Vous êtes ici : Vaping Post » News cigarette électronique » Les buralistes réclament (toujours) le monopole de la distribution des cigarettes électroniques

Les buralistes réclament (toujours) le monopole de la distribution des cigarettes électroniques

    Annonce
Le Figaro consacre un article complet sur la cigarette électrique dans son édition du 16 octobre 2013

Le Figaro consacre un article complet sur la cigarette électrique dans son édition du 16 octobre 2013

Alors que déjà 70% des buralistes en France distribuent la cigarette électronique, leur Confédération demande l’exclusivité de la vente … et pendant ce temps là Marisol Touraine s’interroge toujours sur l’interdiction de vapoter dans les lieux publics.

Alors décriée par les professionnels du tabac au moment de sa mise sur le marché, les buralistes ont changé leur fusil d’épaule.

Mais pourquoi ? 6,7% du chiffre d’affaires du tabac revient au buraliste contre 50% pour l’ecig. Tout de suite on comprend mieux.

Depuis janvier 2013, les ventes de cigarettes, en volume, ont plongé, de presque 10% et cette chute s’est accélérée depuis la hausse des prix en juillet : – 14%. L’ecig représente pour les buralistes, une solution juteuse pour relancer leur activité en baisse et ce malgré le refus du gouvernement face à la proposition de loi qui proposait de donner le monopole de l’ecig aux buralistes (projet déposé par le député du Nord, Thierry Lazaro).

Le plus effrayant dans le discours des buralistes, et ils ne s’en cachent pas, est qu’ils pensent pouvoir (ou veulent… encore pire) vendre au même client, l’ecig et la cigarette électronique : «Nous connaissons bien les clients de l’ecig, ce sont tous des fumeurs. » résume Pascal Montredon. Le Losange, magazine des buralistes déclare d’ailleurs « le marché de l’ecig est 100 plus petit que celui du tabac mais dix fois plus rentable ! ».

Des buralistes prêts à réduire leurs marges pour fragiliser leurs concurrents

Se lancer dans une guerre des prix n’effraient pas les buralistes qui dans tous les cas, réalisent une marge bien supérieure en vendant des ecigs :

  • Marge buraliste pour 10 paquets de Marlboro : 4,56 €
  • Marge sur une ecig à 35 e : 18 €

Taxes ou encadrement pour l’ecig ?

L’article du Figaro du 16 octobre conclue « A défaut de taxer, la ministre de la Santé Marisol Touraine, voudrait encadrer le marché de la cigarette électronique. »

Dans les tuyaux …

  • Un décret interdisant toute publicité (publication prévue fin octobre)
  • Un avis du Conseil d’État pour savoir comment interdire ou pas le vapotage dans les lieux publics au même titre que la cigarette classique

Rappel des chiffres cité par le Figaro :

  • 13,5 millions de fumeurs de + de 18 ans en France
  • 17,9 milliards d’euros : CA du tabac dont 81,1% de axes (droits et TVA)
  • 100 millions d’euros : CA des ecigs dont 19,6% de TVA
  • 100 millions d’euros : CA des substituts nicotiniques dont 19,6% de TVA
  • 4 milliards de dollars (dont ¼ aux USA) : estimation du CA mondial des ecigs
  • 140 boutiques spécialisées en France, et 600 en prévision fin 2013
  • Clopinette : 1er réseau avec 60 boutiques
  • 2012 : 5% des adultes ont déjà essayé l’ecig

Source : Forum e-cigarette (fichier PDF aimablement mis à disposition par lolo7878) : http://www.forum-ecigarette.com/articles-medias-f756/offensive-des-buralistes-t118107.html

Review Author:Review Date: