Vous êtes ici : Vaping Post » Tabagisme » La FDA autorise la vente de cigarettes avec moins de nicotine

La FDA autorise la vente de cigarettes avec moins de nicotine

    Annonce

La FDA vient d’autoriser la vente de deux nouvelles cigarettes au taux de nicotine réduit. Appropriées pour la santé publique selon l’organisme, ne seraient-elles pas plutôt un danger supplémentaire pour l’ensemble des Etats-Unis ?

Un non-sens complet

Voilà moins de 10 jours que Stephen Hahn, nouveau commissaire de la FDA, occupe son poste. Si jusqu’à présent, aucune action dans le secteur du tabagisme ou de la vape n’avait été entreprise par l’homme, c’était sans compter sur le récent communiqué de la Food & Drug Administration qui indique que l’organisme de santé fédéral vient d’autoriser la vente de « deux nouveaux produits du tabac (…) qui sont des cigarettes à combustion et à filtre qui contiennent une quantité réduite de nicotine par rapport aux cigarettes commerciales typiques ».

Ces cigarettes contiendraient entre 0,2 et 0,7 mg de nicotine par bâtonnet, contre 10 à 14 mg pour des produits classiques.

Selon la FDA, suite à l’examen de demande de mise sur le marché (PMTA) desdits produits, ces cigarettes seraient « appropriées pour la protection de la santé publique » en raison, entre autres, de « la possibilité de réduire la dépendance à la nicotine chez les fumeurs adultes toxicomanes ». Toujours selon le document, la FDA aurait également déterminé que ces cigarettes seraient « peu susceptibles » d’être utilisées par les jeunes comme porte d’entrée dans le tabagisme.

Cette action montre à quel point la Food & Drug Administration fait fausse route dans son combat contre le tabagisme et semble incapable de gérer correctement le dossier des fumeurs américains.

Une méconnaissance du sujet aberrante

En effet, de nombreuses études scientifiques ont d’ores et déjà prouvé que la nicotine contenue dans les cigarettes combustibles n’est pas ce qui cause les maladies, et que le goudron et les nombreuses autres substances toxiques présentes dans la fumée suite à la combustion du tabac, sont ce qui fait mourir près d’un fumeur sur deux dans le monde.

En acceptant de mettre en vente des cigarettes contenant moins de nicotine, elle autorise la vente d’un produit que les fumeurs actuels pourront utiliser, sans pour autant recevoir la dose de nicotine dont ils ont besoin. Ce manque conduira inexorablement à une consommation accrue de cigarettes, et donc une exposition supplémentaire aux nombreuses substances mortelles qu’elles contiennent.

De plus, l’argument prétextant que les jeunes sont « peu susceptibles » d’être intéressés par ces produits est également difficilement compréhensible. Car ce pourrait même bien être le contraire.

Si la majorité des fumeurs adultes continuent à tort de croire que la nicotine est responsable des nombreux cancers dus au tabagisme, qu’en sera-t-il des jeunes, souvent moins bien informés, et moins intéressés par le sujet ?

N’y a-t-il pas une chance que des jeunes qui hésitent encore à essayer la cigarette (ne serait-ce que par simple curiosité), choisissent de franchir le pas justement car ils penseront que ces produits sont moins nocifs pour la santé, car contenant moins de nicotine ?

Difficile de savoir si le nouveau commissaire de la FDA a eu son mot à dire concernant cette autorisation, mais quelle que soit la réponse, le discours de l’organisation de santé se révèle réellement inquiétant pour le futur des fumeurs aux Etats-Unis.

Nos derniers articles sur le tabagisme

Chine : fumer pourrait bientôt vous faire perdre des points

  • Publié le 24/06/2020

La série à succès Black Mirror est-elle en train de devenir réalité ? Durant l’épidémie de COVID-19, chaque pays du monde a mis en place différentes mesures afin de ralentir …

Sondage : 25 % de tentatives d’arrêts du tabac pendant le confinement en France

  • Publié le 4/06/2020

Du sport et de la vape pour arrêter de fumer Alors que la France continue de sortir progressivement du confinement, de plus en plus d’actualités sortent chaque jour, notamment concernant …

France : une baisse historique du tabagisme enregistrée entre 2014 et 2019

  • Publié le 26/05/2020

Pas de baisse « significative » enregistrée entre 2018 et 2019 chez les hommes, mais une nette diminution chez les femmes Les dernières années ont été particulièrement marquantes en terme …

Annonce

Les commentaires sont fermés.