Vous êtes ici : Vaping Post » La boîte à questions » Les questions de santé » La cigarette électronique abime-t-elle les cheveux ?

La cigarette électronique abime-t-elle les cheveux ?

Mis à jour le 20/01/2023 à 18h05
    Annonce

Si le tabagisme présente de nombreux effets néfastes sur les cheveux, qu’en est-il de la cigarette électronique ?

Quels sont les effets de la cigarette électronique sur les cheveux ?

Le tabagisme a de nombreux effets néfastes sur la chevelure à cause des milliers de substances toxiques que contient la fumée de cigarette. Grâce à l’absence de combustion lors de son fonctionnement, la cigarette électronique devrait logiquement proposer une réduction de ces méfaits.

Une femme se questionne sur l'effet de la cigarette électronique sur ses cheveux

Les effets néfastes de la cigarette électronique sur les cheveux devraient être réduits par rapport à ceux du tabagisme.

Le tabac, véritable danger pour les cheveux

Quel est le rôle des cheveux ?

Les cheveux ont plusieurs fonctions importantes pour le corps. Parmi elles :

  • Protection : les cheveux protègent le cuir chevelu des rayons UV du soleil, de la chaleur excessive et des agents extérieurs tels que les bactéries et les virus.

  • Isolation thermique : ils peuvent aider à maintenir la température corporelle en isolant le cuir chevelu des variations de température extérieures.

  • Sensation tactile : les cheveux ont des terminaisons nerveuses qui permettent de percevoir les contacts avec les objets environnants.

  • Expression personnelle : la chevelure est souvent utilisée pour exprimer la personnalité et les préférences de chacun, que ce soit par la coupe, la couleur ou la coiffure.

  • Symbolisme culturel : les cheveux ont également une signification culturelle et sociale importante dans de nombreuses sociétés. Par exemple, les cheveux longs peuvent symboliser la féminité ou la sagesse chez les hommes.

Le tabagisme affecterait de plusieurs manières les cheveux. La fumée de cigarette étant composée de plusieurs milliers de substances nocives, certaines d’entre elles auraient diverses conséquences néfastes sur les racines ainsi que la tige capillaire (partie visible du cheveu). 

D’abord, fumer nuirait à l’aspect de la chevelure, qui serait plus terne. Ensuite, le tabagisme génère des substances oxydantes et perturbe la circulation sanguine. Résultat, les nutriments nécessaires à la bonne santé du follicule pileux auraient plus de mal à arriver jusqu’à lui. En résulterait une accélération de la perte des cheveux et de l’apparition de cheveux blancs.

La consommation de cigarettes provoquerait également un certain type d’alopécie (perte de cheveux de grande envergure), appelé androgénique. En 2007, une étude taïwanaise (1) réalisée auprès de 740 hommes âgés de 40 à 91 ans établissait un lien clair entre cette condition et le tabagisme. 

Les effets de la cigarette électronique sur les cheveux

La vapeur de cigarette électronique serait moins dangereuse pour les cheveux

Grâce à son mode de fonctionnement différent, la cigarette électronique devrait être moins agressive pour les cheveux.

Le fonctionnement d’une cigarette électronique diffère de celui du tabagisme puisque celle-ci n’implique aucun processus de combustion. De fait, la très grande majorité des composés nocifs présents dans la fumée sont absents de la vapeur issue du vapotage. 

Cette différence entre les deux produits permet de pouvoir se montrer rassurant quant à l’effet du vapotage sur les cheveux, qui devrait être réduit

Le risque ne serait toutefois pas inexistant puisque la nicotine aurait certains effets néfastes sur la pilosité de manière générale. En 2008, un chercheur ayant suivi une femme de 44 ans qui aurait consommé des gommes à la nicotine pendant plus de 16 ans aurait perdu près de 50 % de ses cheveux. Un résultat qu’il convient toutefois de tempérer puisque ce résultat n’était pas la conclusion d’une quelconque étude scientifique, mais un simple suivi. De fait, d’autres facteurs auraient pu affecter la perte des cheveux de la patiente. 

Enfin, en 2012, une recherche (2) menée sur des souris ayant été exposées à des doses de nicotine indiquait dans ses conclusions que les animaux présentaient de grandes pertes de poils après 24 mois. Un résultat qu’il convient de tempérer une nouvelle fois puisque la nicotine était alors injectée de manière sous-cutanée et non inhalée. 

Cet article ne constitue pas un avis médical. En cas de doute, rapprochez-vous d’un professionnel de santé. 


(1) Su LH, Chen TH. Association of androgenetic alopecia with smoking and its prevalence among Asian men: a community-based survey. Arch Dermatol. 2007 Nov;143(11):1401-6. doi: 10.1001/archderm.143.11.1401. PMID: 18025364.

(2) Galitovskiy V, Chernyavsky AI, Edwards RA, Grando SA. Muscle sarcomas and alopecia in A/J mice chronically treated with nicotine. Life Sci. 2012 Nov 27;91(21-22):1109-12. doi: 10.1016/j.lfs.2012.03.041. Epub 2012 Apr 12. PMID: 22521759; PMCID: PMC3407298.

Vous n'avez pas trouvé de réponse à votre question ?
Nous pouvons vous aider.

Posez votre question sur la vape

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.