Vous êtes ici : Vaping Post » Juridique » L’inventeur du tabac chauffé attaque un cigarettier, son ancien employeur

L’inventeur du tabac chauffé attaque un cigarettier, son ancien employeur

    Annonce

Selon lui, son travail n’a pas été correctement rétribué. Il réclame la plus grosse somme jamais demandée par un particulier lors d’une action en justice.

L’homme qui valait deux milliards

Le cigarettier indique que l’homme a déjà été récompensé pour son travail.

En 1991, Kwak Dae-geun rejoint la société KT&G (Korea Tobacco & Ginseng Corporation), aujourd’hui considérée comme la 5e plus grande entreprise de tabac au monde. 14 ans plus tard, en 2005, il met au point le premier prototype d’appareil à chauffer le tabac. Quelques mois plus tard, il dépose une demande de brevet pour son invention ainsi qu’une seconde l’année suivante pour une version améliorée du dispositif. Un an plus tard, une troisième demande de brevet est déposée, cette fois pour un bâtonnet de tabac destiné à être utilisé avec sa création. Le premier produit du tabac chauffé est né.

En 2010, à l’occasion d’une restructuration de l’entreprise, Kwak décide de tirer sa révérence suite au refus du cigarettier de continuer à financer ses travaux. Aujourd’hui, probablement face au succès connu par les produits du tabac chauffé de KT&G, l’homme a décidé d’intenter une action en justice contre son ancien employeur. Il réclame deux milliards de dollars de compensation pour son invention, soit la plus grosse somme jamais réclamée par un particulier dans le cadre d’un procès.

Selon le cabinet d’avocats Jaeyou, qui représente le plaignant, KT&G aurait généré plus de 61 milliards de dollars de revenus grâce à cette invention. « Sur le total, Kwak exige 2 milliards en guise de compensation ».

De son côté, le cigarettier se défend en indiquant avoir déjà rétribué l’homme pour son travail, qui aurait à l’époque accepté sans rechigner l’accord qui lui était proposé. Il note également que dans la poursuite intentée contre lui, la partie adverse réclame des sommes concernant des produits vendus qui dépendent d’autres brevets. « Les brevets ne s’appliquent pas aux produits actuels. Nous intenterons une action en justice si un retraité, qui a déjà reçu une indemnisation, continue de faire des réclamations injustes ».

En Corée du Sud, le marché du tabac chauffé s’est rapidement développé depuis 2017. L’année dernière, il était estimé à près d’un milliard de dollars, faisant de lui le second pays où ces produits sont les plus populaires, après le Japon.

La justice à travers le monde

L’inventeur du tabac chauffé attaque un cigarettier, son ancien employeur

  • Publié le 2/05/2024

Selon lui, son travail n’a pas été correctement rétribué. Il réclame la plus grosse somme jamais demandée par un particulier lors d’un procès.

Allemagne : le cannabis récréatif est désormais légalisé

  • Publié le 26/02/2024

Il sera possible d’acheter jusqu’à 25 grammes de cannabis chaque jour à partir du 1er avril prochain.

Au Royaume-Uni, la vape veut licencier ses vape shops

  • Publié le 26/02/2024

Une licence deviendrait obligatoire pour pouvoir vendre des produits de la vape. De nombreux contrôles seraient mis en place.