Vous êtes ici : Vaping Post » Humour » Cigarette électronique et tonte des moutons

Cigarette électronique et tonte des moutons

    Annonce

C’est presque, quoique pas exactement, un article du vendredi. Disons que c’est une sorte de pré-rentrée. un article du vendredi qui n’en est pas un. Un article de Schrödinger, en quelque sorte.

Un troupeau de moutons

L’histoire est absolument vraie. Elle se déroule durant un voyage en train, dans les années 1930. Dans un compartiment, deux hommes. D’un côté, Paul Dirac, est réputé pour être très peu bavard. Dirac déteste l’inexactitude, et tient à ne prononcer que des paroles qui soient vraies.

De l’autre, Wolfgang Pauli. Et Pauli est très sociable, et donc très mal. Parce que cela fait une heure qu’il est dans le compartiment avec Dirac, et que celui-ci n’a pas prononcé un mot. Pauli cherche depuis ce temps à engager la conversation.

Et au bout d’une heure, ils passent devant un champ où paissent des moutons. En désespoir de cause, Pauli lance « tiens, on dirait que ces moutons ont été fraîchement tondus ».

Dirac jette un coup d’œil sur les ovins, et acquiesce d’un laconique « oui, au moins de ce côté-ci ».

Vous pensez que ces deux hommes sont des idiots ? Les deux sont des spécialistes de la physique, et de grands explorateurs de la mécanique quantique. Au moment où la scène se déroule, Dirac s’apprête à recevoir le prix Nobel, promotion 1933 pour « la découverte de formes utiles et nouvelles de la théorie atomique » et Pauli l’aura un peu plus tard, en 1945, pour la découverte du principe d’exclusion. Dirac a prévu l’existence de l’antimatière et Pauli a découvert le neutrino. En un mot : ce sont tout, sauf des idiots.

Une étude fait actuellement les gros titres d’une certaine presse. Il faut préciser « une certaine presse » parce que les deux journaux qui l’ont partagé sont à l’heure actuelle une publication web spécialisée dans les séries télé et un magazine féminin. Vérification faite, aucun des deux n’a de service scientifique. C’est dommage.

Cette étude explique que « le tabagisme et la vape augmentent considérablement le risque de COVID chez les jeunes ».

Nous n’allons pas débunker ici cette étude. Mais pas d’inquiétude : le Professeur Dautzenberg s’en est chargé.

Voilà. Ça, c’est fait.

Ce serait sans doute céder à la facilité que de dire « vous voyez ? Il faut aller voir si les moutons ont bien été tondus de tous les côtés si vous voulez vous aussi avoir un prix Nobel ». Mais il y a de l’idée.

Sinon, vous vous retrouverez à rejouer les Moutons de Dirac. Et si vous ne vous sentez pas l’âme d’un prix Nobel, cela signifie que vous êtes dans l’autre camp…

Voilà. De rien.

L’histoire des moutons de Dirac, à ne pas confondre avec la chèvre de Monsieur Seguin, est à retrouver dans l’excellentissime “Le monde selon Etienne Klein”, recueil des chroniques radiophoniques d’Etienne Klein.

Annonce

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.