Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Mods » Test : 925 mod – Virtus Vape

Test : 925 mod – Virtus Vape

  • Par , le 21/04/2018 à 13h00
    Annonce

En soi, le 925 de Virtus Vape est un mod méca en laiton et bois, avec une connexion hybride et un switch à aimants. Mais pour les amateurs de beaux objets, y compris ceux habitués au haut de gamme à en être blasés, c’est une occasion rare de rester bouche bée.

Le haut de gamme redéfini

Fidèle à la devise du plat pays, « l’union fait la force », Virtus Vape – le concepteur entre autre du liquide Houblon n°1 dont nous vous avons déjà parlé – a réuni des artisans belges pour réaliser ce mod d’exception. Il est intégralement réalisé localement par un usineur de haute précision, un ébéniste, un tanneur, un bijoutier et bien sûr un moddeur, à la seule exception des aimants qui sont coulés en Allemagne.

Il est composé d’un corps en laiton taillé dans la masse. La partie bois est en racine de bruyère non-stabilisée pour un rendu naturel. Pas d’injection de résine donc, juste le bois. Il faut savoir que la racine de bruyère est une essence difficile à travailler : elle contient souvent des petites pierres qui ruinent facilement le résultat, si bien que l’opération déjà longue ne réussit en moyenne qu’une fois sur 5. Enfin le polissage à la main de l’ensemble est confié à un joaillier pour un rendu sans concession.

La connexion 510 est hybride, il faudra donc veiller à n’utiliser qu’un atomiseur ou un dripper dont le plot positif ressort suffisamment pour l’utiliser en toute sécurité. La gravure de cette première série de 10 exemplaires indique clairement que ce mod est réalisé à la main, mais comme on le verra vous pouvez demander n’importe quelle gravure de votre choix.

Revue technique

Les caractéristiques essentielles du 925 Mod de Virtus Vape

Type de matériel Mod mécanique
Dimensions 88,5 x 31 mm
Poids 242 g sans accus
Diamètre max. de l’atomiseur 24 mm
Batterie 1 x 18650
Matériaux Laiton, argent, bois

Le coffret comprend

925 Mod (x1), outil (x1), étui en cuir (x1)

Le switch en argent massif

L’ouverture pour insérer la batterie 18650 se fait en dévissant la partie inférieure, qui abrite le switch, et dont les filetages sont encore plus coulants qu’un Péket après une carbonnade.  Le switch se démonte avec un outil réalisé sur mesure, l’opération est très simple. Il est en trois parties : le bouton en argent massif Sterling 925 taillé dans la masse, une première pièce filetée qui le maitient en place et une seconde avec l’insert qui plaque la batterie 18650. Le mécanisme fonctionne avec des aimants sertis dans le sens de la poussée, de manière à ce qu’il soit impossible qu’ils sortent de leur logement.

Inutile de préciser qu’avec des ajustements qui laisseront sans voix le plus maniaque des pinailleurs, la conductivité de l’ensemble est sans faille. En trois semaines d’utilisation, je n’ai pas senti la moindre chaleur au niveau du bouton, quelle que soit l’intensité tirée sur l’accu. Sans surprise, les tracés à l’oscilloscope de la batterie dans le mod sont identiques à ceux de la batterie seule, la perte de tension n’est pas mesurable au moins jusqu’au centième de volt.

Entièrement personnalisable

Le mod est livré dans une pochette en cuir, réalisée à la main par un maroquinier. Il est conçu de manière à pouvoir accueillir le mod soit seul, soit avec un dripper ou un atomiseur. A l’utilisation, le switch est très doux et progressif et la prise en main est très agréable, mais c’est surtout l’agrément d’un objet vraiment exceptionnel, d’un raffinement classique et sobre qui ne lasse pas de séduire.

Le mod 925 est enfin intégralement personnalisable. Vous pouvez faire remplacer le laiton massif par de l’argent ou même de l’or, la bruyère peut laisser la place à une autre essence de bois, à du carbone ou du cuir, et une gravure à la main peut achever de rendre votre exemplaire unique. Comptez alors tout de même une bonne marge en plus par rapport aux 997 € de l’un des 10 mods de cette première série.

Il faut avoir vu une vitrine de gaufres à Bruxelles pour savoir ce qu’est une gaufre. Eh bien Virtus Vape vient de faire le coup de la gaufre avec les mods mécas haut de gamme.

En résumé

On aime

  • La réalisation ahurissante
  • L’agrément d’utilisation
  • La sobriété du design
  • L’initiative locale

On n’aime pas

  • Le poids éventuellement dans la poche

Conclusion

5 /5
 

Le mod 925 de Virtus Vape est un haut de gamme, voire un mod de luxe, il le revendique clairement. Un produit 100% belge, réalisé par des artisans, des matériaux nobles, une finition sans concession. Son design est sobre, harmonieux, loin du bling bling et c’est tant mieux. Et si cela ne vous suffit pas, il est entièrement personnalisable, jusqu’à dépasser allègrement la limite du raisonnable. Cela étant, il n’a pas été conçu pour l’être, raisonnable. Si vous ne le voyez que comme un tube à piles hors de prix, au moins vous aura-t-il fait sourire. Mais si vous appréciez les beaux objets, il sera un pur régal au quotidien, en plus de vous offrir un agrément de vape irréprochable.

 

Le 925 Mod de Virtus Vape en images

 

Pour ne rien manquer de l’actualité de la vape, rejoignez-les 6 500 abonnés à notre newsletter et recevez chaque semaine nos derniers articles !

Annonce

Name of Reviewed Item: 925 mod - Virtus Vape Rating Value: 5 Image: https://fr.vapingpost.com/wp-content/uploads/2018/04/Couverture-virtus-vape-925-mod.jpg Review Author:Review Date: