Vous êtes ici : Vaping Post » Humour » Une nouvelle association pour la vape : naissance de l’ADGCN, Association de Défense des Gens Comme Nous

Une nouvelle association pour la vape : naissance de l’ADGCN, Association de Défense des Gens Comme Nous

    Annonce

Parmi la masse des communiqués de presse qui nous parviennent pour annoncer la création de groupes, d’associations ou de syndicats, il en est un qui a retenu notre attention. Une initiative courageuse, qui se saisit à bras le corps d’un sujet trop peu discuté, parce que sans doute délicat et polémique. Bienvenue donc à l’ADGCN.

Création de l’ADGCN

Nous avons le plaisirs de vous annoncer la création de l’ADGCN, Association de Défense des Gens Comme Nous.

L’ADGCN est une association destinée à défendre les droits les plus essentiels des vapoteurs, à savoir le droit à un logement décent, à un budget qui leur permette de rester digne et l’accès à l’eau potable.

L’accès au logement en effet parce que, trop souvent, les conjoint(e)s de vapoteurs concèdent un espace insuffisant à l’entreposage correct du nécessaire à vape. Souvent, cela s’accompagne de paroles d’une grande violence. De nombreux vapoteurs se plaignent régulièrement, par exemple, de menaces sur les boîtes de leur matériel, censément “inutiles” et qui “pourraient finir à la poubelle”. Que cela cesse ! L’ADGCN revendique pour chaque vapoteur suffisamment d’espace pour pouvoir entreposer ses mods, ses atomiseurs, ses liquides et leurs emballages, dans des conditions d’exposition digne, parce que ce sont aussi des œuvres d’art.

Des revenus décents, également, parce que trop de vapoteurs vivent dans des conditions de précarité, certains devant utiliser parfois plus d’un mois la même box et le même atomiseur, ne pouvant pas non plus se permettre d’acheter quelques bouteilles de liquides dans les shops “parce qu’ils en ont déjà des litres à la maison”. Leur conjoints préfèrent dépenser l’argent du ménage dans des choses aussi futiles que le loyer et la nourriture. Les vapoteurs doivent pouvoir accéder aux licornes, aux atomiseurs high end qui tuent et aux boxs en stab wood aussi souvent que nécessaire. Ils doivent pouvoir acheter un flacon de 50 ml de liquide juste pour le goûter en drippant trois gouttes. C’est une question de dignité.

L’accès à l’eau, enfin, parce que tout ça ne va pas se nettoyer à l’huile de coude, non mais oh ! Et l’accès au Sopalin est également vital. Le manque d’hygiène des drippers pourrait avoir des conséquences désastreuses : épidémies, mauvais goût.

Rejoignez l’ADGCN aujourd’hui pour défendre le plus élémentaire des droits humains, le droit à la collectionnite.

Qui sommes nous ?

Les fondateurs de l’ADGCN sont des experts mondialement reconnus dans leur domaine.

Vap’Ed est un célèbre repris de justesse. Radié de l’ordre des médecins après avoir falsifié une étude destinée à faire reconnaître la collectionnite comme maladie professionnelle, il sévit désormais dans les colonnes du Vaping Post, travaillant avec les Illuminatis dans un grand plan visant à briser la volonté des vapoteurs économes dans le cadre de la rubrique Tests de matériel.

Guillaume B. est un agent infiltré professionnel. Il passe ses journées à dire que la vape est un milieu compliqué et élitiste avant d’aller percevoir ses commissions des fabricants de cercueils, et à dénigrer les hipsters, ce pour quoi les fabricants de rasoirs jetables le rémunèrent généreusement.

Le futur de l’Association de Défense des Gens Comme Nous

L’ADGCN est une associations rassemblant des vapoteurs du monde entier, mais n’exclut pas de créer, plus tard, des branches pour d’autres profils : l’ADGCNBLP, Association de Défense des Gens Comme Nous Branche Lego et Playmobil, pour les petits enfants frustrés devenus de grands adultes collectionneurs de ces fameux jouets, l’ADGCNSLM Association de Défense des Gens Comme Nous Secteur Mode pour celles et ceux qui n’ont pas de placard à chaussures sous prétexte que c’est beaucoup trop petit, ou qui se demandent, à chaque fois qu’ils entendent parler d’un dressing, “pourquoi UN seul dressing ?”.

Vous aussi, rejoignez l’ADGCN. Agissez dès aujourd’hui, sinon demain, vous nous aurez déjà oubliés. 

Annonce