Vous êtes ici : Vaping Post » Revues de presse » IQOS : nouvelles révélations fracassantes du parisien

IQOS : nouvelles révélations fracassantes du parisien

    Annonce

Après ses révélations fracassantes sur les méthodes douteuses de Phillip Morris pour promouvoir son IQOS, le Parisien révèle ce matin que treize anciens salariés attaquent le fabricant de tabac en justice. Toujours dans le silence le plus assourdissant des pouvoirs publics.

Nous n’allons pas vous résumer l’article du Parisien : long, fourni, documenté, très pédagogique, il mérite d’être lu. Vous y apprendrez comment Phillip Morris est passé par une agence de marketing pour employer des jeunes gens afin de vendre son IQOS.

Des jeunes gens d’ailleurs pas forcément fumeurs, mais obligés de consommer le produit. “Vous ne fumez pas ? De toute façon, ce n’est pas une cigarette” expliquaient les managers de PMI aux nouvelles recrues. Qui se portent en faux : effet immédiat sur leur santé, dépendance, à priori l’IQOS a tous les effets d’une cigarette conventionnelle.

L’article est également très explicite sur les méthodes de vente de PMI, et les éléments de langage employés. L’IQOS, on ne la fume pas, on ne la vapote pas, on la “consomme”.

Un article qui vaut largement les dix minutes que vous prendrez à le lire, vidéo incluse, et qui lèvera, si vous en aviez, vos derniers doutes sur l’IQOS. 

Vous pouvez retrouver ici l’article du Parisien. 

On attend impatiemment une réaction officielle des pouvoirs publics, obstinément mutiques sur le sujet depuis le premier article du Parisien.