Vous êtes ici : Vaping Post » Humour » Fumer est bon pour la santé, l’article de Vice qui rend fou

Fumer est bon pour la santé, l’article de Vice qui rend fou

    Annonce

Un article paru dans Vice a fait sécher toute la rédaction. In fine, il a fini par atterrir sur ma pile “trucs à faire – article du vendredi”, mais, et ce pour la première fois, je suis désolé de vous le dire : je vais devoir m’avouer vaincu. Parce que les gens dont il parle, ce sont des champions dans leur catégorie.

Le tabac est bon, mangez en

“Avec les gens qui pensent que le tabac est bon pour la santé” est le titre de cet excellent papier, signé Sam Nichols. A l’origine, il était paru dans Vice Australie, mais la rédaction française l’a visiblement trouvé étonnant et a décidé de le faire paraître à son tour.

Tout est dans le titre, pourrait-on dire. Le journaliste explique effectivement qu’il est avec des gens, et que ces gens pensent que le tabac est bon pour la santé, et c’est rigoureusement décrit dans le titre.

Je veux dire, un article sur, par exemple “avec les lapins qui n’aiment pas les carottes”, bien qu’aussi étonnant, serait toutefois un peu moins intéressant. Parce que les lapins ne parlent pas, donc ils ne peuvent pas expliquer pourquoi, l’auteur n’aurait que des conjectures. Au bout d’un moment, on tournerait en rond. 

Mais là, ils causent, et ils causent même beaucoup. Et ils expliquent des trucs.

Faisons une pause, là. On a tous croisé un jour un type qui vous explique que, bah, on en fait quand même des tonnes sur les dangers du tabac, alors que bon, son tonton Marcel, qu’est gardien de chèvres dans le Larzac, a fumé deux paquets par jour toute sa vie, et il a vécu jusqu’à cent ans. Non, là, on est sur des gens qui expliquent que fumer, c’est bon pour la santé. Que ça fait du bien où ça passe.

Bête à bouffer du tabac

Là, certains me diront que “oui, mais des études ont démontré que, pour Alzheimer ou Parkinson, il y a des effets bénéfiques…” certes, mais ces études parlent de nicotine, pas du tabac.

Bon, soyons clairs : Vice a formidablement fait le boulot. Il faut dire que les journalistes qui y publient ne sont pas des manches. La fin de l’article rappelle que les preuves scientifiques de la nocivité de la cigarette existent, et dès le début, le ton est donné : le papier est classé dans la catégorie “complots” et orné du symbole des Illuminatis.

Mais les gens qui témoignent dans l’article… Là, je ne sais pas. Honnêtement, je sèche. Dès le début, de toute façon, le ton est donné : “comme pour tout, on vous ment”. C’est le b-a-ba des conspirationnistes. Tout bon théoricien de la Terre Plate commencera par vous expliquer qu’on vous ment.

Non pas qu’on ne vous mente pas : si, on vous ment. Souvent. Mais souvent n’est pas tout le temps, et pas sur tout. Et parfois, c’est la personne qui dit qu’on vous ment qui vous ment, et vous la croyez parce que vous avez besoin de vous mentir à vous-même.

Mention spéciale au gars qui explique que fumer est bon pour la santé, qu’il l’a constaté. Mais qui a arrêté quand même. C’est mon passage préféré de l’article. Parce que soit il avoue indirectement s’être bien fichu du monde, soit il lui faut des antidépresseurs. 

Il y a des articles qui vous laissent pensifs, méditatifs, l’esprit plein d’arguments contradictoires et l’envie de vous poser et d’y réfléchir pour vous faire votre propre opinion ou remettre la votre en question.

Celui-là, il inspire plutôt le genre de méditation où vous vous cognez la tête contre un mur au rythme d’un morceau de black métal norvégien. Attention, au-delà de 130 décibels, le mur a tendance à se fissurer. 

L’article de Vice est à lire ici.

Annonce