Vous êtes ici : Vaping Post » Etudes sur la cigarette électronique » USA : 1,8 million de dollars pour étudier comment la vape rend dépendant

USA : 1,8 million de dollars pour étudier comment la vape rend dépendant

    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Innokin
  • Vaporesso
  • Point de vape
  • Geekvape
  • Jwei Eleaf

Un chercheur américain s’est vu attribuer une subvention afin d’étudier comment la nicotine et les arômes dans la vape rendent dépendants. Une recherche qui sera conduite sur des souris.

La nicotine et les arômes à nouveau ciblés

La dépendance pose un défi unique à notre communauté et la recherche du Dr Henderson est prometteuse pour créer de nouvelles opportunités de lutte contre ce problème en constante évolution.Joseph I. Shapiro, M.D., vice-président et doyen de la faculté de médecine Joan C. Edwards

Depuis plusieurs années, les États-Unis ont montré une forte préoccupation concernant l’utilisation des produits de la vape par les jeunes. Bien que plusieurs études aient démontré que depuis la popularisation de la cigarette électronique dans le pays, le nombre de fumeurs n’a cessé de diminuer, certains organismes préfèrent se focaliser sur l’adoption croissance du vaporisateur personnel chez les mineurs. Afin de lutter contre, Brandon J. Henderson, docteur en médecine et professeur adjoint de sciences biomédicales à l’école de médecine Joan C. Edwards, vient de se voir attribuer une subvention de 1,86 million de dollars. Une somme qu’il percevra sur 5 ans afin d’étudier les changements neurobiologiques et neurophysiologiques qui se produisent lorsque l’on vape de la nicotine au sein d’e-liquides aromatisés.

« Nos travaux antérieurs, qui ont conduit à l’attribution de ce prix, montrent que certains arômes peuvent à eux seuls créer une dépendance. Il est donc essentiel que nous comprenions comment les arômes et la nicotine, indépendamment les uns des autres ou combinés, modifient le cerveau et contribuent à la dépendance », a déclaré le titulaire de la subvention.

L’étude devrait être conduite sur des souris, qui seront par la suite examinées à l’aide de différents outils neuroscientifiques pour déterminer les changements spécifiques dans les régions du cerveau les plus touchées par la dépendance. 

Cette subvention a été accordée par le National Institute on Drug Abuse, appartenant aux National Institutes of Health (NIH).

Le reste de l’actualité aux USA

USA : la FDA finit de mettre à mort la...

Photo d'un cimetière
  • Publié le 21/09/2021

Plus d’un million d’e-liquides ont à nouveau été refusés par l’organisme de santé. Le vapotage aromatisé pourrait bien être sur le point de disparaître.

USA : les e-liquides aromatisés pourraient vivre leurs dernières heures...

  • Publié le 2/09/2021

A 8 jours de la date limite pour demander une autorisation de vente, la FDA conseille aux liquidiers de faire réaliser des études scientifiques impossibles.

USA : un espoir pour les PMTA des petits fabricants...

Homme en train de regarder dans un microscope
  • Publié le 26/08/2021

Une association a mis au point une méthode pour réaliser certaines analyses scientifiques demandées par la FDA, à moindre coût.

Annonce

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.