Vous êtes ici : Vaping Post » Juridique » USA : l’interdiction des arômes suspendue en Californie

USA : l’interdiction des arômes suspendue en Californie

    Annonce
  • Vaporesso
  • Le Petit Fumeur

Suite à une mobilisation des vapoteurs, la loi qui prévoyait l’interdiction des arômes dans la vape est suspendue jusqu’à novembre 2022.

Un peu de répit pour les vapoteurs locaux

En septembre dernier, la Californie votait une loi interdisant tous les produits du tabac aromatisés. Une mesure censée entrer en vigueur en janvier prochain, qui aurait empêché les vapoteurs d’avoir accès à des e-liquides aux arômes sucrés, malgré leur importance dans le cadre du sevrage tabagique grâce à la cigarette électronique. Il y a quelques jours, la Superior Court for the County of Sacramento, a suspendu la mise en application future de cette nouvelle interdiction.

En effet, suite à une mobilisation massive des vapoteurs locaux, la pétition visant à combattre cette mesure aurait atteint « plus que les 623 212 signatures d’électeurs requises » afin de transformer cette loi en référendum, qui aura lieu en novembre 2022.

Les habitants de l’État devront alors se prononcer sur cette interdiction des produits du tabac aromatisés, et choisir si, oui ou non, ils souhaitent la voir entrer en vigueur.

D’ici là, les vapoteurs de Californie ne pourront pas se voir refuser l’accès à des e-liquides contenant n’importe quels arômes.

Le reste de l’actualité aux USA

USA : forte baisse du nombre de décès dus au...

  • Publié le 3/02/2021

Le vapotage y serait-il pour quelque chose ? La semaine dernière, l’American Cancer Society (ACS) a publié un communiqué de presse informant des derniers chiffres aux États-Unis, en matière de taux …

USA : incertitudes pour le marché de la vape

  • Publié le 1/02/2021

Un gel de la nouvelle administration américaine de toutes dernières mesures approuvées par Trump plonge l’industrie dans le noir complet.

L’Amérique latine préoccupée par le futur du vapotage

  • Publié le 28/01/2021

Plusieurs médecins se sont dits préoccupés par les recommandations de l’OMS à ce sujet. Pour eux, celles-ci pourraient conduire à la mort des fumeurs.

Annonce

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.