Vous êtes ici : Vaping Post » Société » FedEx : l’envoi de cigarettes électroniques, c’est terminé

FedEx : l’envoi de cigarettes électroniques, c’est terminé

    Annonce
  • Vaporesso
  • Le Petit Fumeur
  • Point de vape

La célèbre compagnie de transport a indiqué qu’à compter du 1er mars prochain, l’envoi de produits de la vape sera interdit sur son réseau.

Seul au monde

La vente par correspondance des produits du vapotage se complique encore. Alors que Paypal, célèbre plateforme de paiement en ligne, semble avoir démarré une croisade contre les professionnels de la vape utilisant son service, voilà que l’entreprise américaine et compagnie aérienne spécialisée dans le transport international de fret, FedEx, a récemment annoncé qu’à compter du 1er mars 2021, la société interdira dans tous ses réseaux, les envois de produits concernant la cigarette électronique.

Stanislas Cholet, directeur des ventes d’Eliquid France, a transmis un mail de la part de l’entreprise, à notre rédaction :

« Je vous confirme qu’à compter du 1er mars 2021, FedEx interdira, dans tous ses réseaux intérieurs et internationaux, les envois de toutes cigarettes électroniques et de leurs composants, ou tout autre dispositif similaire qui repose sur la vaporisation ou l’aérosolisation, et de tout liquide ou gel non combustible, peu importe la présence de nicotine, qui peut être utilisé avec un tel dispositif. 

Si un envoi non autorisé de cigarettes électroniques ou de produits de vapotage est identifié dans un réseau FedEx pendant le processus de manutention, il sera traité comme un article interdit conformément à la politique de FedEx.

Nous regrettons tout inconvénient que cela pourrait causer à votre entreprise ».

Cette décision de FedEx avait d’ores et déjà été évoquée lorsqu’une nouvelle loi interdisant l’envoi de produits du vapotage via le service postal américain, avait été mise en œuvre au début du mois. Aujourd’hui, celle-ci est officiellement confirmée.

Les États-Unis continuant leur combat contre la vaporisation, il n’est pas étonnant de voir de plus en plus de sociétés américaines mettant en place des mesures destinées à compliquer l’accès à l’outil de sevrage tabagique le plus efficace actuellement disponible. Les services d’entreprises souvent utilisés en Europe également, et qui pourraient bien commencer à sérieusement handicaper l’accès au vapotage, y compris dans nos contrées.

Le reste de l’actualité

USA : forte baisse du nombre de décès dus au...

  • Publié le 3/02/2021

Le vapotage y serait-il pour quelque chose ? La semaine dernière, l’American Cancer Society (ACS) a publié un communiqué de presse informant des derniers chiffres aux États-Unis, en matière de taux …

FedEx : l’envoi de cigarettes électroniques, c’est terminé

  • Publié le 29/01/2021

Seul au monde La vente par correspondance des produits du vapotage se complique encore. Alors que Paypal, célèbre plateforme de paiement en ligne, semble avoir démarré une croisade contre les …

L’Amérique latine préoccupée par le futur du vapotage

  • Publié le 28/01/2021

Plusieurs médecins se sont dits préoccupés par les recommandations de l’OMS à ce sujet. Pour eux, celles-ci pourraient conduire à la mort des fumeurs.

Annonce

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.