Vous êtes ici : Vaping Post » Tabagisme » Royaume-Uni : une étude prédit la fin du tabagisme dans le pays pour 2050

Royaume-Uni : une étude prédit la fin du tabagisme dans le pays pour 2050

    Annonce

Un récent travail scientifique prédit que le tabagisme sera complètement éradiqué du Royaume-Uni en l’an 2050. Très précis, il va jusqu’à indiquer que le dernier fumeur du pays écrasera sa cigarette dans la ville de Derby.

7,4 millions de fumeurs qui passeraient à la vape

Depuis longtemps, le Royaume-Uni s’est placé en tête des pays faisant la promotion de la vape. Avec des sénateurs ayant annoncé l’année dernière leur souhait de « promouvoir la vape comme étant moins nocive que la consommation de tabac, réduire les taxes qui lui sont appliquées, assouplir la réglementation sur ses restrictions dans les lieux publics » ou encore de « réaliser une révision des systèmes d’approbations afin de pouvoir la prescrire comme outil de sevrage tabagique », les autorités du pays ne cessent de tout mettre en oeuvre afin de faire passer les consommateurs de tabac à la cigarette électronique.

Une politique qui, selon des prévisions commandées par PMI, et réalisées par des analystes de la société Frontier Economics, devrait permettre au pays de se débarrasser intégralement du tabac dès l’année 2050.

Concrètement, l’analyse révèle que si le déclin actuel du tabagisme se poursuit, les 7,4 millions de fumeurs que compte le pays auront totalement disparu dans un peu plus de trente ans. Bristol serait ainsi la première ville du pays à être entièrement non-fumeur dès 2024, suivie de York, Wokingham et Berkshire deux ans plus tard.

La cigarette n’a plus la cote

Cette étude confirme une fois de plus que l’industrie du tabac aperçoit la fin de son business mortel et étudie avec attention toutes les possibilités pour pérenniser sa fortune accumulée. La transformation de son modèle économique passera par des produits à nocivité réduite et des investissements dans des industries connexes, comme l’a récemment  prouvé Altria, l’homologue américain de PMI, avec ses prises de parts sociales dans Juul, ou encore Cronos, société canadienne spécialisée dans le secteur du cannabis.

Depuis le mois de juin 2018, PMI partage d’ailleurs son activité à 50 % entre cigarettes de tabac et « produits à risque réduit ».

La vape mise en avant au Royaume-Uni

Cigarette électronique : l’enthousiasme des autorités britanniques perdure

  • Publié le 18/09/2018

Welcome to England ! Depuis le rapport du ministère de la santé Britannique ayant déclaré la vape comme étant au moins 95 % moins nocive que les cigarettes de tabac, …

Étude : les vape shops améliorent la santé de vie locale

  • Publié le 6/11/2018

Les boutiques de vape aussi importantes que les musées  Fondée en 1876, la Royal Society for Public Health (RSPH) est l’organisation de santé publique la plus ancienne du Royaume-Uni. Incorporée par …

UK : le ministère de la santé souhaite que plus de fumeurs passent à la vape

  • Publié le 3/01/2019

PHE parle de sa nouvelle vidéo Il y a quelques jours, Public Health England (PHE), agence exécutive du ministère de la santé et des affaires sociales britannique, publiait la vidéo d’une …

 

Annonce

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *