Vous êtes ici : Vaping Post » Economie » Boutiques d’e-cigarettes en France : 1 ouverture pour 7 fermetures en 2014

Boutiques d’e-cigarettes en France : 1 ouverture pour 7 fermetures en 2014

    Annonce

Le numéro 6 de PGVG Magazine était consacré aux boutiques spécialisées françaises. Alors que la courbe de croissance suivait dans les années précédentes une forte hausse, nos analyses révèlent une baisse significative pour l’année 2014. État des lieux.

62 586 défaillances d’entreprises en 2014, tous secteurs confondus

Des visiteurs du salon Vapexpo ici en dégustation sur le stand d'un vendeur spécialisé.

Des visiteurs du salon Vapexpo ici en dégustation sur le stand d’un vendeur spécialisé.

L’année 2014 n’aura pas échappé à la spirale des défaillances d’entreprises qui, pour la sixième année consécutive dépasse le chiffre de 60 000. Le nombre exact de défaillances est de 62 586, dont 60 966 procédures de redressement ou de liquidations judiciaires, et 1 620 sauvegardes.

Il faut cependant noter une amélioration pour les PME (10 salariés et plus) dont les défaillances sont au plus bas depuis 2008. Cette embellie est encore plus significative pour les PME de plus de 50 salariés dont le nombre de procédures enregistre un recul de 20 % par rapport à 2013 (452 contre 562 en 2013 et 456 en 2008).

Les entreprises de 1 à 2 salariés en première ligne

Les difficultés que connaissent les TPE de un ou deux salariés restent très fortes, avec une augmentation de 18 % sur l’année, et en hausse de 22 % sur le dernier trimestre par rapport au dernier trimestre 2013.

En revanche, pour les entreprises sans salarié, les procédures sont en baisse de 10 % sur l’année et 23 % sur le dernier trimestre 2014 par rapport à 2013.

Au total sur l’année 2014, les TPE, sans salarié ou avec un ou deux salariés, représentent 21 700 procédures.

Enfin, pour les TPE de trois à neuf salariés, le nombre de défaillances est en baisse de 5,5 % avec 13 770 défaillances, contre 14 000 en 2012 et 2013. (Source : ALTARES D&B)

Cigarette électronique : 48 procédures enregistrées en 2014

Bien que pouvant être perçu comme « hors-normes » au regard de son exponentielle progression, le secteur de la cigarette électronique n’échappe pas à ces défaillances en cascades. En 2014, 48 procédures judiciaires ont été enregistrées : 42 liquidations et 6 procédures de redressement.

En 2013, nous avions comptabilisé une seule procédure d’ouverture de liquidation judiciaire.

L’essentiel de ces procédures concerne des points de vente, mais on compte aussi l’ouverture d’une procédure de redressement judiciaire pour un grossiste de renommée nationale dont la société a été créée en 2011.

En ce début d’année, sur la période du 1er janvier au 15 février 2015, 14 procédures concernant des points de vente ont déjà été ouvertes, dont l’une concerne l’un des acteurs historiques du marché de la cigarette électronique, avec 7 magasins, qui avait créé fin 2010 dans l’Ouest de la France, et dont le jugement d’ouverture de liquidation judiciaire a été prononcé en début d’année.

1 ouverture pour 7 fermetures

Nous avons également constaté des fermetures volontaires, sans procédure judiciaire, pour de nombreux points de vente, parfois isolés, parfois appartenant à une chaîne de magasins faisant le choix de fermer certains de ses établissements afin de préserver la rentabilité de l’entreprise. Si sur la période 2013-2014 nous pouvions constater chaque semaine 5 à 7 ouvertures pour 1 fermeture, cette tendance s’est tout simplement inversée. C’est ainsi qu’en 2014 nous avons enregistré plus de 360 fermetures de magasins spécialisés ou de changement d’activité.

La moyenne nationale est d’1 magasin spécialisé pour 22 602 habitants.

Parmi les régions les mieux dotées, la Corse et l’Aquitaine comptent 1 magasin pour 17 000 et 16 000 habitants, tandis qu’en bas de classement nous trouvons la région Centre avec une densité de 1 magasin pour 32 000 habitants. Quant aux départements, les mieux dotés sont la Haute Corse et Paris, avec 1 magasin pour 12 000 habitants, tandis que la Creuse et le Val d’Oise occupent le bas du classement avec respectivement 1 magasin pour 60 000 et 70 000 habitants. A noter que dans le département de la Creuse, nous n’avons connaissance que de deux magasins, pour une population de 120 000 habitants !

Pour autant, la France n’est pas dans une phase de désertification de magasins spécialisés. D’abord parce que le nombre d’ouvertures a été très important ces dernières années, ensuite parce que l’on constate chaque mois de nouvelles installations, même si le rythme a considérablement diminué. A ce sujet, on constate que les créations, contrairement à ce qui était la tendance jusqu’à maintenant, se font moins en centre ville mais plus en milieu rural.

Victimes de la concurrence ?

Le marché de la vape, bien qu’il ait été en quelque sorte « mis au jour » par une poignée de magasins à l’origine, et développé ensuite par des commerçants d’un nouveau genre qui en ont dû inventer leur modèle, est aujourd’hui la cible d’une nouvelle concurrence : grande distribution, soldeurs, buralistes, et autres… lorsqu’il ne s’agit pas d’un magasin concurrent qui s’installe à quelques mètres du votre !

Ces nombreux bouleversements ne sont pas étrangers à la vague de fermetures que nous avons constatée.

Comment réagir dans un secteur qui devient très concurrentiel ?

En premier lieu, on ne le répètera jamais assez : personne ne sort gagnant d’une guerre des prix : au mieux le gagnant aura éliminé son concurrent, mais en ayant réduit ses marges de façon drastique, voire dramatique car le volume de ventes ne suffit pas forcément à combler le manque à gagner. Seul le client peut sortir gagnant de cette bataille, qui a souvent pour conséquence de diminuer les tarifs et dynamiser les offres et performances commerciales.

Bien-sûr, il faudra faire le choix de matériel et de liquides de qualité reconnue, mais faire la différence, ce sera avant tout mettre l’accent sur le service : accueil, ambiance dans le magasin, aménagement des horaires, fidélisation, prestations originales… Pour trouver de bonnes idées, il suffit souvent de se mettre à la place du client, mais l’on pourra aussi l’interroger sur ce qu’il aimerait voir améliorer dans votre magasin.

Enfin, avant de choisir un fournisseur, et c’est surtout valable pour le liquide, il faudra s’assurer que la gamme que vous proposez ne sera pas également disponible chez un concurrent proche, par exemple votre voisin buraliste. Il est donc impératif de savoir, de façon formelle, si ce fournisseur a d’autres circuits de distribution que les magasins spécialisés. Certains fournisseurs acceptent volontiers de s’engager sur contrat à ne pas avoir d’autres distributeurs dans un certain rayon autour de votre magasin.


Le marché de la cigarette électronique en France métropolitaine : Nombre de magasins recensés par PGVG marketing ¹

On compte en France 2828 magasins spécialisés, soit 1 magasin pour 22 602 habitants.

Nombre de magasins Population* (hab / magasin)
FRANCE

 

2828

 

63 920 247 (22 602)

 

Alsace

 

93

 

1
868 773 (20 094)

 

Bas-Rhin

 

Haut-Rhin

 

49

 

44

 

1
110 416
 

758
357

 

Aquitaine

 

206

 

3
335 134 (16 189)

 

Dordogne

 

Gironde

 

Landes

 

Lot
et Garonne

 

Pyrénées
Atlantiques

 

20

 

104

 

24

 

25

 

33

 

418
566
 

1
515 229

 

401
458

 

333
182

 

666
699

 

Auvergne

 

49

 

1
359 402 (27 742)

 

Allier

 

Cantal

 

Haute-Loire

 

Puy-de-Dôme

 

11

 

5

 

10

 

23

 

342 593 

146 504

 

226 963

 

643 342

 

Basse Normandie

 

60

 

1
478 211 (24 636)

 

Calvados

 

Manche

 

Orne

 

27

 

22

 

11

 

690
836
 

499
860

 

287
515

 

Bourgogne

 

71

 

1
638 492 (23 077)

 

Côte
d’Or

 

Nièvre

 

Saône
et Loire

 

Yonne

 

25

 

9

 

26

 

11

 

528
970
 

214 303

 

554 505

 

340 714

 

Bretagne

 

167

 

3 273 343 (19 600)

 

Côtes
d’Armor

 

Finistère

 

Ille-et-Vilaine

 

Morbihan

 

32

 

47

 

52

 

36

 

599
477
 

904
999

 

1
026 962

 

741
905

 

Centre

 

80

 

2
577 474 (32 218)

 

Cher

 

Eure-et-Loir

 

Indre

 

Indre-et-Loire

 

Loir-et-Cher

 

Loiret

 

10

 

10

 

8

 

17

 

9

 

26

 

312 052 

435 834

 

225 993

 

602 025

 

333 758

 

667 812

 

Champagne-Ardenne

 

57

 

1 338 122 (23 475)

 

Ardennes

 

Aube

 

Marne

 

Haute
Marne

 

11

 

14

 

21

 

11

 

281
987
 

306 490

 

569 789

 

179 856

 

Corse

 

19

 

323 092 (17 004)

 

Corse
du Sud

 

Haute
Corse

 

5

 

14

 

148 022 

175
070

 

Franche Comté

 

45

 

1 178 937 (26 198)

 

Doubs

 

Jura

 

Haute-Saône

 

Territoire
de Belfort

 

21

 

7

 

9

 

8

 

534 229 

260 280

 

239 028

 

144 600

 

Haute Normandie

 

72

 

1
851 909 (25 720)

 

Eure

 

Seine
Maritime

 

27

 

45

 

596
574
 

1
255 335

 

Ile de France

 

514

 

12
005 077 (23 356)

 

Paris

 

Seine-et-Marne

 

Yvelines

 

Essonne

 

Hauts-de-Seine

 

Seine-Saint-Denis

 

Val-de-Marne

 

Val
d’Oise

 

185

 

57

 

53

 

46

 

70

 

34

 

52

 

17

 

2 241 346 

1 380 030

 

1 414 931

 

1 257 141

 

1 601 583

 

1 554 166

 

1 356 673

 

1 199 207

 

Languedoc-Roussillon

 

157

 

2
757 558 (17 564)

 

Aude

 

Gard

 

Hérault

 

Lozère

 

Pyrénées
Orientales

 

24

 

35

 

60

 

2

 

36

 

367
158
 

740 660

 

1 107 730

 

76 543

 

465 467

 

Limousin

 

26

 

735 880 (28 303)

 

Corrèze

 

Creuse

 

Haute-Vienne

 

13

 

2

 

12

 

239 555 

120 156

 

376 169

 

Lorraine

 

90

 

2 346 292 (26 069)

 

Meurthe-et-Moselle

 

Meuse

 

Moselle

 

Vosges

 

28

 

6

 

41

 

15

 

734 002 

191 696

 

1 046 237

 

374 357

 

Midi-Pyrénées

 

139

 

2
967 153 (21 346)

 

Ariège

 

Aveyron

 

Haute-Garonne

 

Gers

 

Lot

 

Hautes-Pyrénées

 

Tarn

 

Tarn-et-Garonne

 

5

 

12

 

64

 

8

 

6

 

11

 

20

 

13

 

152
944
 

275 063

 

1 312 022

 

190 943

 

174 810

 

227 926

 

381 872

 

251 573

 

Nord-Pas-de-Calais

 

141

 

4
058 332 (28 782)

 

Nord

 

Pas-de-Calais

 

91

 

50

 

2 595 539 

1 462 793

 

Pays de la Loire

 

164

 

3
689 465 (26 166)

 

Loire
Atlantique

 

Maine-et-Loire

 

Mayenne

 

Sarthe

 

Vendée

 

69

 

32

 

13

 

15

 

35

 

1 343 259 

804 860

 

308 521

 

570 419

 

662 406

 

Picardie

 

68

 

1
927 387 (28 343)

 

Aisne

 

Oise

 

Somme

 

25

 

28

 

15

 

540 409 

815 517

 

571 461

 

Poitou-Charentes

 

79

 

1 796 434 (22 739)

 

Charente

 

Charente
Maritime

 

Deux-Sèvres

 

Vienne

 

13

 

31

 

11

 

24

 

354 801 

635 191

 

374 383

 

432 059

 

Provence-Alpes-Côte d’Azur

 

286

 

4 964 859 (17 359)

 

Alpes
de Haute-Provence

 

Hautes-Alpes

 

Alpes
Maritimes

 

Bouches-du-Rhône

 

Var

 

Vaucluse

 

9

 

6

 

61

 

107

 

71

 

32

 

162 438 

141 911

 

1 083 268

 

1 996 351

 

1 030 489

 

550 402

 

Rhône-Alpes

 

245

 

6 448 921 (26 322)

 

Ain

 

Ardèche

 

Drôme

 

Isère

 

Loire

 

Rhône

 

Savoie

 

Haute-Savoie

 

26

 

8

 

19

 

42

 

30

 

73

 

11

 

36

 

627 405 

321 252

 

496 601

 

1 242 280

 

758 203

 

1 798 511

 

427 313

 

777 356

 

¹ PGVG marketing édite et distribue PGVG magazine et diffuse des informations commerciales par voie postale auprès des magasins spécialisés pour le compte de fabricants, grossistes et importateurs. Nombre de magasins listés au 15 février 2015.

Dossier préparé par David Argence.


* Population au 1er janvier 2014, INSEE

Review Author:Review Date: