Vous êtes ici : Vaping Post » Société » USA : la FDA exagérerait le nombre d’adolescents qui fument

USA : la FDA exagérerait le nombre d’adolescents qui fument

    Annonce
  • Innokin
  • Vaporesso
  • Point de vape
  • Geekvape
  • Jwei Eleaf

Dans un graphique récemment publié par la FDA, l’organisme de santé américain aurait largement exagéré le nombre d’adolescents utilisant des produits du tabac ou de la vape aux États-Unis. 

4,8 millions contre 3,3 millions

En juin dernier, le Center for Tobacco Products de la FDA publiait un graphique (à télécharger au format PDF) censé représenter le nombre d’adolescents américains utilisant des produits du tabac ou de la vape. 

Mais selon le site internet de Brad Rodu, Tobacco Truth, l’organisme de santé américain aurait “mal caractérisé” les données de l’enquête nationale sur le tabagisme des jeunes, réalisée en 2017. 

En effet, pour le spécialiste s’étant penché sur les résultats de ladite enquête, il n’y aurait en fait “que” 3,3 millions d’adolescents aux États-Unis qui utiliseraient l’un des 3 produits étudiés (cigarettes, vape, cigares), avec un chevauchement (jeunes utilisant plusieurs de ces produits) de 40 %. 

Brad Rodu accuse ainsi la FDA d’avoir volontairement créé le graphique ci-dessous de façon trompeuse, afin de laisser penser que plus de 4,8 millions d’adolescents utiliseraient régulièrement au moins l’un de ces produits. 

Résultats de l’enquête nationale sur le tabagisme des jeunes aux USA – 2017 – rodutobaccotruth

Alors… simple maladresse de l’organisme américain, ou véritable tromperie destinée à appuyer la mise en place de futures politiques ?

Dans le reste des États-Unis

USA : la FDA publie la liste de tous les...

  • Publié le 27/05/2021

Problème, si celle-ci était censée (entre autres choses) aider les organismes de contrôle à s’y retrouver, ce n’est pas gagné.

USA : sans la vape, les jeunes vapoteurs auraient fumé

Photo d'une jeune femme qui vapote
  • Publié le 26/05/2021

Le déclin du tabagisme actuel se serait accéléré depuis que les cigarettes électroniques sont disponibles, concluent les auteurs.

USA : l’IQOS pourrait bientôt être interdit

  • Publié le 25/05/2021

PMI est accusé d’avoir violé des brevets appartenant à l’un de ses concurrents. Si le verdict est confirmé, son produit pourrait être interdit.

Annonce

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.