Vous êtes ici : Vaping Post » Société » Angleterre : la vape et le prisonnier

Angleterre : la vape et le prisonnier

    Annonce

Au Royaume-Uni, la vape a le vent en poupe derrière les barreaux ! D’après la déclinaison britannique de Metro, 65 000 vapoteuses et recharges seraient vendues chaque semaine en prison.

L’an passé, le Ministre de la Justice a ordonné l’interdiction de la cigarette dans les pénitenciers du pays pour épargner le personnel et les détenus non fumeurs des dangers du tabagisme passif. Une décision qui a provoqué des émeutes. On apprend notamment dans l’article que des prisonniers refusaient de retourner dans leurs cellules, “c’était le chaos” raconte un ancien détenu.

Selon les statistiques officielles, 80% des 70 000 prisonniers britanniques fumaient derrière les barreaux. Suite à l’interdiction prononcée par le ministère, des prisonniers ont même été observés en train de fumer des timbres de nicotine.

Aujourd’hui, 33 000 prisonniers se servent d’une cigarette électronique dans leur centre de détention. “Je n’aurais pas pu purger ma peine de deux mois sans ma vape” a déclaré un détenu récemment libéré de la prison de Foston Hall, à Derbyshire.

Néanmoins, le personnel pénitentiaire a aussi assisté depuis l’autorisation de la cigarette électronique à des pratiques déviantes dont la consommation via une vapoteuse de drogue de catégorie B type épice.

Annonce