Vous êtes ici : Vaping Post » Société » Vape et culture : Métalliquoi ? La chaîne qui aime le métal sur YouTube

Vape et culture : Métalliquoi ? La chaîne qui aime le métal sur YouTube

    Annonce

Le samedi, le Vaping Post vous propose d’explorer de nouveaux horizons. Depuis quatre ans sur YouTube, Metalliquoi explique la musique Metal à ceux qui ne la connaissent pas, et apprend des choses même à ceux qui la connaissent bien. Présentée avec passion et humour par le chevelu Hubert, la chaîne est devenue le meilleur rendez-vous pour les passionnés sur la toile. Interview métal et vape.

Guillaume, Vaping Post : Hubert, bonjour, merci d’accepter de répondre aux questions du Vaping Post.

Avant de parler de ta chaîne, qui est l’homme derrière ce projet ? Quel est ton parcours ?

Hubert, Metalliquoi : Bonjour ! Je m’appelle Hubert, j’ai 27 ans, et j’habite à Lyon. Je suis musicien professionnel depuis un peu plus de 5 ans (batteur, plus précisément), et je vis aujourd’hui de la musique grâce au statut d’intermittent du spectacle.

Guillaume, Vaping Post : Qu’est-ce qui t’as donné envie de créer Metalliquoi ?

Hubert, Metalliquoi : J’ai toujours été fan de documentaires musicaux, notamment sur des groupes de Rock/Metal, par exemple l’excellent “Flight 666” (docu sur Iron Maiden) et le très bon “Metal : A Headbanger’s Journey” (docu sur le Metal en général), tous deux réalisés par Sam Dunn. Et j’aimais aussi beaucoup les émission type podcast humoristique et/ou de vulgarisation comme Joueur du Grenier, Crossed, 3625 Usul, etc… Et à force de regarder ces deux types de vidéos, je me suis dit « Ce serait génial de faire des mini-documentaires au format podcast sur le Metal ! Ca permettrait de montrer aux gens ce qu’est réellement le Metal en tordant le cou à quelques clichés », et du coup c’est ce que j’ai fait !

Guillaume, Vaping Post : Comment définirais tu le Metal ? Parce que ce n’est pas simple à expliquer, entre Europe et Marduk, par exemple, il y a un monde ?

Hubert, Metalliquoi : Le Metal EST un monde. C’est ça qui est génial avec ce style, c’est sa richesse ! On peut écouter Europe, puis Marduk, puis Megadeth, puis Nightwish, puis Steel Panther, puis Turisas, et on aura pas bougé du Metal (au sens large). Pourtant tous ces groupes sont très différents les uns des autres, ce sont différents styles de Metal qui ont tous leurs particularités mais un tronc commun.

Le Metal, c’est un style de musique puissant, passionné, riche, intense et génial ! 

Guillaume, Vaping Post : Ce qui frappe dans Metalliquoi, c’est la qualité pro de la chaîne. Image et son impeccable, contenu recherché, des invités de marque, et des participations de célébrités, comme Lola Reve par exemple. Commentez. Vous avez deux heures.

Hubert, Metalliquoi : Vous me flattez ! J’irais pas jusqu’à dire “professionnel”, mais en tout cas on fait le maximum pour que les vidéos soient de bonne qualité, histoire de rendre le visionnage le plus agréable possible. De ce côté-là, j’ai de l’aide de ma sœur, qui est photographe professionnelle et qui donc peut me donner des conseils de mise en lumière, cadrage, etc.
Et au niveau du son pareil, je pense que mon travail dans la musique me permet de savoir à peu près ce que je fais, même s’il y a toujours moyen d’améliorer les deux, et on y travaille en s’appliquant de plus en plus à chaque vidéo.

Guillaume, Vaping Post : D’ailleurs, après l’épisode en collab avec Une Bière et Jivay, ça a été, pas eu trop mal aux cheveux ?

Hubert, Metalliquoi : Et bien pour tout te dire, pas du tout ! Peut-être parce qu’on a choisi de ne pas boire une bière chacun mais plutôt de s’en partager une, même si pour le coup c’était surtout le temps de tournage qu’on essayait de réduire, et pas notre taux d’alcoolémie !

Le tournage de cette dégustation a quand même duré plus de 2 heures, et je pense que notre concentration pour rester les plus “pro” possible nous a permis de tenir le coup.

Petite anecdote : la scène suivante, qui clôture l’épisode après la dégustation a vraiment été tournée après la dégustation ! On l’avait tournée avant aussi, mais une fois la dégustation finie on s’est dit : « Pourquoi pas être honnête et la faire pompette ? »
Et il se trouve que la prise s’est avérée meilleure que celles qu’on avait tournées avant la dégustation, donc on l’a gardée (rire).

Guillaume, Vaping Post : Il y a beaucoup de clichés sur le Metal, comme le satanisme, l’alcoolisme, que tu as débunké, et qui semblent t’amuser. Mais ça ne t’agace pas, aussi, parfois ?

Hubert, Metalliquoi : J’ai décidé de les débunker parce qu’ils m’agaçaient, justement ! Même si je dois reconnaître que je ne suis pas le plus à plaindre pour ça. Je suis entouré d’énormément de metalleux, donc pas de jugements de leur part, et mon entourage proche (famille, amis, etc.) savent également que le Metal c’est bien plus que le Brutal Death Metal (peut-être grâce à moi ou mon émission).

Mais je sais de source sûre que certaines personnes n’ont pas la vie facile, que ce soit des parents qui n’approuvent pas les goûts musicaux de leur(s) enfant(s), des profs ou camarades de classe, des collègues de travail, etc. Et si mes vidéos permettent à ces metalleux de faire comprendre (ou au moins réaliser) à leur entourage que le Metal est bien plus que ce qu’ils s’imaginent, et bien ce sera mission accomplie pour moi !

Guillaume, Vaping Post : Metalliquoi est sans doute la chaîne qui peut le plus faire office de porte d’entrée sur la musique Metal, comparée à d’autres très spécialisées, comme Sakrifiss, par exemple, qui est très pointu sur le black Metal, ou Les Chroniques de l’Underground, comme son nom l’indique, très orienté métal extrême. C’est un choix conscient de ta part de vouloir toujours rester accessible aux newbies ?

Hubert, Metalliquoi : Quand j’ai créé l’émission, je l’ai fait en sachant que je m’adressais à ces newbies, justement. L’émission a bien marché (et continue de bien marcher aujourd’hui), donc on ne change pas une équipe qui gagne ! 

J’ai trouvé mon créneau avec Metalliquoi, et je suis un peu le seul qui fait justement une émission adressées aux néophytes/non metalleux, donc je ne prévois pas de changer ma formule (surtout que ceux qui font des émissions pour les metalleux le font très bien, et je ne pense pas que je pourrais faire mieux qu’eux !).

Ca me plaît de partager ma passion pour cette musique avec les gens, et les gens ont l’air d’apprécier ma façon de leur partager, ça me fait une motivation supplémentaire pour continuer ce que je fais !

“Stream from the heavens” de Thergothon

Guillaume, Vaping Post : Est-ce que tu penses un jour, le temps d’une émission, développer le sujet du métal underground ou extrême ? A titre tout à fait perso, par exemple, pour que ta chaîne soit parfaite, il manque juste une chronique de « Stream from the heavens » de Thergothon… Non, la vraie question, en fait, c’est : tu ne te fais pas harceler par des fans qui te reprochent de ne pas parler de tel ou tel groupe ?

Hubert, Metalliquoi : “Harceler” est un mot un peu fort ! Disons que ça m’arrive d’avoir des demandes pour tel ou tel groupe, mais je n’en tient pas vraiment compte, parce que j’ai déjà le plan de mes futurs épisodes en tête, et tôt où tard je viendrai à parler de ces groupes-là (sourire).

Guillaume, Vaping Post : Donc, tu ne parleras jamais de « Stream from the heavens » ? (sanglot)

Tout est possible… (rire)

Guillaume, Vaping Post : Dans l’épisode consacré à Iron Maiden, tu te sers de ta collection de vinyles du meilleur groupe de tous les temps (tu vois, je suis aussi objectif que toi) comme running gag. Est-ce que les metalleux sont des collectionneurs compulsifs dans l’âme ?

Hubert, Metalliquoi : C’est une bonne question ! Je pense qu’il y a des collectionneurs partout, et donc le Metal ne déroge pas à la règle. Je ne pense pas pouvoir attester que les metalleux sont plus collectionneurs que les autres, mais effectivement on retrouve souvent des gens qui aiment avoir une collection de CDs, vinyles, voire cassettes pour les plus vintage d’entre eux !

Et mon cas est assez particulier, je suis collectionneur dans l’âme, donc même si je ne collectionnais pas les vinyles de Maiden, j’aurais quand même mes collections de Star Wars, de guitares, etc…

Guillaume, Vaping Post : Passage « on est entre initiés », parlons un peu musique avec une rafale de questions : 1/penses-tu que Metallica aurait dû s’arrêter après la mort de Cliff Burton ? 2/ Que Lars Ulrich aurait mieux fait de jouer au tennis ? 3/ Que Bruce Dickinson, c’est Dieu en personne venu s’incarner incognito pour pouvoir boire des bières tranquille ? 4/ Que personne ne remplacera jamais Lemmy ? 5/ Que « Stream from the heavens » de Thergothon est le meilleur album de tous les temps ? 6/ Que garder Axl Rose dans AC/DC alors que Brian Johnson est rétabli, c’est pas bien ? 7/ Et, finalement, Dave Mustaine ou Kirk Hammett ?

Hubert, Metalliquoi : 1/ Peut-être pas s’arrêter, car ils ont accompli des choses extraordinaires, et de nombreuses personnes ont découvert le Metal grâce à eux, mais peut-être essayer de garder son aura dans le groupe, car effectivement depuis qu’il est décédé, Metallica a pris une direction artistique qui me convainc beaucoup moins.

2/ Lars Ulrich aurait mieux fait de ne pas s’arrêter de bosser son instrument après “… and Justice for All” ! Encore une fois difficile de dire qu’il aurait mieux fait de ne pas en faire, je suis devenu batteur en grande partie grâce à lui (puis je me suis intéressé à d’autres batteurs, quand même, mais il a été ma porte d’entrée)

3/ Avec tout le respect et l’admiration que j’ai pour Bruce Dickinson, il n’y a qu’un Dieu, et il s’appelle Dave Mustaine. 

Lemmy Kilmister de Motörhead

4/ Personne ne remplacera jamais Lemmy.

5/ Va écouter “Dark Roots of Earth” de Testament.

6/ Inviter Axl Rose dans AC/DC c’était déjà pas bien (désolé pour les fans, mais j’ai jamais pu blairer sa voix)

7/ Voir réponse 3/

Guillaume, Vaping Post : La question qui va fâcher : qu’est-ce qu’on leur trouve, à Ghost ? Franchement, ce sont les équivalents de Jul pour la musique Metal, non ?

Hubert, Metalliquoi : Non. BabyMetal c’est l’équivalent de Jul pour la musique Metal. Ghost, c’est bien. Très bien, même. Les morceaux sont catchy, Metal juste ce qu’il faut, l’imagerie du groupe est superbe et très soignée, ils ont plein d’humour… Moi et ma sœur on aime beaucoup, et on est pas les seuls ! 

Guillaume, Vaping Post : Le milieu du rock et du Metal est connu pour le “sex, drugs and rock’n roll”, c’est toujours le cas ? Parce que j’ai entendu des rumeurs sur certains groupes qui posent sur les photos avec la clope au bec, mais qui dans la vie, vapotent, boivent du jus de fruits et mangent sainement. Tu as confirmation ? Tu balances, un peu ?

Hubert, Metalliquoi : Malheureusement je n’ai pas tant d’infos que ça sur ce qui se passe en backstage, vu que les concerts que je vais voir je préfère les passer dans la fosse ou au premier rang (rire)

Je sais juste qu’effectivement certains musiciens de Metal préfèrent “vivre sainement”, et c’est tout à leur honneur ! Mais rassure-toi, y’a toujours de l’attitude Rock’n’Roll aussi, et on a pas fini de voir des mecs bourrés/défoncés sur scène !

Guillaume, Vaping Post : Les grands groupes de Metal ont une influence sur leur public le plus jeune. Traduction : certains ados des années 90 étaient persuadés qu’en buvant et fumant comme Slash, ils parviendraient à faire oublier qu’ils sont incapables de jouer de la gratte comme lui. Aujourd’hui, l’époque a changé. Penses-tu qu’il y a une incompatibilité profonde entre le fait de jouer du Metal et le fait de tenir publiquement un discours responsable, par exemple “vapez au lieu de fumer” ?

Hubert, Metalliquoi : Je suis sûr que Malek Ben Arbia (le guitariste de Myrath) serait d’accord avec ce slogan ! C’est le seul musicien de Metal que j’ai vu vaper pour le moment (comme je t’ai dit, je vais rarement en backstage), mais j’imagine qu’il doit y en avoir d’autres ! (Ah, ma sœur me dit dans l’oreillette que John Corabi du supergroupe Dead Daisies est également adepte de la vapoteuse !)

Guillaume, Vaping Post : Quelle suite pour Metalliquoi ? Tu as des projets, des choses prévues pour la chaîne ? Un scoop ?

Hubert, Metalliquoi : Pour l’instant j’ai établi plusieurs émissions sur la chaîne en plus de Metalliquoi (Made in France, Thrash or Die, des interviews…), donc je vais essayer de garder un rythme de vidéos régulier (genre tous les mois/mois et demi) en alternant les différentes émissions de la chaîne pour varier les plaisirs.

Gros projet (et gros scoop aussi, pour le moment) : En Septembre sortira un épisode sur Megadeth, qui sera diffusé en avant-première à une soirée spéciale Metalliquoi au Rock’n’Eat (bar Rock/Metal de Lyon), et il n’est pas impossible que la soirée soit ponctuée d’un concert de reprises de Megadeth jouées par, entre autres, votre serviteur !

Guillaume, Vaping Post : Pour nos lecteurs qui ne connaissent pas le Metal, peux tu donner une liste de, disons, trois albums pour s’initier ?

“Powerslave” de Iron Maiden, un album recommandé par Hubert pour s’initier au métal. Excellent conseil. Laissez tout tomber et allez l’écouter. Vraiment. 

Hubert, Metalliquoi : Iron Maiden – Powerslave

Testament – Dark Roots of Earth

Myrath – Tales of the Sands

Turisas – The Varangian Way

Megadeth – Countdown to Extinction

Voilà, je t’en ai mis 5, c’est cadeau ça me fait plaisir !

Guillaume, Vaping Post : Hubert, merci beaucoup d’avoir pris le temps de répondre aux questions du Vaping Post !

La chaîne Métalliquoi ? Sur YouTube

Annonce