Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Kits » Test : Revenger Mini Kit – Vaporesso

Test : Revenger Mini Kit – Vaporesso

  • Par , le 19/02/2018 à 15h00
    Annonce

La série des box Revenger est le fer de lance de Vaporesso. Après les modèles puissants à accus amovibles, Vaporesso propose ce petit kit composé d’une Revenger Mini à batterie intégrée et d’un tout nouveau clearomiseur NRG SE en 22 mm de diamètre.

Chérie, j’ai rétréci la box !

La Revenger Mini est très exactement une Revenger première du nom dont les dimensions ont été réduites avec la même proportion en ce qui concerne sa hauteur et sa largeur. Vaporesso a cependant eu l’excellente idée de ne réduire l’épaisseur que de 2,5 mm, passant ainsi à 25,5 mm, ce qui lui permet d’accepter la très grande majorité des atomiseurs existants du marché.

Si la Revenger Mini est plus petite, il est plaisant de constater que la qualité n’a pas diminué. Le corps de la box est entièrement en métal pour un poids total de 136 g, dégageant une sensation de solidité, et conforte dans l’idée que l’on en a pour son argent. Les boutons confirment cette impression, ils ne présentent pas de jeu et sont fermes. Les façades sont teintées et semblent résister, dans une certaine mesure, aux rayures. Par contre, les traces de doigts sont bien visibles sur l’ensemble de la box, particulièrement sur la version chromée, que nous avons eu en test.

Concernant les boutons justement, Vaporesso a gardé son système très pratique des 3 boutons, le bouton central servant à accéder au menu ainsi qu’à la validation des différentes options. Les boutons + et – sont dans le même alignement que la façade, mais le bouton central ressort légèrement. Leur taille est cependant assez petite, et si vous avez de gros doigts, il est peut-être moins facile de les utiliser, mais c’est le prix à payer si l’on souhaite avoir une petite box. Le bouton de feu est pour sa part de dimension correcte et bien proportionné. De forme ovale et plat, il ressort très légèrement en bas et un peu plus en haut au niveau de la courbure de la box. La face apparente comporte un très léger relief, pratiquement indétectable avec la pulpe du doit, qui lui donne un petit effet visuel légèrement irisé suivant l’angle de vue. Sympa. Cependant, ce bouton n’est réellement actionnable qu’à partir de milieu jusqu’en haut. À l’utilisation, ce n’est pas gênant puisque de toute façon, on appuie naturellement sur le haut. Le clic est ferme, le son produit légèrement caverneux sans paraître bas de gamme.

Le port USB est toujours situé sur la façade principale tout en bas. Ce placement est apprécié, et permet de pouvoir recharger la Revenger Mini verticalement avec un atomiseur d’installer dessus.

La connectique comporte bien entendu un plot positif monté sur ressort culminant à 3,7 mm de profondeur. Une fois l’atomiseur en place, le gap entre le haut de la box et l’atomiseur est pratiquement invisible, mais suffisant pour ne pas rayer la box. La connectique étant centrée sur la box, elle offre ainsi la possibilité de monter des atomiseurs allant jusqu’à 25 mm de diamètre sans qu’il ne dépasse. Là encore, c’est très bien vu.

Dans l’ensemble, la Revenger Mini est une box possédant un niveau de finition vraiment excellent. Les matériaux sont de qualité, l’assemblage des différents éléments parfait, aucune vis n’est apparente, aucune concession n’a été faite par rapport à sa grande sœur.

Revue technique

Caractéristiques essentielles de la Revenger Mini

Type électronique
Forme box
Hauteur 75 mm seule / 120 mm avec le clearomiseur
Largeur 40 mm
Épaisseur 25,5 mm
Diamètre maximum de l’atomiseur 25 mm
Poids 136 g pour la Revenger Mini seule, 182 g avec le clearomiseur
Capacité 2 500 mAh
Modes de vape puissance, contrôle de température en Ni200, titane et inox, mode TCR avec deux mémoires, bypass
Plage de résistance de 0,05 à 5 ohms
Puissance de 5 à 85 W
Plage de température de 100 à 315°C
Écran monochrome de 0,96 pouce
Recharge via micro USB oui à 2,5 A
Mise à jour du chipset oui
Connectique 510 en laiton monté sur ressort
Origine conçu en Californie, fabriqué en République populaire de Chine
Couleurs disponibles noir, bleu, rouge et chrome.

Caractéristiques essentielles du NRG SE Tank Mega

Hauteur 44,6 mm avec drip tip et sans la connectique
Diamètre 22 mm
Contenance 3,5 ml
Connexion 510 non réglable
Poids 46 g
Utilisation inhalation directe
Matériaux inox, Pyrex
Drip tip 510 en Delrin
Arrivée d’air en bas réglable avec butée
Remplissage par le haut, ouverture par pivotement sans démontage du top cap
Couleurs disponibles noir, rouge et chrome.

Le coffret comprend

Kit Revenger Mini Kit 1
Cordon USB 1
Réservoir de rechange 1 en Pyrex
Pyrex de rechange 1 GT4 en 0,15 ohm et 1 GT CCELL en 0,5 ohm
Mode d’emploi 1 avec une partie en français

Les nouveautés ? Une batterie intégrée et des LED

La Revenger Mini possède cependant deux nouveautés : des LED sur sa face arrière et une batterie intégrée. L’arrière de la box possède sous l’écran de protection une découpe qui permet à des LED d’afficher un motif qui diffère suivant le modèle de Revenger Mini choisi. Pour la rouge se sera des étoiles, des ronds pour la bleue, un motif tribal pour la version chrome et la noire. Ces LED n’ont aucune fonction et sont purement décoratives. Il est possible de changer leur couleur, de les faire s’afficher en permanence ou lorsque l’on vape, de faire varier leur clignotement ou de les éteindre complètement. Chacun étant libre de vider la batterie comme il l’entend, à vous de voir l’intérêt de la chose.

La principale et finalement seule différence technique de la Revenger Mini par rapport aux autres, est que pour cette version, la batterie est intégrée. Il s’agit d’une batterie de 2 500 mAh capable de sortir une puissance allant jusqu’à 85 W. Cette batterie supporte une recharge à 2,5 A, à condition de posséder un chargeur délivrant cet ampérage. La qualité se retrouve également dans le petit câble USB  fourni. Certifié Quick Charge, il est tressé pour éviter les nœuds et possède des renforts au niveau des prises pour éviter qu’il ne se sectionne. Ce n’est pas grand-chose, mais ce câble démontre bien le souci du détail chez Vaporesso. À noter que pendant le rechargement, une indication vous indiquera le temps restant pour que la batterie soit entièrement chargée. Si l’idée est louable, ne comptez pas trop sur cette indication. L’ampérage de charge évoluant au fur et à mesure que la batterie se charge, celle valeur change régulièrement, notamment lorsque son niveau atteint 90 %, là la recharge passe en mode lent afin de protéger les cellules.

Le chipset est identique au reste de la gamme

Là encore, pas de petites économies avec un chipset au rabais, mais c’est bel et bien le même que l’on peut retrouver dans les précédentes box Revenger. Pour tout savoir sur lui, je vous invite à consulter le test de Vap’Ed du Revenger Kit.

Une petite différence se trouve dans le menu système auquel une option pour le contrôle des LED est ajouté. Pour l’affichage, il n’y a plus qu’une seule icône de batterie avec à côté, l’icône représentant une ampoule pour indiquer que les LED sont actives ou pas. Tout le reste est identique, la Revenger Mini possède exactement les mêmes fonctions que les autres Revenger.

Une petite amélioration est présente sur la version 1.02 du firmware : le défilement de la puissance. Lorsque l’on appuie sur le bouton + ou – en le maintenant appuyé, la puissance défile par pas de 1 W et ce, de manière plutôt douce. Il est parfaitement possible d’arrêter le défilement exactement à la valeur souhaitée et mine de rien, ne plus tâtonner est reposant. De même, lorsqu’on augmente ou diminue la puissance en laissant appuyer, et passer les 20 premiers watts de différence, la vitesse s’accélère de façon exponentielle. Bien entendu, il est toujours possible d’affiner au dixième près en appuyant brièvement sur l’un des deux boutons.

Le nouveau clearomiseur NRG SE

Le clearomiseur NRG SE Tank Mega (Mega désignant la version 3,5 ml) du kit existe également en version 2 ml pour les résidents européens qui ont moins de chance vis-à-vis de la législation. D’un diamètre de 22 mm, il a été conçu initialement pour la sortie de la box Swag. Le clearomiseur NRG étant d’un diamètre de 26,5 mm, il ne pouvait pas malheureusement faire partie de ce kit.

J’apprécie également que ce clearomiseur fasse vraiment 3,5 ml et non pas que ce soit une version 2 ml avec une bidouille pour augmenter sa capacité. De ce fait, le deuxième réservoir fourni est également un réservoir de 3,5 ml.

Le NRG SE n’est pas une version plus petite de son grand frère, mais un nouveau clearomiseur. Mis à part la contenance, son aspect extérieur ne reprend pas les gravures profondes du top et bottom cap. Le drip tip a également changé, il n’est plus propriétaire, mais au format 510. Par contre, il n’y a plus de grille anti-projection de liquide, mais je n’ai pas été confronté à ce problème durant mes tests.

Son remplissage s’effectue toujours par le haut et comme sur le NRG, l’orifice de remplissage apparaît en faisant pivoter le top cap, donc sans démontage et sans retirer le drip tip. Cet orifice est un peu étroit si vous remplissez à la bouteille, mais parfaitement adapté avec n’importe quel flacon.

Les deux arrivées d’air situées en bas ne permettent qu’une vape aérienne, donc en inhalation directe, mais le flux demeure cependant un peu restrictif en ouverture totale. Si vous aimez avoir un flux d’air important, ce ne sera pas votre clearomiseur de prédilection. La bague de réglage possède une butée d’arrêt de part et d’autre, mais ne se démonte pas pour un nettoyage en règle. Cette tendance semble malheureusement se confirmer sur de plus en plus d’atomiseurs.

Les résistances sont sans surprise

Mais ce qui distingue un clearomiseur des autres est essentiellement les résistances qu’il embarque. Celles du NRG SE sont les mêmes que le reste de la famille, à savoir la série GT. Le kit comprend deux résistances : la GT4, d’une valeur de 0,15 ohm ainsi qu’une GT CCELL, d’une valeur de 0,5 ohm.

Ces résistances sont bien connues maintenant, et je ne déborde toujours pas d’enthousiasme à leur égard, le rendu des saveurs étant toujours un peu faible. Ce n’est pas que ce rendu soit mauvais, il est juste au-dessus de la moyenne, mais il manque un petit quelque chose. Des deux résistances fournies, je préfère néanmoins la GT4 qui est plus réactive et délivrant un peu plus de saveurs que la CCELL qui peine à émoustiller mes papilles avec une vape tiède et sans relief.

Cependant, la GT4 demande au moins 50 W pour avoir un rendu correct. Évidemment, avec cette puissance, l’autonomie de la Revenger Mini en est diminuée, les 2 500 mAh ne sont clairement pas faits pour vaper longtemps à cette puissance. C’est un peu dommage que Vaporesso n’ait pas pris le temps de concevoir des résistances plus appropriées au NRG SE qui demanderait moins de puissance par rapport à sa contenance, ce qui limiterait aussi sa chauffe.

Cependant, il ne faut pas oublier que les résistances du TFV8 Baby ou Big Baby de Smok sont également compatibles avec la série des clearomiseur NRG, donc avec notre NRG SE. Je trouve vraiment bien qu’un fabriquant puisse faire en sorte que d’autres résistances puissent se monter sur son atomiseur, c’est vraiment un grand plus. Dans cas, n’hésitez à regarder la V8 Baby Q2 de 0,6 ohm, qui ne nécessite qu’une puissance de 25 à 30 W pour un rendu des saveurs plus soutenues.

Il est également possible de se servir de la base RBA de Smok (V8 Baby RBA), mais dans ce cas, n’oubliez pas de changer également le réservoir par celui fourni avec la base.

En résumé

On aime

  • La box est complète et possède les mêmes fonctions que les autres Revenger
  • Son niveau de finition très qualitatif
  • Son chipset performant
  • Sa connectique centrée
  • Sa compacité et son ergonomie
  • Sa recharge en 2,5 A
  • Sa simplicité de navigation dans les menus
  • La compatibilité avec les résistances TFV8 de Smok
  • Son manuel plutôt bien traduit et détaillé

On n’aime pas

  • Les traces de doigts
  • Les résistances GT correctes, mais sans plus
  • L’autonomie un peu juste de la Revenger si la vape demande 35 W ou plus

Conclusion

4,5 /5
 

Le kit Revenger Mini fort sympathique, la Revenger Mini est une box qui est vraiment attachante. Elle sait tout faire, possède une très bonne finition dans un format compact. Le clearomiseur NRG SE est également un bon clearomiseur, mais qui mérite mieux que les résistances fournies. Son diamètre de 22 mm ne lui permet pas d’embarquer une grande contenance, mais son remplissage facile comblera ce petit inconvénient. Au final, ce kit est un excellent choix si l’on recherche un ensemble compact sans compromis, et que la vape ne dépasse pas 30-35 W.

 

Le Revenger Mini Kit de Vaporesso en images

Les derniers articles sur la marque Vaporesso

Actu : Armour Pro Kit – Vaporesso

  • Publié le 24/05/2018

Le fabricant chinois Vaporesso dévoile un nouveau kit qui associe la box Armour Pro 100W et le clearomiseur Cascade Baby Sub-ohm. On voit ça en détail. Design épuré D’un design …

Test : kits Cascade One et One Plus – Vaporesso

  • Publié le 16/05/2018

Vaporesso répond aux Sticks de la marque Smok et à l’iJust de Eleaf, avec deux kits subohm destinés à la vape aérienne et puissante, simples à utiliser, bien construits sur la base d’une batterie sans réglage (1800 et 3000 mAh) et …

Test : kit Switcher 220W / NRG Tank – Vaporesso

  • Publié le 12/04/2018

Vaporesso propose un kit taillé pour une vape puissante. Il est composé d’une nouvelle box, la Switcher 220W, et d’un clearomiseur bien installé dans la gamme : le NRG Tank, déjà testé ici. …

Mais aussi :

 

Restez à la page de l’actualité de la vape en vous abonnant à notre newsletter !

Name of Reviewed Item: Revenger Mini Kit - Vaporesso Rating Value: 4.5 Image: https://fr.vapingpost.com/wp-content/uploads/2018/02/Revenger-Mini-Kit-Vaporesso-Une.jpg Review Author:Review Date: