Vous êtes ici : Vaping Post » Politique » Vape aux USA : les arômes finalement interdits… mais uniquement pour les pods

Vape aux USA : les arômes finalement interdits… mais uniquement pour les pods

    Annonce

Ce début d’année a été marqué par l’annonce, aux USA, des nouvelles mesures de réglementation du vapotage, qui devraient être officialisées formellement le vendredi 3 janvier. Et il y a un certain nombre de surprises.

Vape aux USA : tout le monde est content ?

Attendus, les arbitrages de l’administration Trump sont tombés le premier janvier de la nouvelle année 2020. Ils font suite à la rencontre du Président avec les acteurs des la vape.

Le contexte actuel est particulièrement difficile pour le vapotage aux Etats-Unis. En effet, depuis le décès de nombreux vapoteurs ayant consommé des produits au THC contenant de l’acétate de vitamine E, et les attaques virulentes de lobbies téléguidés par le tabac et la pharmacie, il semblerait que la vape s’en sorte finalement bien. Notamment grâce à l’élection présidentielle à venir, et le vivier de voix que représentent les vapoteurs, et dont Donald Trump semble rechigner à se passer.

Ainsi, une interdiction des arômes a bel et bien été décidée… Mais uniquement pour les systèmes de cartouches scellées de type pod. Le législateur ayant considéré que, les adolescents qui sont au coeur des débats, sont plus attirés par ces derniers. Et pour eux, seuls les goûts tabac et menthol resteront autorisés.

Les arômes continueront donc d’être acceptés pour les systèmes ouverts, privilégiés, selon la FDA, par les adultes. L’interdiction de vente pour tous les produits de la vape ayant tout de même été relevée à 21 ans au lieu de 18 actuellement.

Évidemment au cœur des attentions, le géant Juul, fer de lance du groupe Altria pour compenser la baisse de marché de son autre marque phare, les cigarettes Marlboro, ne pâtit pas tant que cela de cette décision.

Le fabricant de pods avait en effet décidé de son propre chef de supprimer les arômes de ses cartouches, à l’exception du tabac et de la menthe, il y a plusieurs mois maintenant. Ses concurrents, en revanche, qui en avaient profité pour prendre des parts de marché, font grise mine.

Soulagement donc, du côté de la vape indépendante, la décision de Donald Trump offrant un grand bol d’air à une profession qui retenait son souffle depuis plusieurs mois.

« Je ne peux pas voir cela comme une victoire car l’interdiction des cartouches fermées provoquera plus de tabagisme, mais les vapoteurs à système ouvert devraient être heureux ce soir », a déclaré Gregory Conley, président de l’American Vaping Association sur Twitter.

Pour l’instant, la FDA n’a pas fait de commentaires en dehors du communiqué.

Le reste de l’actualité aux USA

L’Etat de Washington pourrait de nouveau autoriser les e-liquides aromatisés

  • Publié le 18/02/2020

Première validation d’un amendement très attendu par les vapoteurs Il y a quelques mois, l’Etat de Washington votait une interdiction temporaire de tous les e-liquides aromatisés à autre chose qu’au …

La FDA pourrait bientôt ne plus être chargée de réglementer les produits de la vape aux USA

  • Publié le 11/02/2020

Une mesure destinée à laisser la FDA « se concentrer sur sa mission traditionnelle » Depuis l’instauration du Tobacco Control Act en 2009, sous la présidence de Barack Obama, la …

L’adolescent qui a failli mourir aux USA admet qu’il avait vapé des e-liquides au THC

  • Publié le 3/02/2020

Histoire d’un cauchemar L’histoire de ce jeune Américain est tragique. Sportif, bon à l’école, Daniel commence à vapoter fin 2018, avec ses amis, de façon occasionnelle. Si tout semble aller …

Annonce

Les commentaires sont fermés.