Vous êtes ici : Vaping Post » Technique » Après les explosions de batteries, place aux virus via les chargeurs USB

Après les explosions de batteries, place aux virus via les chargeurs USB

    Annonce
Un virus informatique aurait été retrouvé dans un chargeur usb pour e-cigarette.

Un virus informatique aurait été retrouvé dans un chargeur usb pour e-cigarette.

Certains types de cigarettes électroniques (les modèles grand public principalement) peuvent être rechargées via un câble USB branché sur un ordinateur de bureau ou sur une prise murale. Et certains modèles seraient susceptibles d’infecter des systèmes d’exploitation, à en croire une discussion tenue sur la plateforme américaine Reditt.

C’est le Guardian qui a relayé l’information suivante : des ingénieurs informatique d’une société ont identifié une application malveillante, et celle-ci aurait été installée à partir du chargeur d’une cigarette électronique. Il n’est pas utile de s’inquiéter outre mesure, ce n’est pas la première fois qu’un appareil connecté favorise la transmission de logiciels malveillants, les spécialistes du domaine évoquent de nombreuses anecdotes similaires avec des smartphones, des cadres photos numériques ou des lecteurs MP3. Des chercheurs en sécurité avaient d’ailleurs présenté le malware BadUSB lors d’une conférence organisée à Las Vegas, il s’agissait d’un malware capable de s’attaquer à n’importe quel type de périphérique USB ayant pour but d’en faite un dispositif de piratage.

Il est nécessaire de prendre des précautions face aux vulnérabilités de nos ordinateurs. L’achat d’un modèle de cigarette électronique via des enseignes reconnues pour leur sérieux (type Joyetech, Innokin, Aspire, Kangertech, etc.) est recommandé pour limiter les risques. Les experts suggèrent par ailleurs aux entreprises de désactiver les ports USB de leurs ordinateurs contenant des données sensibles.

Review Author:Review Date: