Vous êtes ici : Vaping Post » Tabagisme » USA : une baisse historique du tabagisme passée sous silence par les médias

USA : une baisse historique du tabagisme passée sous silence par les médias

    Annonce

Un récent rapport du CDC indique que le taux de prévalence tabagique aux États-Unis n’a jamais été aussi bas. Une excellente nouvelle pour la santé publique du pays et qui a pourtant été largement passée sous silence.

Un nombre de fumeurs historiquement bas

Dans son rapport [1] publié la semaine dernière, le CDC rapporte que le taux de fumeurs aux États-Unis en 2017 aurait chuté jusqu’à atteindre 14 %, soit son taux le plus bas depuis que le gouvernement fédéral à commencé a suivre ces données en 1965. 

D’après le document, le nombre de personnes utilisant régulièrement un produit du tabac aux USA serait d’environ 47,4 millions, soit 19 % de la population.

Toutefois, le rapport précise que parmi ces 47,4 millions de personnes, « seules » 34,3 millions fumeraient des cigarettes combustibles, tandis que les 13,1 millions d’américains restants utiliseraient quand à eux des cigarettes électroniques (6,9 millions), des produits du tabac chauffé (5,1 millions), le reste ayant jeté son dévolu sur d’autres produits plus « exotiques » tels que les pipes à eau ou les chichas. 

Un rapport passé sous silence

Pourtant, bien que ce rapport représente une excellente nouvelle pour les États-Unis, les médias l’ont semble-t-il très largement passé sous silence.

Ainsi, si l’on en croit le récent article de l’American Council on Science and Health (ACSH), la chaîne de télévision CNN aurait été le seul média généraliste à rapporté l’information : 

« Ce n’est pas seulement une très bonne nouvelle. Il s’agit d’un énorme triomphe en matière de santé publique qui devrait faire la une des journaux, comme ce fut le cas sur CNN. Mais d’autres médias, comme le Washington Post et le New York Times, ont décidé de minimiser ou d’ignorer la question et ont préféré effrayer les gens au sujet de la vape » explique ainsi l’association. 

Un fait qu’elle qualifie de « partialité médiatique » qui rend un « très mauvais service à la santé publique » mais qui ne semble pas réellement l’étonner : 

« Une vérité cynique du journalisme est : “if it bleeds, it leads*”, c’est pourquoi les premières pages des journaux sont pleines de catastrophes naturelles, d’homicides et de scandales. Les mauvaises nouvelles se vendent, alors que les bonnes nouvelles ne se vendent pas ». 

Une dangereuse vérité que l’on peut malheureusement aussi vérifier dans notre pays et qui permet de rappeler à toutes et tous que pour certains journaux, parler des faits importants n’est pas forcément une priorité. Le chiffre d’affaire semblant compter beaucoup plus pour beaucoup.

Quoi qu’il en soit, ce rapport du CDC est une excellente nouvelle pour les USA et il y a fort à parier que la popularisation de la vape soit pour beaucoup dans cette baisse historique du tabagisme outre-Atlantique.

*littéralement, cette expression signifie « si ça saigne, ça mène ». 


[1] Wang TW, Asman K, Gentzke AS, et al. Tobacco Product Use Among Adults — United States, 2017. MMWR Morb Mortal Wkly Rep 2018;67:1225–1232. DOI: http://dx.doi.org/10.15585/mmwr.mm6744a2

Ailleurs aux USA

USA : bientôt de nouvelles taxes sur la vape ?

  • Publié le 18/12/2018

Le vapotage des jeunes demeure le problème n°1 aux États-Unis Voilà maintenant plusieurs mois que les autorités de santé des USA ne cessent de combattre l’augmentation du nombre de jeunes …

USA : les législateurs républicains interpellent la FDA

  • Publié le 28/11/2018

La FDA accusée de faire de mauvais choix Il y a maintenant 2 semaines, la FDA présentait son plan d’action destiné à empêcher les jeunes Américains de vapoter. Entre interdiction de …

USA : la vape serait directement responsable de la diminution du nombre de fumeurs

  • Publié le 26/11/2018

La vape, ce fléau qui diminue le tabagisme Il y a quelques semaines, le CDC rapportait que le taux de tabagisme aux États-Unis n’avait jamais été aussi bas. Avec 14 …

Annonce