Vous êtes ici : Vaping Post » Santé » Décès d’un vapoteur aux USA : le CDC s’exprime

Décès d’un vapoteur aux USA : le CDC s’exprime

    Annonce

Suite au décès d’un vapoteur dans l’Etat de l’Illinois il y a quelques jours, le CDC s’est exprimé concernant la « mystérieuse maladie » qui sévirait depuis maintenant plus de deux mois aux USA, et qui s’attaquerait aux utilisateurs de vaporisateurs personnels.

Aucun lien avec un produit de la vape établi

Le CDC, ou Centers for Disease Control and Prevention, forme aux Etats-Unis la principale agence fédérale en matière de protection de la santé publique. Ayant pour but de « produire » des informations destinées à améliorer les décisions gouvernementales en matière de santé, il était tout naturel que l’organisme se penche sur les derniers cas relevés de maladies pulmonaires que certains imputent à la vape. Des problèmes de santé qui, rappelons-le, ont entraîné le décès d’un patient jeudi dernier dans l’Etat de l’Illinois, et forcé le CDC à s’exprimer à ce sujet.

Concrètement, le centre suivrait cette histoire depuis le début, c’est-à-dire depuis le 28 juin dernier, date à laquelle le premier cas se serait déclaré. Entre cette date et le 22 août, il indique qu’un total de 193 patients aurait été diagnostiqué à travers tous les Etats-Unis, tous présentant des symptômes similaires : difficultés respiratoires et essoufflement pouvant aller jusqu’à conduire à une hospitalisation.

Lors de sa téléconférence du 22 août, le Centers for Disease Control and Prevention a communiqué divers éléments dont nous allons vous retranscrire les points principaux.

Le premier, est que ces 193 cas « ne sont pas tous associés à une maladie pulmonaire grave associée à l’utilisation de cigarettes électroniques ».

Le CDC précise ensuite que les données disponibles à l’heure actuelle ne permettent pas d’affirmer que tous ces cas soient la cause d’une « maladie infectieuse », et que les enquêteurs du centre n’ont identifié « aucun produit ou composé lié à tous les cas ».

Cette information est particulièrement importante. Le fait que les enquêteurs de l’agence n’aient pu identifier « aucun produit ou composé lié à tous les cas », indique que les ingrédients utilisés afin de réaliser des e-liquides traditionnels, ceux que nous vapotons tous, ne sont pas la cause de ces problèmes de santé !

L’agence précise également que « dans de nombreux cas », les patients ont déclaré avoir utilisé des produits contenant du THC, sans toutefois pouvoir relier un produit en particulier de manière concluante à tous les cas étudiés.

Enfin, le CDC précise également qu’à l’heure actuelle, il n’est « pas clair » si ces cas ont « une cause commune » ou s’il s’agit de « plusieurs maladies présentant des symptômes similaires ».

Les dernières news aux USA

La vape aromatisée, c’est aussi terminé à New York

  • Publié le 18/09/2019

Vapoter est « dangereux » L’année dernière, San Francisco devenait la première ville américaine à interdire les e-liquides aromatisés. Une mesure que les décideurs locaux appliquaient afin de protéger les …

Vapoteurs malades aux USA : une première arrestation ?

  • Publié le 16/09/2019

Un vaste trafic de cartouches aux THC contrefaites démantelé Suite à une descente de police jeudi dernier, dans le comté de Kenosha, deux frères, Tyler et Jacob Huffhines, respectivement âgés …

Décision de D.Trump : vers un retour de la prohibition ?

  • Publié le 12/09/2019

Une mesure excessive ? L’histoire de la vape aux Etats-Unis est compliquée. Débarqué dans la vie des Américains il y a maintenant plusieurs années, le vaporisateur personnel a été sans …

Annonce