Vous êtes ici : Vaping Post » Société » Europe : futur plan de lutte contre le cancer, la vape veut y participer

Europe : futur plan de lutte contre le cancer, la vape veut y participer

    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Vaporesso
  • Geekvape
  • VDLV
  • Dlice

Une association de défense du vapotage a récemment lancé des pétitions destinées à faire entendre la voix des vapoteurs dans le futur plan européen de lutte contre le cancer.

Une initiative derrière laquelle se cache l’industrie du tabac

D’ici à la fin de cette année, l’Europe présentera son nouveau plan de lutte contre le cancer. Estimant que 40 % des citoyens européens seront confrontés à l’une des 200 maladies qui se cachent derrière ce nom, au moins une fois durant leur vie, la FAQ disponible sur le site internet de l’Union Européenne (UE) informe que si la tendance actuelle ne s’inverse pas, d’ici à 2035, le nombre de cancers à travers l’Europe pourrait avoir doublé, devenant ainsi la première cause de décès à l’âge moyen, avant même les maladies cardio-vasculaires.

Chaque année, dans l’UE, le cancer serait responsable de 1,3 million de morts chaque année, avec 3,5 millions nouveaux cas décelés annuellement. Et selon le document, jusqu’à 40 % des cas de cancer pourraient être évités, ce qui représente un « important champ d’action » et un « potentiel de réduction du nombre de cas ».

Naturellement, lorsqu’on lit ces mots, la première idée qui nous vient en tête est bien sûr, la réduction du tabagisme. En effet, on estime que la consommation de tabac fumé est responsable de près de 8 cancers du poumon sur 10, de près de 7 cancers des voies aérodigestives supérieures sur 10 (bouche, larynx, pharynx et œsophage), de 50 % des cancers de la vessie, mais aussi de presque 30 % des cancers du pancréas.

Et quoi de mieux pour réduire le tabagisme, que les substituts nicotiniques, dont fait désormais partie la cigarette électronique ?

C’est dans ce cadre que l’association World Vapers’ Alliance (WVA) a récemment lancé plusieurs pétitions destinées à « rallier les voix » des nombreuses personnes qui ont déjà eu l’occasion de faire « l’expérience directe des bienfaits du vapotage » et qui ont ainsi cessé de fumer.

Une initiative bienvenue, mais à laquelle l’industrie du tabac n’est pas étrangère. En effet, la WVA est principalement financée par le Consumer Choice Center (CCC), lui-même en partie financé par de nombreux cigarettiers tels que Japan Tobacco International (JTI) ou Philip Morris International (PMI).

Le reste de l’actualité en Europe

Mortalité : le tabac menacé de perdre la première place

  • Publié le 5/05/2022

La première place du tabac sur les morts évitables est menacée. Pas en lui faisant perdre de son pouvoir de nuisance, malheureusement.

La République Tchèque souhaite mener l’Europe vers la réduction des...

Photo de Prague

  • Publié le 4/05/2022

Le pays aimerait profiter de sa présidence pour pousser l’Europe à adopter une approche de réduction des risques plutôt qu’une « politique extrême ».

Europe : les buralistes peuvent être privés de licence en...

  • Publié le 11/03/2022

L’exploitant d’un bar-tabac en Italie a été forcé de fermer son établissement pendant 15 jours après avoir vendu des cigarettes à un mineur.

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.