Vous êtes ici : Vaping Post » Juridique » USA : la nicotine synthétique dépend désormais de la FDA

USA : la nicotine synthétique dépend désormais de la FDA

    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Vaporesso
  • Geekvape
  • VDLV
  • Dlice

L’industrie de la vape qui l’utilisait pour contourner l’interdiction de vente de ses produits devra désormais trouver une nouvelle parade.

Nouveau coup dur pour la cigarette électronique

Homme en train de vapoterC’est ce que l’industrie de la vape américaine redoutait le plus. Il y a quelques jours, le Sénat a approuvé un projet de loi dont une partie vient modifier la définition légale de ce qu’est un produit du tabac. Si auparavant, il s’agissait de tout produit fabriqué ou dérivé du tabac destiné à la consommation humaine, y compris tout composant, partie ou accessoire d’un produit du tabac (à l’exception des matières premières autres que le tabac utilisées dans la fabrication d’un composant, d’une partie ou d’un accessoire d’un produit du tabac), désormais, la nicotine synthétique entre également dans cette définition.

Grâce à cette modification, la Food and Drug Administration (FDA) a maintenant tout pouvoir sur les e-liquides contenant de la nicotine synthétique, qui était jusqu’à présent utilisée par l’industrie de la vape afin de pouvoir continuer à commercialiser ses produits n’ayant pas reçus d’autorisation de vente (PMTA) sur le marché américain.

Pour Amanda Wheeler, présidente de l’American Vapor Manufacturers Association, cette nouvelle interdiction poussera des millions de personnes à revenir aux cigarettes combustibles. 

Elle ajoute qu’à l’heure où la FDA est justement en procès dans plusieurs tribunaux fédéraux, pour excès de réglementation illégale sur la nicotine, donner à l’agence encore plus de pouvoirs pour empêcher les Américains de passer au vapotage, c’est comme donner les clés de la voiture et un décapsuleur à votre oncle ivre.

Pendant ce temps, la nouvelle version de l’IQOS vient de recevoir l’approbation de l’agence de santé afin de commercialiser certains de ses accessoires comme étant moins nocifs pour la santé que le tabagisme. 

Le reste de l’actualité aux USA

USA : Los Angeles interdit les arômes dans la cigarette...

  • Publié le 8/06/2022

La cité des anges devient ainsi la plus grande ville du pays à prendre cette mesure.

USA : la cigarette électronique coûterait plus cher à la...

  • Publié le 1/06/2022

Voilà la conclusion d’une nouvelle étude américaine dont seule la bêtise égale les imprécisions.

USA : des documents internes révèlent comment la FDA bâcle...

  • Publié le 30/05/2022

Certains fabricants comprennent désormais pourquoi leurs produits ont été refusés, et la manière dont ils ont été floués par l’organisme de santé.

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.