Vous êtes ici : Vaping Post » Etudes sur la cigarette électronique » L’utilisation d’une e-cig conduit-elle automatiquement à fumer un jour ou l’autre ?

L’utilisation d’une e-cig conduit-elle automatiquement à fumer un jour ou l’autre ?

    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Vaporesso
  • Geekvape
  • VDLV
  • Dlice
La crainte de la passerelle vers le tabagisme chez les jeunes une nouvelle fois écartée par une récente étude.

La crainte de la passerelle vers le tabagisme chez les jeunes une nouvelle fois écartée par une récente étude.

C’est en effet une des préoccupations importantes du moment.

Ce serait, pour certains, une porte d’entrée vers l’addiction à la nicotine, bien que l’on sache actuellement que la cigarette électronique est bien moins nocive que la cigarette tabac, et pour d’autres, l’assurance d’une forte tentation pour les jeunes.

Stanton Glantz a réalisé, il y a un an, une étude [1] auprès de jeunes étudiants américains de 12 à 18 ans, visant à montrer que l’utilisation d’un vaporisateur personnel rendait plus tentant de basculer vers le tabac, sans confronter à cet attrait une éventuelle utilisation de celui-ci au préalable.

La cigarette électronique dénormalise le tabac

Une étude récente dirigée par Constantine Vardaras en 2012 [2] et conduite auprès de 26500 personnes dans 27 pays en Europe met en avant que les gros fumeurs, ayant déjà tenté de réduire leur consommation de tabac, sont majoritairement ceux qui essaient ce dispositif, marquant une utilisation plus fréquente que chez les non fumeurs, avec une adoption minime pour ses derniers. Pour Konstantinos Farsalinos « cette étude confirme que l’e-cigarette n’amène pas à une normalisation du tabac ».

Cette enquête a été menée alors que des fabricants de cigarettes annoncent la création de leur propre procédé électronique et qu’un collectif de 129 scientifiques se rallie auprès de l’OMS pour que l’e-cig soit considérée comme un produit du tabac. Ces derniers dénoncent l’industrie du tabac qui tenterait de la récupérer pour son propre compte. Ce mouvement s’oppose à un autre groupe de scientifiques qui accusent l’OMS « de négliger ou marginaliser l’idée que l’e-cig est une alternative à faible risque contre le tabac ».

Alors, sommes-nous dans le « Tout Sauf le Tabac » ?


[1] Electronic Cigarettes and Conventional Cigarette Use Among US Adolescents. A Cross-sectional Study. Lauren M. Dutra; Stanton A. Glantz. JAMA Pediatr. doi:10.1001/jamapediatrics.2013.5488

[2] Determinants and prevalence of e-cigarette use throughout the European Union: a secondary analysis of 26 566 youth and adults from 27 Countries. Constantine I Vardavas, Filippos T Filippidis, Israel T Agaku. Tob Control doi:10.1136/tobaccocontrol-2013-051394

9 réponses à L’utilisation d’une e-cig conduit-elle automatiquement à fumer un jour ou l’autre ?