Vous êtes ici : Vaping Post » News cigarette électronique » La vape bannie des cours d’écoles new-yorkaises

La vape bannie des cours d’écoles new-yorkaises

Désormais, l’usage de la cigarette électronique est proscrit dans les écoles new-yorkaises. En effet, le gouverneur Cuomo a signé une loi interdisant la vapoteuse dans l’ensemble des établissements scolaires publics et privés de sa ville.

Pour protéger les plus jeunes

La prévalence de la cigarette électronique a très largement progressé chez les lycéens new-yorkais ces deux dernières années, passant de 10,5% en 2014 à 20,6% en 2016, selon une enquête publiée en mars dernier. Des statistiques très controversées quand on sait que les tentatives de cessation auraient justement pu être favorisées par la popularisation de la vape aux États-Unis.

“Cette mesure renforce les efforts de cette administration à lutter contre toutes les formes de tabagisme chez les adolescents et contribue à créer un New York plus sain pour tous” a déclaré Cuomo. Sont également concernés par cette mesure les terrains extérieurs des établissements scolaires et les véhicules transportant des élèves ou du personnel scolaire.

Cette interdiction est saluée par la députée Rosenthal, qui “attend impatiemment qu’elle soit élargie à tous les espaces publics intérieurs” de la ville de New York. En janvier, la Cour de New York avait confirmé l’interdiction de vapoter dans différents lieux publics. Cette mesure avait été décidée en décembre 2013 par Michael Bloomberg, le très médiatique ancien maire de la Big Apple.

La théorie de la passerelle vers le tabagisme par l’usage de la cigarette électronique a la peau dure aux USA, où de très nombreuses campagnes d’information mettent en garde le consommateur contre ce produit du diable. En France comme au Royaume-Uni les données statistiques recueilles jusqu’à présent tendent en revanche à infirmer cette hypothèse.

Via Patch.com