Vous êtes ici : Vaping Post » News cigarette électronique » Une organisation de santé en faveur de la vape en Australie

Une organisation de santé en faveur de la vape en Australie

Le Royal Australian and New Zealand College of Psychiatrists (RANZCP) approuve l’utilisation de la cigarette électronique. C’est l’une des premières organisations de santé qui soutient publiquement ce dispositif en Australie.

Changer le cadre législatif

Les australiens n’ont pas la possibilité de se procurer de la nicotine sans ordonnance médicale. C’est pourquoi la réglementation proscrit la vente de vapoteuses contenant cette substance.

Le Professeur Colin Mendelsohn de l’Université de Nouvelle-Galles du Sud loue l’approche britannique. “La prévalence du tabagisme en Angleterre est désormais inférieure à celle de l’Australie (15,5% contre 15,7%)” explique-t-il. Les “stratégies de lutte traditionnelles ont fonctionné” mais ne sont plus efficaces, les taux se sont “stabilisés” en Australie. En Angleterre et aux Etats-Unis, où les cigarettes électroniques sont largement disponibles, la “prévalence du tabagisme diminue beaucoup plus rapidement qu’en Australie” selon lui.

Jeff Rogut, à la tête d’une association australienne regroupant des magasins de proximité, appelle les pouvoirs publics à autoriser la commercialisation des cigarettes électroniques. Il regrette notamment que le gouvernement “ferme les yeux sur la distribution illégale de tabac” mais soit réticent à approuver la vente de vaporisateurs.

“Selon le RANZCP, il convient de mettre en place un cadre législatif où ces dispositifs sont réglementés proportionnellement à leurs risques” ajoute Rogut. Par ailleurs, il précise que les personnes souffrant de maladies mentales peuvent améliorer leur santé en remplaçant la cigarette par sa version électronique.

La National Health Foundation et Cancer Council Australia ne soutiennent pas la cigarette électronique comme un outil d’aide au sevrage tabagique. Ces organisations estiment qu’elle puisse favoriser l’initiation au tabagisme chez les jeunes.

Selon le gouvernement Australien, en 2013, un fumeur sur sept âgé de 14 ans ou plus avait utilisé au moins une fois une cigarette électronique dans le courant de l’année. Selon différentes sources non officielles on estimerait que la population de vapoteurs en Australie serait d’environ 300 000 personnes à l’heure actuelle. Le professeur Attila Danko est sans doute la figure la plus populaire dans la défense de la vape locale. Lire tous nos articles sur la situation de la cigarette électronique en Australie.

Via The Daily Telegraph