Vous êtes ici : Vaping Post » Juridique » USA : première tentative pour réglementer la nicotine synthétique

USA : première tentative pour réglementer la nicotine synthétique

Mis à jour le 14/09/2022 à 14h33
    Annonce

Un projet de loi vise à confier à la FDA, toute autorité sur la nicotine synthétique, nouveau produit utilisé par l’industrie de la cigarette électronique pour continuer d’exister.

Une loi potentiellement désastreuse pour la vape

Si l’idée de fabriquer de la nicotine synthétique n’est pas nouvelle, elle ne s’est finalement concrétisée que cette année, soit près de 6 ans après la première fois que nous en parlions dans l’un de nos articles. En cause, les dernières réglementations mises en place aux États-Unis, qui empêchent tout simplement l’industrie de la vape de prospérer, voire d’exister pour plusieurs fabricants. Ainsi, depuis quelques mois maintenant, de nombreux e-liquides apparaissent sur le marché américain, tous contenant cette fameuse nicotine synthétique qui, puisqu’elle n’est pas issue de la plante de tabac, échappe à la réglementation de la Food and Drug Administration (FDA). L’organisme de santé n’étant pas aveugle, il est bien sûr au fait de cette nouveauté et cherche un moyen de pouvoir la réglementer.

La semaine dernière, la démocrate du New Jersey Mikie Sherrill, a publié un communiqué de presse annonçant le dépôt d’un projet de loi baptisé Clarifying Authority Over Nicotine Act. Coparrainé par le républicain de l’Utah Chris Stewart et le démocrate de l’Illinois Raja Krishnamoorthi, allié de l’organisation Tobacco Free Kids, que l’on connaît pour ses positions antivape, il propose de modifier l’actuelle législation antitabac afin de permettre à la FDA de réglementer toute forme de nicotine. Un moyen, selon Mikie Sherrill, de combler une lacune permettant aux mauvais acteurs de l’industrie du vapotage d’échapper aux réglementations de la Food and Drug Administration et de vendre des produits à base de nicotine destinés aux enfants.

Confié à la commission de l’énergie et du commerce de la Chambre des représentants, le projet de loi devrait être examiné au début de l’année prochaine.

Dans la continuité de leur longue histoire de pratiques douteuses qui ciblent les jeunes et les communautés mal desservies à travers le pays, les fabricants de produits de vapotage auraient adopté la nicotine synthétique dans une tentative directe de contourner le processus réglementaire de la FDA pour les produits du tabac, ajoute Sherrill dans son communiqué de presse.

Le reste de l’actualité aux États-Unis

Juul : la société peut-elle éviter un dépôt de bilan...

  • Publié le 14/11/2022

Une nouvelle rentrée d’argent devrait lui permettre de rester en activité le temps que la justice étudie sa récente plainte déposée contre la FDA.

Juul : le célèbre fabricant de pods porte plainte contre...

Un pod Juul

  • Publié le 26/09/2022

Pour lui, le refus d’autorisation de ses produits aux USA est le fruit de pressions politiques et non d’une analyse scientifique objective.

Juul : 438,5 millions de dollars d’amende pour sa promotion...

  • Publié le 7/09/2022

Le fabricant a accepté l’amende et la mise en place de fortes restrictions de marketing et de distribution pour ses produits.

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.