Vous êtes ici : Vaping Post » Economie » Supreme, la première société de vape anglaise à entrer en bourse

Supreme, la première société de vape anglaise à entrer en bourse

    Annonce

Depuis plus de 40 ans, Supreme est l’une des sociétés leader du Royaume-Uni dans le domaine de la vente de piles, d’ampoules, et depuis quelques années, de matériel de vape. D’ici fin mai, l’entreprise fera son entrée à la bourse de Londres et deviendra alors la première marque du pays à être cotée.

De Dehli en Inde à Manchester au Royaume-Uni

Fondée en 1975 par monsieur Chadha, l’entreprise Supreme démarre son activité en proposant simplement la vente de jouets importés d’Asie de l’est au sein d’une camionnette. C’est après avoir gagné ses premiers billets que le fondateur de l’entreprise choisit de commencer à vendre des piles et autres batteries. Grâce à plusieurs partenariats avec diverses entreprises leader dans le domaine, telles que Duracell, Panasonic, Energizer et d’autres, Supreme devient rapidement à son tour l’une des sociétés leader dans le domaine, allant jusqu’à fournir du matériel à un grand nombre de détaillants et grossistes. 

C’est, forte de son succès, que Supreme rachète il y a quelques années les marques KiK et 88vape et se lance alors dans le marché de la vape, allant jusqu’à produire aujourd’hui plus de 140 000 bouteilles d’e-liquides chaque jour sur son site de Manchester, entre autres produits destinés au domaine de la cigarette électronique.

Une entrée en bourse pour surfer sur l’explosion de la vape

Il y a quelques jours, Sandy Chadha, fils du fondateur de l’entreprise et directeur général de cette dernière, a annoncé l’entrée en bourse de sa société qui devrait avoir une valeur d’environ 150 millions de livres sterling. 

Après s’être versé 4,5 millions de livres en dividendes l’an passé, il compte sur l’explosion du marché de la vape en Angleterre afin d’encore faire prendre de la valeur à son entreprise. Avec 3 millions de vapoteurs au Royaume-Uni, l’an dernier, les ventes dans le domaine de la cigarette électronique ont augmenté de 50 % pour atteindre un total d’un milliard de livres sterling. D’après diverses prévisions, ce chiffre devrait doubler d’ici à l’année 2020.

Annonce