Vous êtes ici : Vaping Post » Politique » Argentine : de nouvelles interdictions tombent

Argentine : de nouvelles interdictions tombent

Mis à jour le 19/04/2023 à 14h24
    Annonce

La cigarette électronique et les produits du tabac chauffé sont désormais interdits sur le territoire sud-américain. 

Une décision censée protéger la santé publique

L'Argentine interdit la cigarette électronique

Une interdiction à contre-sens des preuves scientifiques.

Il y a deux jours, Carla Vizzotti, ministre de la Santé, a publié au journal officiel une nouvelle résolution. Portant le numéro 565/2023, celle-ci instaure de nouveaux articles à la loi n°26.687, qui réglemente la publicité, la promotion et la consommation des produits « à base de tabac ». Ainsi, depuis la mise en place de ces nouvelles lois, il est désormais interdit, dans tout le pays, d’importer, de distribuer et de commercialiser des cigarettes électroniques et des produits du tabac chauffé. La publicité ainsi que toute forme de promotion et de parrainage sur le territoire est également proscrite. 

Selon les chiffres communiqués par le ministère, le tabagisme tuerait 45 000 personnes chaque année et serait responsable de 19 000 diagnostics de cancer, 33 000 pneumonies, 11 000 AVC, 61 000 hospitalisations pour des maladies cardiovasculaires, et plus de 100 000 personnes seraient atteintes de BPCO

Des chiffres qui auront bien du mal à diminuer maintenant que le pays a interdit l’outil de sevrage tabagique considéré par la science comme le plus efficace disponible à ce jour

La ministre justifie cette décision en rappelant que le droit à la santé est « étroitement lié au droit à la vie, qui est le premier droit humain de la personne, qui est reconnu et garanti par notre Magna Carta (document historique considéré comme l’influence la plus importante dans l’élaboration des droits de l’Homme, N.D.L.R.) ». De fait, considérant que certaines études auraient mis en évidence des preuves de la production de substances nocives pour la santé au sein de l’aérosol produit par le vaping et le tabac chauffé, il convient d’en interdire les pratiques.

Un peu d'histoire au sujet de la Magna Carta

La Magna Carta est un document historique qui a été signé le 15 juin 1215 en Angleterre. C’était un accord entre le roi Jean sans Terre et un groupe de barons rebelles qui voulaient limiter le pouvoir du roi et protéger leurs propres droits et privilèges.

La Magna Carta est souvent considérée comme l’un des premiers documents des droits de l’Homme. Elle a établi que même le roi était soumis à la loi et qu’il ne pouvait pas simplement faire ce qu’il voulait sans consulter les autres. Elle a également garanti le droit à un procès équitable, la protection contre les emprisonnements arbitraires, ainsi que de nombreux autres droits pour les citoyens.

Bien que la Magna Carta ait été initialement destinée à régler les conflits entre le roi et les barons, elle a eu une influence durable sur l’histoire et la politique de l’Angleterre et de nombreux autres pays dans le monde.

Magna Carta

Il existe 4 exemplaires restants de la Magna Carta. L’un d’eux est conservé à la British Library, bibliothèque nationale du Royaume-Uni.

Les commentaires sont fermés.