Vous êtes ici : Vaping Post » Economie » Normalisation européenne : Riccardo Polosa présidera les travaux sur les émissions des vaporisateurs

Normalisation européenne : Riccardo Polosa présidera les travaux sur les émissions des vaporisateurs

Le comité technique “CEN/TC 437” chargé d’élaborer des normes de qualité et de sécurité européennes pour les cigarettes électroniques et d’e-liquide s’est réuni ce 28 janvier pour la deuxième fois à Bruxelles.

Le groupe de travail sur les émissions des e-cigarettes en charge d’enjeux cruciaux

europe-main-cen

Emission : le groupe de travail devra définir les méthodes de tests de laboratoire

Il y a un an le Comité européen de normalisation (CEN) créait le comité technique “CEN/TC 437” chargé d’élaborer des normes de qualité et de sécurité pour la production et la vente de cigarettes électroniques et d’e-liquides en Europe.

Après une première réunion à Paris en juin dernier, ce comité s’est à nouveau réuni ce 28 janvier à Bruxelles.

La première étape importante, en vue de l’adoption de la directive européenne sur le tabac par les États membres de l’UE, a été l’approbation d’un plan d’action commun qui comprend :

  • le développement et l’adoption d’une terminologie commune pour l’harmonisation des documents réglementaires pour les normes de qualité et de sécurité,
  • la hiérarchisation des groupes de travail dédiés à l’élaboration de normes de production, la sécurité et la qualité,
  • l’approbation des normes relatives à l’étiquetage et l’information sur les ingrédients présents dans les e-liquides, pour la bonne information du consommateur;
  • le développement de méthodes de tests de laboratoire pour les émissions des cigarettes électroniques et la définition de normes pertinentes de qualité et de sécurité.

La mise en place des quatre groupes de travail s’est suivi de la nomination de leurs présidents respectifs. Le professeur italien Riccardo Polosa s’est vu confier la charge du groupe de travail sur les émissions de cigarettes électroniques qui réunit une cinquantaine d’experts européens

Riccardo Polosa, flatté par ce vote, s’est engagé à s’assurer que les activités de normalisation restent rationalisées et plus important pour lui à veiller au “respect de la santé et de la satisfaction de l’utilisateur final”.

 


A lire aussi :

Machines à vapoter : Le nouvel enjeu scientifique des futures études

Review Author:Review Date: