Vous êtes ici : Vaping Post » Société » USA : l’aéroport de Manchester ferme son dernier fumoir intérieur

USA : l’aéroport de Manchester ferme son dernier fumoir intérieur

    Annonce

Jusqu’à présent, lorsqu’un voyageur transitait par l’aéroport régional de Manchester-Boston, il pouvait, s’il le souhaitait, s’arrêter dans un espace intérieur réservé aux fumeurs afin de s’en griller une avant la poursuite de son voyage. Ce ne sera désormais plus le cas puisque cet espace vient d’être fermé au profit de l’ouverture d’un nouveau destiné à tout autre chose. 

Le fumoir de l’aéroport remplacé par un espace pour chiens

Ah qu’elle était belle l’époque où les fumeurs étaient libres de fumer partout où ils le souhaitaient… Un petit tour au café histoire d’en fumer une avant d’aller travailler, ou une petite dernière pour la route avant de remonter dans un avion et ne plus pouvoir toucher à ses cigarettes durant le temps du trajet… Ah qu’elle était belle cette époque, à qu’elle était belle… 

Oui mais voilà, si cette époque était belle pour les fumeurs, les non-fumeurs, eux, devaient penser bien différemment. Et si les restes de cette époque aujourd’hui pour ainsi dire révolue, subsistent encore ici et là, l’aéroport régional de Manchester-Boston lui, semble définitivement vouloir tourner la page.

C’est ainsi que jeudi dernier marquait le dernier jour de l’ouverture du fumoir intérieur de l’aéroport, qui ré-ouvrira ses portes d’ici six à huit semaines, le temps de le réaménager en espace pour animaux.

Une nouvelle à laquelle a d’ailleurs réagi Connie Townsend, voyageuse fumeuse mais également propriétaire de chiens qui a pour l’occasion déclarée : 

“Je trouve cette situation particulièrement ironique dans un état dont la devise est “vivre libre ou mourir”, et qui donne ainsi aux chiens plus de libertés qu’aux fumeurs”

C’est ainsi que l’aéroport dépensera environ 15 000 livres sterling pour le réaménagement de cet espace, et ce afin de se mettre en règle par rapport à la réglementation fédérale obligeant les bâtiments de ce type à avoir un espace pour animaux se situant après les contrôles de sécurité. 

Les fumeurs eux, devront donc désormais consommer leurs cigarettes à l’extérieur et, en revenant, passer à nouveau les contrôles de sécurité. Une mesure particulièrement contraignante qui ne devrait pas manquer de faire réagir.

Les premières réactions sont d’ailleurs déjà tombées puisque plusieurs voyageurs interrogés par le journal américain Union Leader ont indiqué qu’ils passeraient désormais par un autre aéroport, tandis que Krystal Souders, fumeuse également, a quant à elle déclaré : 

“Il est probablement temps pour nous d’arrêter”.

Annonce