Vous êtes ici : Vaping Post » Politique » URGENT : Donald Trump demande officiellement l’interdiction des arômes dans la vape

URGENT : Donald Trump demande officiellement l’interdiction des arômes dans la vape

    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Innokin
  • Vaporesso
  • Geekvape
  • VDLV
  • Dlice

Le président des Etats-Unis, Donald Trump, vient de faire une allocution à propos de la crise de la vape. Il a demandé l’interdiction des arômes sur tout le territoire américain, et ce, afin de décourager la jeunesse de vapoter.

Trump contre la vape

C’est une annonce officielle que le Président des Etats-Unis, Donald Trump, a fait depuis son bureau de la Maison Blanche, une déclaration à propos du vapotage. Il a demandé à l’administration d’entamer une procédure destinée à interdire tous les arômes dans la vape, à l’exception des goûts tabac.

Les Etats-Unis sont actuellement en prise avec un scandale lié à l’utilisation de substances non homologuées, ayant entraîné plusieurs décès. L’épouse du président, Melania Trump, s’était dite « préoccupée » dans une interview télévisée. Les antivape s’étaient, bien entendu, précipités dans la brèche, n’hésitant pas à cultiver les amalgames et les fake news.

La position du Président n’est, bien entendu, pas force de loi. Mais dans un Congrès largement acquis, quelle que soit la couleur politique, aux lobbies de la pharmacie et du tabac, il y a peu de chances que cette occasion ne soit pas saisie.

Ceci pourrait signer l’arrêt de mort des entreprises indépendantes et laisser le champ libre aux pods de Big Tobacco, Juul et Vype en tête.

Plus d’informations à venir.

Les derniers articles sur les USA

Juul : la société peut-elle éviter un dépôt de bilan...

  • Publié le 14/11/2022

Une nouvelle rentrée d’argent devrait lui permettre de rester en activité le temps que la justice étudie sa récente plainte déposée contre la FDA.

Juul : le célèbre fabricant de pods porte plainte contre...

Un pod Juul

  • Publié le 26/09/2022

Pour lui, le refus d’autorisation de ses produits aux USA est le fruit de pressions politiques et non d’une analyse scientifique objective.

Juul : 438,5 millions de dollars d’amende pour sa promotion...

  • Publié le 7/09/2022

Le fabricant a accepté l’amende et la mise en place de fortes restrictions de marketing et de distribution pour ses produits.

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.