Vous êtes ici : Vaping Post » E-liquide cigarette électronique » Etiquettes sur les flacons de e-liquide

Etiquettes sur les flacons de e-liquide

    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Innokin
  • Point de vape
  • Geekvape
  • Jwei Eleaf
L'étiquette d'un flacon de e-liquide doit contenir certaines informations.

L’étiquette d’un flacon de e-liquide doit contenir certaines informations.

Je suis en ce moment sur l’île de Malte, un pays que j’adore mais qui nous a quand même pondu les deux commissaires européens à l’origine de la super directive sur le tabac. Etant parti un peu à l’arrache, j’ai mal calculé le nombre de flacons de e-liquides emportés dans mes bagages et je me trouve à l’heure actuelle presque à court de e-liquide, ce qui a tendance à me stresser légèrement.

En allant visiter un ami hier j’ai eu la bonne surprise d’apprendre qu’il avait lui aussi une cigarette électronique dans l’un de ses tiroirs. Sauvé !

En bon vapoteur je commence par lui demander des infos sur la marque de ses e-liquides, leur teneur en nicotine etc. Il me répond qu’il n’en sait rien du tout, son père les a ramené au cours de l’un de ses voyages (Chine). En effet sur les étiquettes aucune indication sur la composition, aucune marque, aucune provenance, aucun avertissement, rien à part un code barre et une image imprimée. Pas très rassurant tout ça.

Ces deux flacons de e-liquide ne contiennent aucune information légale.

Ces deux flacons de e-liquide ne contiennent aucune information légale.

A en juger par leur hit, je pense qu’il sont dosés à 12mg/ml avec une saveur ressemblant au fameux RY4. N’ayant pas eu le choix, j’ai quand même rempli mon stardust avec l’un des flacons, celui avec une image d’un champ de tabac dessus. Je dois avouer que je n’étais pas très rassuré, mais c’était ça où le distributeur automatique de cigarettes dans le restaurant d’à côté. J’utilise actuellement ce nouveau e-liquide sorti de nulle part, ma foi ça passe, mais je ne sais pas ce que je vapote.

Vive la France

Je crois qu’on est bien chanceux d’habiter en France parfois, en tous cas pour ces raisons de régulation, chez nous on comprend ce que l’on achète et l’on sait où c’est fabriqué. Craignant les représailles des douanes ou des autorités sanitaires les sociétés françaises ou américaines aujourd’hui connues sur le marché produisent toutes des flacons de e-liquide très bien étiquetés. La marque D’lice fait figure de très bon élève par exemple, tout comme AlfaliquidVincent dans les Vapes pour ne citer que quelques marques françaises.

Que doit-on trouver sur les étiquettes des flacons de e-liquide ?

La morale de l’histoire c’est de rester vigilant sur les produits que vous achetez, il s’agit quand même de produits chimiques mais si certains arômes peuvent être d’origine naturelle. Pour rappel voici ce qu’un flacon de e-liquide doit (ou devrait) comporter :

  • Le nom de la société qui fabrique le e-liquide
  • L’adresse de cette société ainsi qu’un numéro de téléphone
  • La composition du e-liquide
  • Le dosage en nicotine
  • Un avertissement pour les femmes enceintes, mineurs et personnes atteintes de maladies cardio-vasculaire ou d’hypertension.
  • Un avertissement sur la toxicité du produit en cas d’ingestion
  • La présence de sigles renseignant sur le niveau de toxicité
  • Un code barre ou un un moyen d’identifier de manière unique le flacon
  • Une date de péremption
  • Un bouchon sécurité pour les enfants

Si je ne me trompe pas je crois que cette liste est d’ailleurs entièrement respectée par les sociétés membres du Collectif des Acteurs de la Cigarette Électronique (CACE).

Si vous avez acheté en France des flacons de e-liquide dont l’étiquette est douteuse, n’hésitez pas à me contacter afin que je puisse éventuellement mettre à jour cet article (sans forcément citer le nom d’un revendeur ou d’un fabricant, le but n’étant pas de plomber une société mais plus d’informer sur les mauvaises pratiques commerciales).

Bonne vapote à toutes et à tous.

Annonce

9 réponses à Etiquettes sur les flacons de e-liquide