Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Box & Mods » Test : Leto Mod – Titanide

Test : Leto Mod – Titanide

  • Par , le 18/10/2017 à 17h23
    Annonce

Le nouveau mod mécanique de Titanide est arrivé : 24 mm, switch magnétique et finition carbure de titane. Magnifique, efficace et facile, le Leto étend la gamme avec brio.

Un très bel objet

Le Leto est sans l’ombre d’un doute un bel objet. Sa forme reprend le design cher à la marque, avec le milieu du mod plus fin que les extrémités, mais cette fois en 24 mm. Esthétiquement, c’est loin d’être un simple tube tout en restant sobre et sans fioritures. J’avais employé l’adjectif “classe” pour le Leto RTA, c’est encore plus approprié au mod. Simple, harmonieux, élégant, bref… classe.

L’effet tiens aussi largement à son revêtement en carbure de titane. Il est sombre sans être noir, la teinte en elle-même se rapproche d’un “gun metal” foncé. Mais la surface est à la fois sombre et brillante, avec des reflets très nets mais curieusement mats. Si vous soupçonnez que je peine à le décrire, vous avez raison, je ne vois pas d’équivalent à vous proposer pour le comparer. Le mot qui semblait revenir le plus souvent parmi ceux qui l’ont eu dans les mains au Vapexpo était “wow…”, et je suis bien de cet avis aussi. Unique et vraiment splendide.

J’ai tout de même un peu recherché les propriétés du carbure de titane, il est utilité dans l’industrie entre autres pour son extrême dureté, ce qui signifie qu’il fait partie des matériaux les plus difficiles à rayer. Voilà qui répond assez clairement à la qualité de ce revêtement et à sa tenue dans le temps. Il ne laisse pas les peintures et autres anodisations loin derrière que pour l’esthétique.

En-dessous, le tube est en titane taillé dans la masse et le switch en laiton plaqué or. Cela explique la légèreté du mod, avec 59 g sur la balance il ne pèse pour ainsi dire rien dans la main. Cela explique également son tarif, les contraintes et les coûts de fabrication imposés par ce matériau sont sans comparaison avec ceux de l’inox ou du cuivre par exemple.

L’ouverture en forme du logo Titanide fait également office de trou de dégazage, et permet de voir la batterie. La couleur du logo dépendra donc de celle de l’accu.

Revue technique

Les caractéristiques essentielles du Leto mod de Titanide

  • Diamètre : 24 mm aux extrémités
  • Longueur : 85,7 mm
  • Poids à vide : 59 g
  • Batterie : 1 x 18650
  • Switch : magnétique
  • Finition : carbure de titane (DLC) noir poli-miroir

Le pack comprend

  • 1 mod Leto
  • 1 Re-Fuse V2
  • 1 plaque d’authenticité

Un switch onctueux

Titanide a cette fois opté pour un switch magnétique, composé de deux parties. Le switch lui-même est une pièce en laiton avec un aimant côté batterie. La seconde pièce est un disque composé d’un anneau en synthétique, d’un contact et d’un aimant qui la maintient à la batterie. Il est indispensable que cette seconde pièce soit montée dans le bon sens pour qu’elle repousse le switch, les aimants étant en opposition ce qui donne l’effet de ressort au switch. Insérez d’abord le switch dans le tube, placez la seconde pièce du côté de l’ergot sur le négatif de la batterie et insérez l’ensemble côté négatif, avec la seconde pièce du switch, en premier. La batterie doit alors donner l’impression de reposer sur un ressort au fond du tube. Si les deux aimants se collent, la seconde partie était dans le mauvais sens, vous avez placé la face marquée du “-” encerclé sur le négatif de la batterie.

À l’utilisation, l’excellent ajustement des pièces rend ce switch fiable, très agréable et onctueux que vous déclenchiez avec l’extrémité du doigt ou avec l’intérieur de l’annulaire ou du petit doigt. Il peut par contre accrocher si vous appuyez exclusivement sur l’extrême bord du switch, comme sur la plupart des mods d’ailleurs. Au repos le switch arrive au raz du mod, qui peut être posé à la verticale sans perte d’équilibre, et vous trouverez le numéro de série juste sous l’inscription Leto sur sa face visible.

La course du switch est d’environ 1,5 mm, elle dépend également dans une petite mesure de la longueur de la connexion 510 de votre atomiseur qui va plus ou moins faire descendre la batterie dans le tube.  Une course parfaite pour ce switch, qui permet une utilisation facile sans trop de risques de déclenchements intempestifs dans la poche par exemple. 

Ce système est on ne peut plus simple et ne nécessite aucun entretien, ce qui est indiscutablement à son actif. On peut cependant lui faire deux reproches. Le premier est de ne pas maintenir la batterie dans le mod. L’idée de départ n’est certes pas de l’utiliser comme une maraca, mais si vous secouez le mod, vous entendrez la batterie cogner sur les parois du tube. C’est sensible, on le remarque au moindre déplacement un peu rapide du mod. On peut l’atténuer avec un peu de scotch autour de la batterie pour en ajuster le diamètre, mais cela reste un point important à noter si vous envisagez de l’acquérir. Ce sera un défaut rédhibitoire pour certains, un détail pour d’autres, je vous laisse juger pour vous-même.

Le second défaut de ce système est de ne pas être verrouillable, mais le Re-Fuse y pallie à merveille.

Méca pur ou protégé

Pour démonter le mod et changer la batterie, il suffit de dévisser la partie supérieure, en appréciant au passage la qualité du filetage. Le positif est au choix confié à une pièce toute simple ou au Re-Fuse V2 pour une utilisation plus sécurisée.

En mode méca classique, le positif de la connexion 510 est assuré par un disque en synthétique avec un contact au centre. Il est maintenu fermement par deux joints, et assure un excellent contact entre l’atomiseur et la batterie. L’ajustement à la longueur de la connexion de l’atomiseur se fait tout seul, le contact descendant plus ou moins dans le tube. Le plot positif est assez fin et n’impose pas les contraintes d’une connexion hybride pour le positif de l’atomiseur. 

Le Leto est également livré avec le Re-Fuse version 2, un petit disque électronique qui peut remplacer le contact standard. Il s’insère à sa place au niveau de la connexion 510. Il n’a aucune incidence sur la vape, il n’assure aucune régulation et ne modifie pas le signal comme on le verra tout à l’heure. Par contre, il permet d’allumer ou d’éteindre le mod avec cinq déclenchements rapides, et assure une protection auto-réamorçable contre les courts circuits, les puffs de plus de 10 secondes, les résistances inférieures à 0,165 Ω et la décharge de l’accu au-delà de 2,6 V. 

Inutile de s’étendre sur les avantages de ce module, ils sont évidents. Il souffre malgré tout de deux défauts. Le premier est d’avoir un contact plat et large au niveau du 510, il faut donc utiliser un atomiseur dont le plot positif ressort suffisamment du filetage comme avec une connexion hybride. Le second tient au petit ressort qui doit faire la connexion avec le tube. Il est relativement fragile, et il se retrouve facilement au bord du filetage une fois l’atomiseur installé, et on risque de le coincer quand on revisse la partie supérieure du mod. Il faut vraiment en prendre le plus grand soin quand on le manipule pour espérer le voir durer.

Pour être complet, on peut également mentionner que le Leto peut s’utiliser en pur hybride, sans plot positif, mais la course du switch devient vraiment très longue, largement trop pour une utilisation agréable.

Une conductivité sans faille

Le mythe de l’influence du métal utilisé sur la conductivité des mods mécas ayant la vie dure, je vous invite à lire l’article que j’ai écrit sur la question. Pour le résumer, il n’y a aucune différence pratique de conductivité entre un tube en cuivre, en inox, en titane ou même en Kanthal. La conductivité d’un mod tient à la qualité de ses contacts et de ses filetages, absolument pas au métal dans lequel il est réalisé. 

À la vape, le ressenti avec le Leto est excellent mais vous me connaissez, je ne peux pas m’empêcher de tout mesurer. J’ai donc fait un test simple avec le mod. J’ai branché l’oscilloscope directement sur une batterie 18650 et relevé le tracé du signal, constant à 4,11 V. J’ai ensuite mis cette batterie dans le Leto avec la connexion 510 standard et refait la mesure. Toujours 4,11 V, aucune perte. Même chose avec le Re-Fuse, et toujours 4,11 V. Enfin à nouveau une mesure avec la batterie seule pour confirmation, 4,11 V. Les tracés sont identiques, vous aurez la même tension aux bornes du Leto qu’avec une batterie seule, il n’induit aucune perte de tension avec une mesure au centième de volt. Voilà pour la conductivité, les tracés sont dans la galerie à la fin de l’article.

Un autre aspect est la régularité du contact. Un mod peut avoir une excellente conductivité la plupart du temps, mais avoir de temps en temps un contact moins bon au niveau du switch, ce qui le fait également chauffer là où la résistance est élevée. En trois semaines d’utilisation quotidienne, je n’ai pas remarqué la moindre chauffe sur le mod, ni le moindre puff anormalement moins puissant que le précédent. Le contact est fiable, rien a craindre de ce côté-là non plus.

La version carbure de titane du Leto RTA arrive prochainement pour faire un setup homogène avec le mod Leto. Elle sera identique à sa finition près à celle que j’ai eu le plaisir de vous présenter récemment, j’ajouterai les photos quand elle sera disponible mais l’ensemble en carbure de titane promet d’être à tomber.

En résumé

On aime

  • Design
  • Poids plume
  • Finitions
  • Switch
  • Conductivité

On n’aime pas

  • Jeu de la batterie
  • Contacts du Re-Fuse

Conclusion

Notre note : 5/5. Le Leto est magnifique, léger, simple, sans entretien, remarquablement réalisé et agréable à utiliser, et sa conductivité est irréprochable. Un mod d’exception, largement à la hauteur de la réputation de la marque. Il joue dans la cour des grands, je l’ai noté avec l’intransigeance qui va avec, mais le jeu de la batterie dans le tube est à ne pas négliger et sera rédhibitoire pour certains. Si vous y êtes allergique, considérez la note comme étant 1/5. Dans le cas contraire, 5/5 haut la main.

Le Leto Mod en images

 

Name of Reviewed Item: Leto Mod - Titanide Rating Value: 4.5 Image: https://fr.vapingpost.com/wp-content/uploads/2017/10/COUV-leto-mod-1.jpg Review Author:Review Date: