ai un rêve et il est en train d’arriver les acteurs de la santé publique et les vapoteurs, ensemble peuvent, doivent et y parviendront : Rendre le tabac obsolète”

Comme un seul homme, le public s’est alors levé pour saluer ce discours avec un tonnerre d’applaudissements.


[mise à jour du 15 juin 2015 à 15h40]
Discours complet du Dr Attila Danko

Review Author:Review Date: