Vous êtes ici : Vaping Post » Etudes sur la cigarette électronique » Sevrage tabagique avec l’e-cigarette : 38% de réussite selon une étude belge

Sevrage tabagique avec l’e-cigarette : 38% de réussite selon une étude belge

    Annonce
Une nouvelle étude vient renforcer l'idée selon laquelle l'e-cigarette est efficace dans l'arrêt du tabac.

Une nouvelle étude vient renforcer l’idée selon laquelle l’e-cigarette est efficace dans l’arrêt du tabac.

Une nouvelle étude [1] sur l’efficacité du sevrage qu’apporterait l’e-cigarette a été publiée dans le Journal international de recherche sur l’environnement et la santé publique. Elle a été relayée par le Docteur Farsalinos sur ecigarette-research.

Le professeur Frank Baeyens de l’Université de Louvain, à sa tête, a souhaité évaluer l’efficacité du dispositif pour diminuer l’envie de fumer et déterminer son efficacité sur la réduction du tabagisme et le sevrage total. L’étude concerne 48 participants qui n’avaient pas l’intention d’arrêter de fumer. On a donné une cigarette électronique à un premier groupe de personnes, afin de constater l’évolution de leur consommation de tabac, et les chercheurs ont également suivi un second groupe de personnes, celles-ci ont été équipées d’une cigarette électronique seulement deux mois après le début du projet. Il s’agissait d’un appareil de seconde génération, composé d’une batterie de type eGo et une concentration en nicotine de 18 mg/ml.

34% des membres du premier groupe ont abandonné la cigarette traditionnelle au bout de deux mois, aucun participant du second groupe n’a réussi à le faire.
5 mois après le début de l’enquête, soit 3 mois de vapotage pour le second groupe, les chercheurs ont constaté un taux d’abandon du tabac de 38%.
Par la suite, aucun liquide n’a été fourni à tous ces participants et un fléchissement des abandons a bien été observé. Il faut savoir qu’en Belgique, les liquides contenant de la nicotine sont interdits à la vente, voilà pourquoi ces chercheurs ont décidé d’introduire cet aspect dans leurs études.

Les cigarettes électroniques peuvent se montrer efficaces même pour des personnes qui n’ont pas le souhait d’arrêter le tabac, selon les résultats de cette étude. Par ailleurs, les restrictions quant à la disponibilité des e-liquides sont susceptibles d’affaiblir grandement l’efficacité du dispositif.


[1] Effectiveness of the Electronic Cigarette: An Eight-Week Flemish Study with Six-Month Follow-up on Smoking Reduction, Craving and Experienced Benefits and Complaints – Karolien Adriaens, Dinska Van Gucht, Paul Declerck and Frank Baeyens – Int. J. Environ. Res. Public Health 2014, 11(11), 11220-11248; doi:10.3390/ijerph111111220

Review Author:Review Date: