Vous êtes ici : Vaping Post » Politique » USA : Donald Trump regretterait de s’être mêlé du dossier vapotage

USA : Donald Trump regretterait de s’être mêlé du dossier vapotage

    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Innokin
  • Vaporesso
  • Geekvape
  • VDLV
  • Dlice

Lors d’une conversation avec son secrétaire de la santé, Donald Trump aurait émis le regret de s’être personnellement investi dans le dossier du vapotage au lieu d’avoir laissé la FDA s’en occuper.

La vape, un p***** de dossier ?

Traiter le dossier du vapotage n’aura pas été de tout repos pour Donald Trump. En effet, depuis qu’il a exprimé sa volonté d’interdire tous les arômes dans la vape en septembre dernier, de nombreuses voix se sont élevées contre lui, dont une majorité est composée de vapoteurs.

Ainsi, entre manifestations devant la Maison-Blanche, pétitions en tout genre, et autres protestations lors de ses déplacements, le Président américain aura été particulièrement malmené par une partie de sa population. A tel point que ses conseillers ont été obligé de venir à sa rescousse, notamment afin de l’avertir du danger électoral qui pèserait sur lui s’il prononçait véritablement une interdiction des arômes.

Un danger dont il a pris conscience et qui l’a par la suite conduit à organiser une rencontre entre l’industrie et son gouvernement, puis la promulgation d’une nouvelle loi qui a n’a finalement interdit les arômes « que » pour les e-liquides destinés à être utilisés avec un système de vaporisation fermé, c’est à dire les pods.

Mais si depuis cette annonce, l’actualité américaine est restée relativement calme à ce propos, il semblerait que Donald Trump continue de souffrir de sa politique. En effet, selon le site d’informations américain Axios, le Président se serait récemment plaint de s’être mêlée de toute cette affaire, auprès d’Alex Azlar, secrétaire à la santé du pays.

Il aurait ainsi déclaré :

“I should never have done that f***ing vaping thing”, que l’on pourrait littéralement traduire par « je n’aurais jamais du faire ce p***** de truc sur la vape ».

Selon différentes sources proches du dossier, Trump ne regretterait pas la conséquence directe de la politique qu’il a choisie, mais plutôt d’avoir « personnellement pataugé » dans cette affaire au lieu d’avoir laissé la FDA gérer le dossier.

L’actualité aux USA

Juul : 438,5 millions de dollars d’amende pour sa promotion...

  • Publié le 7/09/2022

Le fabricant a accepté l’amende et la mise en place de fortes restrictions de marketing et de distribution pour ses produits.

Juul est interdit aux États-Unis

  • Publié le 23/06/2022

L’information a été rapportée par le Wall Street Journal et provoqué l’effet d’une bombe pour l’industrie de la cigarette électronique aux USA.

USA : Los Angeles interdit les arômes dans la cigarette...

  • Publié le 8/06/2022

La cité des anges devient ainsi la plus grande ville du pays à prendre cette mesure.

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.