Vous êtes ici : Vaping Post » Politique » Royaume-Uni : un vape shop s’installe dans deux hôpitaux

Royaume-Uni : un vape shop s’installe dans deux hôpitaux

    Annonce

La direction de deux hôpitaux a décidé d’installer un magasin de vape dans leurs établissements. Une décision qui entre dans le cadre d’une volonté d’éradiquer le tabagisme au sein de ces cliniques.

Une réduction des risques encore et toujours mise en avant

Comme tout un chacun le sait, le Royaume-Uni s’est lancé corps et âme dans un long combat contre le tabagisme, afin d’atteindre son objectif de « pays sans fumée » d’ici à l’année 2030. Profitant de tous les outils disponibles afin de parvenir à ce but, il met depuis plusieurs années maintenant, le vapotage très en avant.

Dernière nouveauté en date : l’installation d’un vape shop dans le Sandwell General Hospital de West Bromwich, et le City Hospital de Birmingham, tout deux gérés par le Sandwell and West Birmingham Hospitals NHS Trust.

Pour les dirigeants du trust, cette opération s’inscrit dans le cadre d’une volonté de supprimer entièrement le tabagisme de leurs établissements, ce qu’ils décrivent comme « une nécessité de santé publique ». Un objectif qu’ils se donnent les moyens d’atteindre puisque de nouvelles caméras de surveillance ont été installées dans les deux cliniques afin de surveiller les potentiels fumeurs récalcitrants, qui pourront également se voir infliger une amende de £50 en cas de non-respect de la nouvelle réglementation.

Toutefois, interdire le tabagisme sur les lieux ne signifie pas pour autant autoriser le vapotage. Ainsi, les vapoteurs auront pour obligation d’utiliser leur vaporisateur personnel en dehors des établissements, ou dans les anciennes zones fumeurs désormais réaménagées comme « espace de vaping ».

Joe Lucas, responsable du commerce de détail chez Ecigwizard, boutiques désormais installées dans les deux hôpitaux, s’est dit « incroyablement heureux » de soutenir cette nouvelle interdiction de fumer, tout en étant « désireux d’offrir la vape comme une alternative au tabagisme, comme un moyen d’aider les gens à réduire ou à arrêter de fumer ».

John Dunne, directeur de la UK Vaping Industry Association, s’est félicité de cette décision et a indiqué que « comme le gouvernement devrait annoncer un plan pour éradiquer complètement le tabagisme d’ici 2030, nous aurons besoin d’un plus grand nombre de personnes, d’organisations et d’institutions pour prendre des mesures progressives et audacieuses pour la vape, comme celles prises par Sandwell et West Birmingham NHS Trust ».

Au Royaume-Uni, 6,3 % de la population vapotait en 2018, contre seulement 3,7 % en 2014. Une augmentation qui permet au pays d’observer une diminution du nombre de fumeurs, désormais autour de 14 %, contre 17,2 % en 2015, et plus de 20 % en 2010.

L’actu au Royaume-Uni

Cacher les cigarettes dans les points de vente éloignerait les jeunes du tabac

  • Publié le 22/05/2019

10 % des jeunes moins susceptibles de fumer un jour Entre les années 2012 et 2015, le Royaume-Uni a progressivement instauré une nouvelle loi obligeant tous les commerces proposant des …

Royaume-Uni : des starter-kits gratuits dans les banques alimentaires ?

  • Publié le 14/05/2019

Réduire les inégalités sociales face à la réduction des risques Et si les banques alimentaires, qui viennent en aide aux plus démunis, proposaient bientôt gratuitement des vaporisateurs personnels ? C’est …

Plusieurs associations portent plainte contre British American Tobacco

  • Publié le 30/04/2019

Le cigarettier accusé d’utiliser des pratiques marketing interdites Si la publicité pour les produits de la vape est autorisée au Royaume-Uni, elle ne l’est que sous certaines conditions. Ainsi, un …

Annonce