Vous êtes ici : Vaping Post » Etudes sur la cigarette électronique » France : la première expérimentation pour le cannabis thérapeutique autorisée

France : la première expérimentation pour le cannabis thérapeutique autorisée

    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Vaporesso
  • Geekvape
  • VDLV
  • Dlice

Elle devra commencer au plus tard en mars 2021 et concernera 3 000 patients à travers tout le pays.

La première avancée concrète du pays

L’année dernière, l’Assemblée nationale votait en faveur de l’expérimentation du cannabis thérapeutique en France. Une avancée dans le domaine médical qui était particulièrement attendue par certains patients atteints de maladies très lourdes. Toutefois, depuis ce vote des députés, le dossier n’avait pas avancé, notamment en raison de la crise sanitaire traversée par le monde entier.

Vendredi dernier, 9 octobre, le ministère de la Santé a finalement publié un décret qui lance officiellement l’expérimentation. Selon le texte, celle-ci devra débuter au plus tard en mars 2021, et devrait concerner 3 000 patients.

Pour Nicolas Authier, président du comité scientifique sur le cannabis médical à l’Agence du médicament (ANSM), qui se réjouit de cette nouvelle et s’exprimait pour Le Parisien, « là, on peut le dire : c’est gagné ».

Les patients atteints de « douleurs neuropathiques, spasticités musculaires » ou encore de « douleurs liées aux cancers » pourront ainsi se voir délivrer par des « médecins spécialistes », des médicaments dérivés du cannabis. Sa forme fumée restera toutefois interdite, y compris dans le cadre de cette expérimentation.

En Europe, 17 pays ont d’ores et déjà autorisé l’usage du cannabis thérapeutique. La France, qui faisait jusqu’alors figure de mauvais élève, pourrait bien être sur le point de commencer à combler son retard.

Les autres actualités en France

Les mécanismes biologiques des méfaits du tabac désormais mieux connus

  • Publié le 26/04/2022

Grâce à ce travail, les chercheurs espèrent avoir mis en lumière des marqueurs protéiques « qui pourraient constituer de nouvelles cibles thérapeutiques ».

Étude exclusive : l’engagement politique des vapoteurs et leur vision...

  • Publié le 15/03/2022

Quelles sont les orientations politiques des vapoteurs ? C’est la question que nous avons posé à travers ce sondage que nous avons commandé à AMS Conseil.

France : des spécialistes reprochent au HCSP sa position sur...

  • Publié le 9/03/2022

Pour eux, refuser la vape comme aide au sevrage tabagique mais accepter la vaccination contre la COVID-19, est contradictoire.

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.