Vous êtes ici : Vaping Post » Economie » Toute réglementation se fera au détriment du consommateur

Toute réglementation se fera au détriment du consommateur

"E-cigarette: lobbying pour un marché à cent milliards" à lire sur le site de l'AGEFI.

E-cigarette: lobbying pour un marché à cent milliards” à lire sur le site de l’AGEFI.

La cigarette électronique fait la Une de l’AGEFI (l’Agence Economique et Financière à Genève) ce lundi 9 mars. Frédéric Sautet, de l’Institut économique Molinari, évoque les conséquences d’une réglementation trop restrictive.

Le classement du vaporisateur comme médicament favoriserait sans aucun doute les grands fabricants, puisqu’une autorisation de mise sur le marché impliquerait des coûts faramineux, impossible à assumer pour les petites structures. Des cigarettiers historiques comme Reynolds American et Altria s’inquiètent notamment des systèmes VTM (pour “vapors, tank, mods”) qui permettent aux vapoteurs d’utiliser différentes marques d’e-liquides. Ils sont plébiscités par les consommateurs et pourraient empêcher les fabricants de tabac de rattraper leur retard sur le marché de l’e-cigarette.

Les distributeurs sont également à la merci de nouvelles lois favorisant l’activité des buralistes. Heureusement pour eux, le texte proposé par le député Thierry Lazaro en 2013, visant à leur donner le monopole de la vente des vaporisateurs aux bureaux de tabac n’a pas abouti. Mais pour Frédéric Sautet le lobbying pourrait parvenir à faire céder nos représentants, qui observent la baisse des revenus générés par les taxes sur les produits du tabac.

Des dispositifs réglementaires contribuant à la distribution de produits de qualité sont souhaitables. En revanche, de nouvelles lois rendant l’entrée sur le marché plus difficile seraient néfastes pour le développement du marché, et les consommateurs en paieraient le prix.

Review Author:Review Date: