Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Kits » Test : Stick M17 – Smok

Test : Stick M17 – Smok

  • Par , le 22/12/2017 à 11h44
    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Vaporesso
  • Geekvape
  • VDLV
  • Dlice

Le kit M17 de Smok est bien réalisé, propose une batterie de 1300 mAh dans un format vraiment compact mais reste limité à la vape en inhalation directe. Une option MTL aurait été plus que bienvenue.

Un kit séduisant

Le kit M17 de Smok est livré complet, avec un Pyrex de rechange en particulier pour le réservoir, ce qui prolongera souvent  sa durée d’utilisation. C’est d’autant plus utile qu’il s’agit d’un système fermé, la connexion entre la batterie et l’atomiseur est propriétaire. Impossible donc de mettre un autre atomiseur sur la batterie ou inversement.

L’ensemble est compact mais bénéficie d’une batterie de 1300 mAh qui offre une autonomie satisfaisante. Les résistances fournies dans le kit sont toutefois des 0,6 ohm, relativement gourmandes en énergie et vous ne tiendrez pas forcément la journée sans recharger. Il existe également des résistances en 1 ohm qui devraient améliorer ce point, mais je n’ai pas eu l’occasion de les tester, elles ne sont proposées que séparément et je n’ai aucune idée de la vape qu’elles procurent.

Les finitions et le design du kit M17 sont réussis, l’ensemble est qualitatif. Le bouton de déclenchement en particulier n’a aucun jeu dans son logement, son clic est ferme et il est assez proéminent pour être trouvé facilement. Les filetages sont agréables, le mécanisme d’ouverture du réservoir également solide et parfaitement ajusté. En un mot ce kit inspire confiance, ce qui est un excellent début.

Revue technique

Les caractéristiques essentielles du kit M17 de Smok

  • Diamètre : 17 mm
  • Capacité réservoir : 2 ml
  • Capacité batterie : 1300 mAh
  • Résistance : 0,6 ohm
  • Drip tip : 510

Le coffret comprend

  • 1 kit M17
  • 2 résistances
  • 1 Pyrex de rechange
  • 1 joint de rechange
  • 2 anneaux silicone de protection réservoir

Remplissage facile du réservoir

L’ouverture du réservoir se fait en pivotant la partie supérieure, comme sur la plupart des atomiseurs de Smok. Le mécanisme tient bien en place en position fermée, et n’a aucun jeu une fois ouvert, ce qui est parfait. L’ouverture de remplissage est assez large pour tous les embouts de bouteilles ou les pipettes. Un système agréable que vous aurez largement l’occasion d’apprécier, la capacité de 2 ml de liquide, classique sur ce genre de produits, est un peu juste avec les résistances de 0,6 ohm dont la consommation n’est pas négligeable.

Le flux d’air non-réglable

L’entrée de l’air se fait par un cyclope sur la batterie, pas sur le réservoir comme on en a plus facilement l’habitude, mais ne dispose d’aucun réglage. Avec les résistances de 0,6 ohm, le flux d’air est trop ouvert pour une inhalation indirecte agréable, et serré pour l’inhalation directe. C’est un gros point négatif pour ce kit qui, tel quel, n’est pas adapté à la plupart des primo-accédants qui préféreront un tirage serré pour le MTL.

Il est possible que les résistances de 1 ohm corrigent ce point, si leur diamètre interne est plus fin. Et dans ce cas on ne peut que regretter que le kit ne propose pas une résistance de chaque type pour convenir à tout le monde. C’est d’autant plus dommage que le rendu de la résistance de 0,6 ohm est tout à fait satisfaisant, avec un bon rendu des saveurs et du hit. La vape en inhalation directe est agréable, mais on aurait nettement préféré une option MTL, d’autant qu’il suffisait d’inclure une résistance de chaque type plutôt que deux de 0,6 ohm.

Changement de résistance peu pratique

La conception du réservoir enfin est simple mais peu pratique dès qu’il s’agit de changer la résistance. Celle-ci est vissée d’un côté sur la batterie, et de l’autre sur le bas de la cheminée. Pour la changer, il faut donc dévisser le top cap, et la suite dépend de ce qui se sépare. Soit la résistance reste sur la batterie, et il faudra faire attention que le Pyrex ne se sépare pas du top cap si vous avez encore du liquide, soit la résistance reste avec le top cap et il faut retirer le Pyrex pour la changer.

Dans tous les cas, il est préférable d’attendre que le réservoir soit vide avant d’entreprendre le changement de la résistance, et vous avez de bonnes chances de vous mettre du liquide plein les doigts pendant l’opération. Cette conception pour le clearomiseur a certes le mérite d’être simple et moins coûteuse, ce qui permet de proposer ce kit à un tarif très intéressant, mais ça n’est pas la plus fonctionnelle.

En résumé

On aime

  • Sa compacité
  • Sa bonne réalisation
  • La batterie de 1300 mAh
  • Sa vape agréable en inhalation directe serrée

On n’aime pas

  • L’impossibilité de régler le flux d’air
  • Le changement de résistance compliqué
  • L’absence de résistance MTL dans le kit

Conclusion

Notre note : 3,5/5. Pourtant bien réalisé, le kit M17 de Smok manque le coche par l’absence d’une résistance prévue pour le MTL et d’un réglage du flux d’air. La vape en inhalation directe serrée est agréable avec les résistances fournies, mais ne conviendra pas à la plupart des primo accédants auxquels il se destine.

Le kit Stick M17 de Smok en images

Les derniers articles sur la marque Smok

Test : RPM160 – Smok

  • Publié le 21/09/2020

Après la mode des pods, les fabricants passent peu à peu à celle des podmods, hybride entre la compacité et la légèreté du pod et l’autonomie d’une box. Il n’est donc pas inattendu de voir Smok sur ce marché, avec son RPM 160, un monstre double-accus permettant de monter à 160 watts.

Test : Pod Nord 2 – Smok

  • Publié le 30/06/2020

Le Nord 2, prend un léger embonpoint par rapport à son aîné. Un mal nécessaire pour augmenter la capacité de la batterie qui gagne 400 mAh et l’ajout d’un écran situé sur la tranche. Le Nord 2 est un savant mélange entre un pod RPM et un Nord du même fabricant. Smok a pioché parmi les bonnes idées de leurs deux modèles pour en faire un pod complet et compatible avec les résistances Nord et RPM.

Test : Pod Fetch Pro 80W – Smok

  • Publié le 4/05/2020

Dans la lignée des pods à batterie intégrée, Smok fait évoluer sa gamme avec un podmod polyvalent, le Fetch pro, au format 18650. Un setup plutôt efficace mais encore perfectible.

Mais aussi :

 

Pour Noël, demandez un abonnement à notre newsletter ! C’est gratuit, il suffit de vous inscrire. D’ailleurs, pourquoi attendre Nöel, faites-vous le cadeau maintenant !

[wysija_form id=”2″]

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.