Vous êtes ici : Vaping Post » Tabagisme » USA : moins de fumeurs chez les adolescents grâce à la cigarette électronique

USA : moins de fumeurs chez les adolescents grâce à la cigarette électronique

    Annonce

Le récent travail de deux scientifiques indique que l’utilisation de la cigarette électronique aux Etats-Unis aurait augmenté au cours des dernières années. Une augmentation qui serait accompagnée d’une diminution du nombre de jeunes qui fument.

Une nouvelle étude en faveur de la vape outre-Atlantique

Il y a quelques semaines paraissait une nouvelle étude américaine (1) dans la revue médicale Addiction. Réalisée par deux chercheurs s’appuyant sur les résultats des données de la National Youth Tobacco Survey (NYTS), elle avait pour objectif de comparer les tendances des prévalences de l’usage de la nicotine chez les adolescents américains âgés de 12 à 17 ans, entre deux périodes, 1999-2009 et 1999-2018.

Selon les auteurs, depuis l’apparition du vaporisateur personnel sur le marché américain, la prévalence de l’usage exclusif de cigarettes aurait diminué de 1999 à 2018, tandis que les prévalences de l’usage exclusif et du double usage du vaporisateur personnel auraient augmenté à partir de 2009.

A partir de 2014, l’âge d’initiation à la cigarette combustible aurait lui aussi augmenté, tandis que l’âge d’utilisation de la vape serait resté stable et toujours plus élevé que celui des cigarettes combustibles.

Pour les chercheurs pas de doute, « les cigarettes électroniques pourraient avoir compensé le tabagisme conventionnel chez les adolescents américains entre 2010 et 2018 en maintenant la prévalence de l’usage total de nicotine et en les détournant du tabagisme conventionnel plus nocif ».

La vape toujours dans une impasse aux USA

Ce n’est pas la première fois qu’une recherche pointe du doigt la baisse du taux de prévalence tabagique chez les adolescents américains. En effet, en 2014 déjà, un rapport du CDC indiquait que le nombre de jeunes vapoteurs dans le pays était passé de 1,5 % à 13,4 %, augmentation qui s’accompagnait d’une réduction du nombre de jeunes fumeurs chez les lycées et collégiens.

Quelques années plus tard, en 2018, un nouveau rapport des Centers for disease control and prevention notait que le taux de fumeurs aux Etats-Unis n’avait jamais été aussi bas. Une excellente nouvelle pour la santé publique qui avait, de façon très surprenante, été complètement boudée pour les médias généralistes.

Des bonnes nouvelles qui n’empêchent pourtant pas la vape d’être quotidiennement accusée d’attirer les jeunes vers la nicotine. Différents Etats et associations anti-tabac pointant régulièrement du doigt l’augmentation du nombre de jeunes qui vapotent, sans jamais citer cette baisse de la consommation de cigarettes combustibles qu’elle semble provoquer.


(1) Electronic Cigarettes, Nicotine Use Trends, and Use Initiation Ages among US Adolescents from 1999–2018 – Addiction – doi:10.1111/add.15099

Ces articles pourraient vous intéresser

Le vapotage pourrait sauver 3 millions d’années de vie d’ici à 2070

  • Publié le 18/04/2018

Le vapotage offrirait bien plus de bénéfices que d’effets négatifs  3 millions d’années de vie pourraient être sauvées d’ici à l’année 2070 aux USA, si le vapotage était soutenu par …

Tobacco Bonds : histoire d’un scandale made in USA

  • Publié le 8/10/2019

Un peu d’histoire 1950 Tout commence avec le docteur Richard Doll. Enfermé dans son laboratoire, à Oxford, il feuillette une liasse de résultats d’analyses réalisées précédemment. Ces résultats ne sont …

Dossier : dégradation de l’image de la vape, à qui la faute ?

  • Publié le 12/05/2020

L’opinion des foules à propos d’un sujet donné peut particulièrement varier au fil du temps, une irrégularité à laquelle la vape n’a pas échappé. Tantôt présentée et perçue comme un …

Annonce

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *